25 août 2013

HARIRA

Ou l’art d’accommoder les restes, suite : hier, j’avais • une côte filet double d’agneau et j’ai décidé de me préparer un petit couscous très simple et très intime. Dans une petite cocotte, j’ai fait revenir les parures et les os de la côte d’agneau dans de l’• huile d’olive, en gardant les noix que j’ai fait macérer dans un peu d’• huile d’olive, • du thym, • du sel et du poivre, dans le but de les griller au dernier moment.

HARIRA

J’ai ajouté • un oignon émincé, • une petite courgette, • une petite aubergine, • un demi-poivron vert, • un cube de bouillon de poule, • de la coriandre fraîche, • une cuillerée à café de cumin, • une de coriandre moulue, • une de cannelle, • une de piment doux, • deux de ras-el-ranout jaune, • deux cuillerées à soupe de concentré de tomates, • sel poivre. J’ai fait revenir le tout, puis, j’ai versé • un litre d’eau, attendu l’ébullition, mis à feu doux et laissé cuire pendant une heure et demie. A mi-cuisson, j’ai ajouté • une pomme de terre et une partie égouttée des • 250 g de pois chiches secs que j’avais fait tremper la veille et cuits le matin pendant une heure avec un • oignon, • sel et poivre, • feuille de laurier et • branche de thym

Avec • 80 g de graines de couscous, mélangées au même volume d’eau chaude salée et laissées gonflées 10 minutes sous torchon, puis égrénées à la fourchette, en attendant un court passage en micro-onde, et de nouveau passage à la fourchette juste avant de servir, et avec les côtes grillées, ce fut un délicieux couscous, suivi d’une belle tranche de pastèque pour terminer ce repas méditerranéen.

Et c’est là que les restes interviennent : que faire, le lendemain, du bouillon restant, garni de légumes ? une harira, soupe rustique bien épaisse, qui peut faire plat unique pour le soir. Chauffer le bouillon après avoir ajouté un peu d’eau, puis les pois chiches réservés. A l’ébullition, verser • une poignée de pâtes bec d’oiseau ou • cheveux d’anges. Laisser cuire doucement. On obtient ainsi la délicieuse soupe originaire d’Afrique du Nord, dans une version simplifiée elle aussi. A servir bien chaud.

Voir aussi le couscous tunisien d’origine que je vous ai donné en d’autres temps et qui mérite, lui, une grande tablée de convives.

 


24 août 2013

CLUB SANDWICH CLASSIQUE

 Un petit brunch à domicile ? Le club sandwich accompagné de frites et de mayonnaise plaira à tout votre monde. C’est à Saratoga Springs (Etat de New York) que le club sandwich à la dinde aurait été créé, au XIXe siècle, ainsi que les chips. Les Anglais dénommant « chips » nos « frites », reste à savoir de quoi on parle !

CLUB SANDWICH

CLUB SANDWICH CLASSIQUE

Par personne

• 3 tranches de pain de mie sans croûte • 1 œuf • 2 tranches de bacon, • feuilles de laitue • 1 tomate • 1 filet de poulet cuit ou ½ tranche de jambon • mayonnaise ou vinaigrette bien moutardée • 2 piques apéro

– Cuire l’œuf 10 minutes à l’eau bouillante pour le durcir. Le refroidir et l’écaler, le couper en rondelles.

– Pendant ce temps, faire frire le bacon avec une noisette de beurre. Griller le pain de mie. Laver et couper la tomate en tranches. Laver et essorer la salade. Emincer le poulet.

Dressage

– Garnir une tranche de pain de mayonnaise ou de vinaigrette. Poser de la salade, puis le poulet (ou le jambon), et des tranches de tomates.

– Recouvrir d’une tranche de pain badigeonnée de sauce des deux côtés. Etaler la salade, le bacon et l’œuf découpé en tranches. Recouvrir de la dernière tranche de pain de mie badigeonnée de sauce d’un seul côté.

– Poser deux piques en bois et découper le sandwich en diagonale. Servir aussitôt.

 

Posté par MK30 à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 août 2013

GÂTEAU CROUSTILLANT AU CHOCOLAT ET POIRES

Comme décrit précédemment dans l"Histoire d'un faux râtage", même si la réalisation de cette recette m'a donnée des sueurs froides, il n'y a que le résultat qui compte. C'est un gâteau remarquable !

GÂTEAU CROUSTILLANT CHOCO BANANE KIWI

GÂTEAU CROUSTILLANT AU CHOCOLAT ET POIRES

Pour le biscuit : • 120 g de chocolat noir • 4 œufs
• 2 cuillerées à café de Maïzena

Pour le croustillant :
• 100 g de chocolat au praliné
• 60 g de pralin (amandes et noisettes torréfiées à sec et concassées)
• 60 g de Gavottes + 20 g pour la décoration

Pour le fondant aux poires : • 
600 g de poires
• 30 g de beurre • 1 sachet de sucre vanillé

Pour la mousse chocolat :
• 220 g de chocolat noir
• 6 blancs d'oeufs
 • 1 pincée de sel

– Préchauffez le four à 150°.

