A la demande générale de Mariam qui s’« installe », je vous donne, pas à pas, la recette de risotto de base que l’on peut faire, pour une première fois, aux tomates. Rien ne vous empêche d’ajouter quelques champignons émincés, frais ou surgelés, et/ou un peu de jambon cuit ou cru coupé, en fin de cuisson pour en faire un plat complet, ou encore quelques petits pois frais ou surgelés. Une fois le pli pris, cette recette vaut pour le risotto vert aux courgettes et persil déjà présent sur ce blog, ou le risotto aux asperges vertes, le risotto aux brocolis, et tous les risottos que votre imagination ne manquera pas de vous inspirer.

RISOTTO DE BASE

RISOTTO DE BASE

Pour 2 personnes

Ustensile : une poêle ou une sauteuse

• 150 g de riz rond ou riz arborio • 50 cl de bouillon de volaille maison ou 1 cube de bouillon de volaille délayé dans 50 cl d’eau chaude • 25 cl de vin blanc sec • 1 belle tomate ou 1 boite de tomates concassées • 1 oignon • 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive • 10 cl de crème fraîche épaisse • 20 g de parmesan râpé • sel et poivre

 

Préparer aussi une petite casserole d’eau bouillante sur le feu.

– Préparer la tomate fraîche : la laver, faire deux entaille au sommet, la plonger dans l’eau bouillante deux minutes, la placer dans un bol d’eau froide, l’éplucher, la couper en deux et presser dans une main chaque moitié pour retirer les graines. La couper en petits morceaux. Ou, plus simple et souvent aussi bon surtout en hiver, ouvrir la boîte de tomates concassées.

– Faire chauffer l’huile dans une poêle, faire revenir l’oignon pendant 3 minutes. Ajouter le riz pendant 5 minutes à feu doux, ce qui le rend transparent sans le faire colorer. Ajouter la tomate coupée et remuer. Verser le vin et le faire évaporer à feu vif. Prélever 40 cl de bouillon chaud, verser, goûter et assaisonner de très peu de sel, le bouillon étant déjà salé, et de poivre. Laisser cuire pendant vingt minutes en rajoutant du bouillon au fur et à mesure que le riz l’absorbe. Compléter avec de l’eau chaude si nécessaire. Pour le savoir, il faut goûter le riz qui doit être cuit moelleux sans être gluant et ayant absorbé tout le liquide.

– Quand le riz est cuit, ajouter la crème fraîche et le parmesan, poivrer et mélanger. Servir aussitôt.