07 novembre 2011

BANNOFEE PIE

banoffee-2

BANNOFEE PIE

Recette de cousine Dominique

• 150 g de biscuits réduits en chapelure fine (Speculoos, Granolas, Petits Lu, biscuits " Thé brun " ou sablé maison cuit à blanc • 75 à 80 g de beurre demi-sel fondu • 2 à 3 bananes en rondelles régulières suivant leur taille • 1 boîte de lait concentré sucré au lait entier ( 397g ) • 25 à 30 cl de crème fraîche fleurette • 2 cuillerées à soupe rases de sucre glace • cacao en poudre non sucré de bonne qualité

– Dans une casserole, déposer la boîte de lait concentré sucrée fermée, mettre de l'eau au 3/4 de la boîte et couvrir. Laisser cuire pendant 1h30. Rajouter de l’eau si nécessaire. Laisser totalement refroidir la boîte de lait concentré avant de l'ouvrir. Cette étape peut se faire plusieurs jours avant. Le caramel se garde facilement plus d'une semaine versé au préalable dans une boîte plastique avec couvercle au réfrigérateur.

– Placer un saladier et des fouets au congélateur. Laisser la crème fraîche bien froide au réfrigérateur.

– Mélanger la chapelure de biscuits avec le beurre fondu, puis disposer soit dans un moule à tarte de petit format (20 à 23 cm) en remontant un peu sur les bords ou dans des moules à tartelettes. Bien tasser fermement le mélange au fond et sur les parois. Placer au réfrigérateur pour solidifier le fond de tarte de 30 minutes à 1h.

– Napper chaque tartelette d'une couche de confiture de lait froide, et disposer les rondelles de bananes, sans les faire chevaucher.

– Commencer à fouetter la crème au fouet électrique en augmentant progressivement la vitesse du batteur et presque en fin de parcours, ajouter le sucre glace en pluie progressivement tout en fouettant.

– Napper les banoffee pie d'un épais nuage de cette crème sucrée fraîchement battue avec une cuillère à soupe ou une poche à douille. Disposer vos tartelettes 2/3h minimum ou une nuit au réfrigérateur. Saupoudrer de cacao amer.

 

Posté par MK30 à 23:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


TROIS SPÉCIALITÉS ALSACIENNES

 

COQ AU RIESLING

En prévision du froid qui ne manquera pas d’arriver cet hiver –bienheureux qui comme moi n’ont pas besoin de chauffer la maison ! – continuons le tour de France. Suivent trois recettes alsaciennes ci-dessous : le coq au riesling (voir "LE POULET DANS TOUS SES ÉTATS"), le kougelhopf (voir "DESSERTS") et la choucroute garnie maison (voir "RÉGIONS"), mais pas la charcuterie qui est souvent fumée et pour laquelle je ne suis pas équipée. Cela retarderait aussi la préparation de 4 heures, pour ma préparation, à 4 semaines ! Je prends donc de la choucroute crue. On peut, bien entendu, faire une choucroute encore plus rapidement en utilisant de la choucroute cuite et des charcuteries et faire réchauffer le tout en moins d’une demi-heure, avec un petit verre de vin blanc au fond de la casserole. Mais je préfère grandement cuisiner la choucroute crue moi-même.

KOUGELHOPFC'est au XVIe siècle que les Allemands mirent au point la fermentation au sel. Le mot choucroute vient du terme alsacien Sürkrüt, Sür signifiant "aigre" et Krüt signifiant "chou". Je ne vous propose pas d’effectuer cette préparation première qui demande une place que je n’ai pas pour entreposer un tonneau, même de taille réduite ! Donc je pars de la choucroute crue, ce qui n’est pas mal non plus. Le choix des charcuteries est, bien entendu, un choix très personnel, je vous donne le mien, à vous de faire varier les plaisirs : ajouter rillons, jambonneau fumé, rôti de porc, saucisses blanches, saucisse de Morteau... Le choix est grand, quand on ne remplace pas carrément la viande par des poissons cuits au court-bouillon parfumé. J'avais mes habitudes chez un restaurateur de la place de la Bastille aujourd'hui remplacé par un tex-mex qui ne prépare pas de choucroute...

