Ashkénase et sépharade, faites votre choix... ou pas !

30 mars 2020

CROQUEMOU À L’AMANDE

C'est Pessa'h ! Un petit biscuit de derrière les paquets du placard, sans farine… Pour la réalisation, c'est l'enfance de l'art ! N'hésitez pas à utiliser des blancs d'œufs conservés au congélo et sortis la veille.

CROQUEMOU À L'AMANDE

CROQUEMOU À L’AMANDE

Pour une vingtaine de biscuits

• 160 g d’amandes en poudre • 160 g de sucre glace • 2 blancs d’œufs • 1 fève tonka

– Préchauffer le four à 180°.

– Battre l’amande avec le sucre glace, un peu de fève râpée et le blanc d’œuf à la spatule. Former des petits boudins de pâte, de la valeur d’une noix, avec les doigts. Les poser sur une plaque recouverte au mieux d'une feuille de silicone ou bien de papier sulfurisé en les espaçant. Saupoudrer de sucre glace.

– Mettre au four pour 10 minutes. Décoller et laisser refroidir sur une grille.

Le résultat est plus connu sous le nom de macaron de Nancy mais ça, je ne le savais pas en les fabriquant !

 

 

Posté par MK30 à 02:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


19 mars 2020

BOULETTES DE POISSON BLANC D'OTTOLENGHI

A la maison ? Télétravail ou pas, profitez de cette aubaine pour cuisiner et découvrir encore une recette de Yotam Ottolenghi, cuisinier israélien installé entre autres à Londres et à Paris. Grâce à ses livres de cuisines, ses recettes d'inspiration quasi universelle, parcourent le monde, faciles à réaliser avec des ingrédients peu chers et toujours, toujours délicieuses ! (Voir aussi ses différentes boulettes à la viande ici et , ses entrées aux lentilles ou à la betterave sans oublier la recette classique de boulettes de poisson à la juive d'Arlette B.)

 

BOULET OTTI 4BOULETTES DE POISSON BLANC D'OTTOLENGHI

Pour 16 boulettes – 4 personnes

• 400 g de poisson blanc de votre choix (ici pavé de filet de merlan surgelé à décongeler) • 30 g de chapelure ou farine de matzes • 1 petit œuf • 2 cuillerées à café d'aneth et ciboulette frais émincés • 2 petits oignons frais • l'écorce d'un demi citron râpé • 1 cuillerée à soupe de jus de citron • 1/2 cuillerée à café de cumin moulu • sel • poivre noir • quelques câpres • huile neutre pour friture

Pour la sauce

• 1 yaourt grec • 1 cuillerée à soupe de citron • ciboulette ciselée • sel et poivre du moulin

– Couper le poisson en petits dés et émincer les oignons.BOULETTES OTTO 2

– Dans un saladier, mélanger les dés de poisson, l'oignon émincé, le cumin, le jus et zeste de citron, la chapelure ou farine de matzes, l'œuf cru, les herbes émincées, les câpres, le sel et le poivre. Mélanger le tout avec les mains et former les boulettes. Les déposer sur du papier absorbant afin d'absorber l'humidité. Réserver une heure au réfrigérateur.

– Dans une poêle, plonger les boulettes dans l'huile chaude et les faire frire environ 4 à 5 minutes de chaque côté. Elles doivent être bien dorés. Poser sur du papier absorbant avant de servir.

– Préparez la sauce en mélangeant le yaourt, le jus de citron, la ciboulette, le sel et le poivre.

 

 

 

Posté par MK30 à 01:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 janvier 2017

SALADE LENTILLES PATATE DOUCE ET FETA D'OTTOLENGHY

Après la purée de betterave, une autre préparation Ottolenghy tout aussi appétissante.

 

SALADE LENTILLES OTTOLENGHYSALADE LENTILLES, PATATE DOUCE ET FETA OTTOLENGHY

Pour 8 personnes
• 2 patates douces • 180 g de lentilles vertes du Puy • 4 cuillerées à soupe de feta • 1 cuillerée à café de cumin • 2 pincées de paprika •  6 cuillerées à soupe d’huile d’olive • sel, poivre• • 2 cuillerées à soupe de persil ciselé • 1 citron • sel