– Préparer le biscuit :  faire fondre le chocolat.
Casser les oeufs et séparer les blancs des jaunes. Monter les blancs en neige très ferme. Quand le chocolat est fondu, ajouter hors du feu la Maïzena, les jaunes d'œufs, puis incorporer délicatement les blancs en neige.

– Beurrer et fariner un moule à charnière ou, comme moi, fabriquer un cercle avec un carton et des trombonnes, et verser la pâte. Enfournez, faire cuire environ 12 minutes.
Laisser refroidir le biscuit. Quand il est froid, démouler et réserver. 

GATEAU CROUSTILLANT EN PRÉPARATION– Préparez la mousse au chocolat : faire fondre le chocolat, monter les blancs en neige ferme, avec une pincée de sel. Incorporer délicatement les blancs au chocolat et réserver au frais.

– Préparez le croustillant : • faire fondre le chocolat praliné, ajouter le pralin et mélanger. Concasser grossièrement les gavottes, et les ajouter au mélange. Réserver.

– Préparez le fondant aux poires : laver et éplucher les fruits, couper en dés, verser le sucre vanillé, et faire dorer dans une poêle pendant environ 6 mn, puis réserver.

– Montage du croustillant : chemiser le moule de film alimentaire. Déposer au fond le biscuit chocolat. Recouvrer du mélange praliné aux gavottes. Couvre ensuite du fondant au poires. Terminer par la mousse chocolat et réserver au frais pour au moins 3 heures.

VARIANTE : j'ai réalisé ce gâteau avec un fondant de rondelles de bananes et de kiwis, ainsi qu'en remplaçant le chocolat praliné et le praliné par des amandes effillées (cuisine du placard !) avec beaucoup de succès.

 

08 août 2013

TON PREMIER RISOTTO

A la demande générale de Mariam qui s’« installe », je vous donne, pas à pas, la recette de risotto de base que l’on peut faire, pour une première fois, aux tomates. Rien ne vous empêche d’ajouter quelques champignons émincés, frais ou surgelés, et/ou un peu de jambon cuit ou cru coupé, en fin de cuisson pour en faire un plat complet, ou encore quelques petits pois frais ou surgelés. Une fois le pli pris, cette recette vaut pour le risotto vert aux courgettes et persil déjà présent sur ce blog, ou le risotto aux asperges vertes, le risotto aux brocolis, et tous les risottos que votre imagination ne manquera pas de vous inspirer.

RISOTTO DE BASE

RISOTTO DE BASE

Pour 2 personnes

Ustensile : une poêle ou une sauteuse

• 150 g de riz rond ou riz arborio • 50 cl de bouillon de volaille maison ou 1 cube de bouillon de volaille délayé dans 50 cl d’eau chaude • 25 cl de vin blanc sec • 1 belle tomate ou 1 boite de tomates concassées • 1 oignon • 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive • 10 cl de crème fraîche épaisse • 20 g de parmesan râpé • sel et poivre

 

Préparer aussi une petite casserole d’eau bouillante sur le feu.

– Préparer la tomate fraîche : la laver, faire deux entaille au sommet, la plonger dans l’eau bouillante deux minutes, la placer dans un bol d’eau froide, l’éplucher, la couper en deux et presser dans une main chaque moitié pour retirer les graines. La couper en petits morceaux. Ou, plus simple et souvent aussi bon surtout en hiver, ouvrir la boîte de tomates concassées.

– Faire chauffer l’huile dans une poêle, faire revenir l’oignon pendant 3 minutes. Ajouter le riz pendant 5 minutes à feu doux, ce qui le rend transparent sans le faire colorer. Ajouter la tomate coupée et remuer. Verser le vin et le faire évaporer à feu vif. Prélever 40 cl de bouillon chaud, verser, goûter et assaisonner de très peu de sel, le bouillon étant déjà salé, et de poivre. Laisser cuire pendant vingt minutes en rajoutant du bouillon au fur et à mesure que le riz l’absorbe. Compléter avec de l’eau chaude si nécessaire. Pour le savoir, il faut goûter le riz qui doit être cuit moelleux sans être gluant et ayant absorbé tout le liquide.

– Quand le riz est cuit, ajouter la crème fraîche et le parmesan, poivrer et mélanger. Servir aussitôt.

 

 

05 août 2013

SORBET À LA POMME SANS SORBETIÈRE

SORBET À LA POMME

Ce sorbet à la pomme sans sorbetière, une idée qui m’est venue en regardant « Un dîner presque parfait » sur M6, est d’une simplicité biblique et demande pas loin de 5 minutes de préparation pour une consommation immédiate !

Préparation à démarrer la veille.

 

SORBET À LA POMME SANS SORBETIÈRE

• 5 petites pommes (500 g épluchées) • 1 blanc d’œuf • 80 g de sucre glace • le jus d’1/2 citron

– Eplucher les pommes et les couper en petits morceaux. Les placer au congélateur pour 24 heures dans une boîte plastique. 

POMMES SURGELÉES

– Le jour dit, mettre dans le mixeur les morceaux de pommes qui se détachent facilement, le blanc d’œuf, le sucre glace et le jus de citron.

– Faire tourner et déguster.

Ce sorbet se garde au congélateur comme tout autre. A ranger dans les trous normands.