CHOUCROUTE ALSACIENNE;JPEG

 

 

Posté par MK30 à 01:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

CHOUCROUTE ALSACIENNE

CHOUCROUTE ALSACIENNE;JPEG

CHOUCROUTE GARNIE ALSACIENNE

Pour 6 personnes

• 1,5 kg de choucroute crue • 6 tranches de lard fumé • 2 grosse cuillerées à soupe de saindoux ou de graisse d’oie • 2 jambonneaux • 12 saucisses de Francfort • 1 saucisson à l'ail fumé • 6 tranches de jambon à l’os• 1 verre de vin blanc sec • 1 litre d'eau • 6 pommes de terre  • 1 oignon • thym, laurier • 2 gousses d'ail • baies de genièvre • graines de cumin

– Faire tremper la choucroute conservée au sel toute une nuit, la laver à plusieurs eaux et bien l’essorer.

– Faire fondre la moitié du saindoux (ou graisse d’oie) dans le fond d’une grande cocotte avec les tranches de lard. Y déposer la moitié de la choucroute égouttée, puis les jambonneaux. Ajouter le reste de saindoux, l'ail, l'oignon, les baies, le vin blanc, l'eau et le reste de choucroute. Il faut que le liquide affleure la surface.

Couvrir et laisser cuire à feu doux pendant 3h30.

– Une heure avant la fin ajouter sur le dessus les saucisson et saucisses et les pommes de terre épluchées. Ajouter les tranches de jambon dix minutes avant de servir.

Disposer sur un grand plat de service d’abord la choucroute, poser dessus les jambonneaux découper en trois, le saucisson à l’ail découpé en tranches de 1,5 cm, les tranches de jambons, les saucisses de Francfort et les pommes de terre. Servir avec de la moutarde forte et de la bonne bière ou du Riesling (avec modération).

 

COQ AU RIESLING

COQ AU RIESLING

COQ AU RIESLING

• 1 coq de 1,5 kg • 4 échalotes • 75 g de beurre • 2 cuillerées à soupe d’huile • 100 g de crème fraîche • 1  jaune d'oeuf • 25 cl de Riesling • 1 cuil. à soupe de farine • 1 tasse de bouillon • 1 gousse d’ail• persil plat • 1 verre à liqueur de cognac • 150 g de champignons de Paris• sel• poivre• noix de muscade en poudre

– Découper le coq vidé et flambé en huit morceaux. Dans une cocotte, faire revenir les morceaux de coq avec la moitié de beurre et d’huile pendant 5 minutes, et assaisonner.

– Laver, peler et émincer les échalotes. Laver et hacher le persil. Emincer l’ail. En saupoudrer les morceaux de coq.

– Flamber le coq avec le cognac, puis mouiller avec le Riesling ainsi que le bouillon.
Laisser mijoter à feu doux pendant 30 minutes.

– Laver et émincer les champignons et les faire revenir dans une sauteuse avec le reste de beurre et les mettre dans la cocotte.

– Avant de servir, mélanger la farine, la crème fraîche et le jaune d'oeuf et verser dans la cocotte, sans faire bouillir. Vérifier l’assaisonnement, mélangez avant de servir avec des spaetzels alsaciennes (nouilles).

 

KUGELHOPF

 

MOULE À KOUGELHOPFMoule offert par Mme Germaine Dalstein

KUGELHOPF

• 500 g de farine • 200 g de beurre • 100 g de sucre • 2 œufs • ¼ l de lait • 1 petite cuiller de sel • 50 g de raisins secs • 50 g d’amandes (16) • 25 g de levure de boulanger • sucre glace • kirsch facultatif

– Faire tiédir légèrement le lait. En prélever ½ verre pour délayer et laisser gonfler la levure. Dans le reste de lait, ajouter le beurre le sucre, le sel. Faire tremper les raisins secs dans l’eau tiède ou le kirsch

– Dans une terrine, mettre la farine, y faire une fontaine, verser les œufs et y ajouter le mélange précédent. Bien mélanger, soulever la pâte et pétrir à la main en l’aérant le plus possible (1/2 heure). Lorsque la pâte se décolle bien, incorporer la levure. Battre encore la pâte, puis la ramasser au fond de la terrine et la recouvrir d’un linge. Laisser lever pendant 1 heure dans un endroit tiède.

– Tapoter (rompre) la pâte et y incorporer les raisins secs égouttés.

Sorti du four avec sa petite sœur

IMG00203

– Beurrer le moule et garnir les cannelures d’amandes, dans le fond du moule. Verser la pâte et laisser lever à nouveau jusqu’à ce qu’elle dépasse les bords du moule.

– Faire cuire à four moyen (200°) pendant 45 minutes. Laisser dorer. Protéger si nécessaire avec du papier d’alu. Saupoudrer de sucre glace.

En attendant le sucre glace

IMG00205

 

 

 

Posté par MK30 à 01:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,