– Préchauffer le four à 200°C, chaleur tournante.
– Eplucher les patates douce, les laver et les couper en petits cubes. Les verser dans un saladier. Ajouter 6 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 cuillerée à café de cumin, sel et paprika. Mélanger pour bien enrober les dés de patate douce et déposez sur une feuille de cuisson anti-adhésive (ou sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier sulfurisé) Enfournez dans le four préchauffé pendant 30 minutes.
– Verser les lentilles dans une casserole d’eau froide non salée. Porter à ébullition et laisser cuire 20 minutes. Vérifier la bonne cuisson, assaisonner et égoutter.
– Sortir les dés de patate douce du four et laisser refroidir.
– Pour l’assaisonnement : Dans un bol, mettez une pincée de sel, de poivre, de cumin, ajoutez 2 grosses cuillères à soupe de jus de citron et 5 cuillères à soupe d’huile d’olive. Mélangez.
– Mélnager les lentilles, les dés de patates douces, la feta égoutée et coupée, arroser avec l’assaisonnement et terminez en ajoutant quelques feuilles de persil lavées, séchées et ciselées.

 

 

 

Posté par MK30 à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

BOULETTES BŒUF, AUX FÈVES ET CITRON

La suite des recettes de boulettes de Yotam Ottolenghy (voir les boulettes dinde et courgette, sauce au yaourt grec et sumac) pour ce buffet de Noël, un 22 janvier, constitué pour la plupart de recettes juives ! Les boulettes bœuf-agneau, sauce fèves et citron se font en deux temps de cuisson. On fait d’abord rissoler rapidement les boulettes à la poêle, puis on les plonge dans un bouillon citronné, avec des fèves. Un délice !

BOULETTES BŒUF-AGNEAU, AUX FÈVES ET CITRON

Pour 50 boulettes

• 500 g de viande de bœuf hachée • 250 g de viande d'agneau hachée (ou bien 750 g de bœuf uniquement) • 2 gros oignon • 3 cuillerées à soupe de menthe ciselée • 3 cuillerées à soupe de coriandre ciselée •3 cuillerées à soupe d'aneth ciselée •3 cuillerées à soupe de persil ciselé • 150 g de chapelure fine • 3 grosses gousses d'ail râpées • 2 œufs • 3 cuillerées à soupe de câpres émincés • sel et poivre • 1 cuillerée à soupe de cumin en poudre • 2 cuillerées à soupe de baharat (voir ci-dessous la recette) • 125 g d’amandes entières (blanchir les amandes avec leur peau, elle s’en va ensuite toute seule)

20170123_135653Pour la sauce

• 350 g de fèves blanchies (pour moi tel quel surgelées) • 4 brins de thym frais entier • 20 cl + 15 cl de jus de citron • 8 oignons nouveaux • 6 gousses d'ail• 75 cl de bouillon de poule • sel et poivre
Pour la cuisson
30 cl + 30 cl d'huile d'olive
Pour la déco
• 1 cuillerée à soupe de chaque herbe : menthe, coriandre, aneth, persil ciselées
Le baharat est un mélange d'épices, que l'on peut trouver dans les épiceries orientales. Voici la recette  que vous pourrez réaliser avec un mixeur à épices ou un moulin à café :
• 3 cuillerées à soupe de grains de poivre noir • 3 cuillerées à soupe de graines de coriandre • 1 petit bâton de cannelle, coupé en morceaux • 2 clous de girofle • 3 cuillerées à soupe de quatre-épices en poudre • 6 cuillerées à soupe de graines de cumin • 5 ou 6 gousses de cardamome • 1 cuillerée à soupe noix de muscade râpée

– Versez tous les ingrédients des boulettes dans un saladier. Bien mélanger avec les mains.

Former de petites boulettes et les faire colorer à la poêle, dans 30 cl d'huile d'olive à feu vif, pendant 5 minutes. Les réserver.

— Ajouter 500 ml de bouillon de poulet,  20 cl de jus de citron, du sel et du poivre, couvrir et laisser cuire tout doucement pendant 30 minutes à feu doux.

– Une fois que les boulettes sont cuites, ajouter les fèves dans la poêle,  15 cl de jus de citron, et poursuivre la cuisson quelques minutes à découvert pour faire cuire les fèves en gardant leur couleur,.

Servir saupoudré des herbes fraîches. Chaud, tiède, froid, c’est selon !

 

 

BOULETTES DE DINDE ET COURGETTE, SAUCE AU SUMAC

La recette de ces boulettes de dinde et de courgette, sauce au yaourt grec et sumac est issue du livre Jérusalem, de Yotam Ottolenghi. Depuis la lecture de ses livres, j’essaie les recettes qui sont si faciles à réaliser, étonnantes et au résultat sublimement épicé et doux à la fois (voir la simple purée de betteraves). Vous verrez à la suite la recette des boulettes de bœuf, sauce aux fèves et citron. Les ayant goûté la première fois, lors d’un buffet chez mon frère, je suis sûre du succès qu’elles obtiennent !
Sans parler de la salade de lentilles, patate douce, feta et coriandre… Lors de ce buffet, j’essaies donc trois nouvelles recettes Ottolenghy. A vous de jouer !

 

BOULETTES DINDEBOULETTES DE DINDE ET COURGETTE, SAUCE AU SUMAC

Pour 30 boulettes. J’ai doublé pour mon buffet de 15 personnes (deux plats de boulettes soient 80 boulettes !)

• 750 gr de dinde hachée • 2 courgettes moyennes râpées • 60 gr d’oignons nouveaux, tranchés finement • 2 œuf • 3 cuillerées à soupe de menthe ciselée • 3 cuillerées à soupe de coriandre ciselée • 3 gousses d’ail écrasées • 2 cuillerée à café de cumin en poudre • 1 cuillerée à café de sel • 1/2 cuillerée à café de poivre noir moulu • 1 cuillerée à café de poivre de Cayenne • 10 cl d’huile neutre
Pour le yaourt au sumac
• 15 cl de crème aigre (ou ajouter 1/2 jus de citron à la crème épaisse) • 230 gr de yaourt grec • 2 cuillerée à café de zeste de citron • 2 cuillerée à soupe de jus de citron •  2 petites gousses d’ail écrasées • 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive • 2 cuillerées à soupe de sumac • 1 cuillerée à café de sel •  1/2 de cuillerée à café de poivre noir

20170123_135631– Commencer par réaliser la sauce : mettre tous les ingrédients dans un bol. Bien mélanger et gardez au frais.

 – Tapissez la plaque du four d’une feuille de papier sulfurisé. Préchauffez le four à 220°C, chaleur tournante.

 – Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients des boulettes, excepté l’huile . Une fois le mélange bien homogène, former des boulettes d’environ 40 gr chacune, en mouillant légèrement ses mains.

– Verser largement l’huile dans une grande poêle et chauffer. Saisir les boulettes de tous côtés à feu moyen en plusieurs fois, pendant 4 minutes environ, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

 – Transférer les boulettes cuites sur la plaque et enfourner pour 5 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient bien cuites.

Servir avec la sauce au sumac.

 

 


05 décembre 2016

PURÉE DE BETTERAVE, YAOURT GREC ET ZAATAR D’OTTOLENGHI

Une bonne surprise de douceur et de saveur pour cette purée de betterave.

PURÉE DE BETTERAVE OTTOLENGHY

PURÉE DE BETTERAVE, YAOURT GREC ET ZAATAR D’OTTOLENGHI

– 2 paquets de betteraves cuites épluchées • 1 gousse d’ail • 5 gouttes de tabasco • 125 gr de yaourt à la grec • 2/3 c à soupe de sirop de dattes (épicerie orientale) • 1,5 c à soupe d’huile d’olive • ½ c à soupe de Zaatar libanais(épice vendue en épicerie orientale) • ½ cuillerée à café de sel

Pour le sirop de dattes maison
• 1 petit paquet de dattes • eau • sucre

– Préparer le sirop de dattes : faire tremper les dattes émincées et les recouvrir d’eau. Laisser macérer une nuit. Le lendemain récupérer l’eau de macération et peser-la. Prendre les ¾ du poids en sucre. Chauffer le sirop sans le faire bouillir à peu près un quart d’heure. Laisser refroidir avant de mettre en bouteille fermée hermétiquement.

– Dans un bol de robot, mixer finement les betteraves, l’ail, le tabasco et le yaourt. Passer au blender pour obtenir une purée.

– Ajouter l’huile, le sel et le sirop de dattes ainsi que le Zaatar. Bien mélanger.

Servez-le à température ambiante. Vous pouvez éventuellement parsemer de miettes de feta et de lamelles d’oignons nouveaux.

Le sirop de dattes convient à la betterave mais aussi à la salade de fruits, aux cocktails, à toute préparation qui a besoin d’être adoucie. Peut remplacer le miel.

 

Posté par MK30 à 04:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 juillet 2015

DEUX CHEESECAKES RAPIDES, AVEC ET SANS CUISSON

Dans la cuisine familiale, le critère principal pour le choix d’une recette, c’est le temps qu’on va passer à la réaliser ! Je vous propose deux cheesecakes individuels rapides à exécuter, à base de mascarpone. L’un, aux nectarines, est cuit au micro-ondes, en 1 minute et demie, l’autre, aux framboises, ne l’est pas. Plus court, tu meurs… de faim !

CHEESECAKE FRAMBOISE

CHEESECAKE AUX FRAMBOISES

Pour 4 ramequins
Sans cuisson

• 125 g de mascarpone (une demi-barquette) • 1 sachet de sucre vanillé • 10 cl de lait • 10 galettes bretonnes • 20 g de beurre • 80 g de framboises

– Au mixer, mélanger et réduire en crumble les galettes avec le beurre fondu (au micro-ondes, 20 secondes). Répartir et aplatir au fond des ramequins.

– Mélanger le mascarpone avec le lait et le sucre vanillé, à la fourchette pour obtenir une crème. Répartir la crème sur le crumble.

– Répartir les framboises sur l’appareil et placer au frais avant de servir.

Pour un aspect brillant : faire un sirop en faisant fondre 50 g de sucre dans 100 g d’eau avec quelques gouttes de citron et arroser les framboises. Mais en cas d’urgence, on peut très bien s’en passer !

CHEESECAKE  AUX NECTARINES

Pour trois ramequins
Avec cuisson 1 minute et demie

CHEESECAKE NECTARINE

• 125 g de mascarpone (une demi-barquette) • 1 œuf • 2 cuillerées à soupe de crème fraîche • 1 sachet de sucre vanillé • 3 petites nectarines • 2 cuillerées à soupe de cassonade  • 10 g de beurre

– Laver, dénoyauter et couper les nectarines en 12 quartiers. Les faire caraméliser dans une poêle, avec beurre et cassonade. Réserver et laisser refroidir

– Battre l’œuf en omelette rapidement. Mélanger au mascarpone, à la crème fraîche, au sucre vanillé, à la fourchette pour obtenir un appareil crémeux.

– Répartir dans trois ramequins et placer au four à micro-ondes (900°) pour 1 minute et demie.

– Recouvrir des quartiers de nectarines caramélisés et placer au frais avant de servir.

Un décor de dentelle de caramel finira bien le plat.

N’hésitez pas à me communiquer vos recettes de cheesecakes encore plus rapides, je les essaierais !

13 avril 2014

STRUDEL AUX POMMES, NOIX, RAISINS SECS

Aujourd'hui je vous propose un grand gâteau classique de la cuisine juive : le strudel aux pommes, noix et raisins secs. Je ne me suis pas encore lancée dans la confection de la pâte à strudel, non pas par manque de désir, mais de temps ! Et je dois dire que, confectionné avec la pâte feuilletée du commerce, c’est autre chose, mais c’est diablement bon aussi !

Le strudel de la paix 

STRUDEL POMMES RAISINS NOIXSTRUDEL AUX POMMES, NOIX, RAISINS SECS

• 1 pâte feuilletée, 100 g de beurre • 4 cuillerées à soupe de cassonade • 5 pommes fraîches et acidulées • 10 noix • 50 g de raisins secs • 50 g d’amandes pilées • 40 g de chapelure fine • 2 bouchons de rhum • sucre glace

– Mettre les raisins secs à tremper dans le rhum.

– Eplucher et couper les pommes en petits cubes. Les faire fondre à la poêle, sur feu doux, avec 20 g de beurre et les parsemer de la cassonade. Bien enrober et laisser cuire une dizaine de minutes.

– Préchauffer le four à 190°.

– Faire fondre le reste de beurre. Etaler la pâte sur sa feuille de papier silicone dans le plat du four. Badigeonner avec la moitié du beurre fondu.

– Disposer les pommes au centre de la pâte à 5 centimètres du bord. Parsemer les cerneaux de noix brisés, les raisons secs et le rhum, les amandes pilées et la chapelure.

– Enrouler la pâte, ouverture au-dessus, en soulevant le papier sulfurisé, et replier les côtés pour les fermer. Arroser du reste de beurre fondu. Mettre au four pour 45 minutes

– En cas de bronzage intensif, placer une feuille de papier alu.

– A la fin de la cuisson, saupoudrer de sucre glace et servir tiède ou froid, accompagné, ou pas, de crème anglaise, d’une boule de glace vanille ou d’un peu de chantilly.

 

 

Posté par MK30 à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 janvier 2014

STRUDEL AU PAVOT BLEU

Un autre gâteau de mon enfance, le strudel au pavot d'Europe centrale, cuisine juive, que j’inaugure aujourd’hui. Mon souvenir est si prégnant que j’ai parfois l’inquiétude de réaliser les recettes familiales et retarde le moment de leur réalisation. Peut-être par crainte de ne pas être à la hauteur des dons culinaires des femmes de ma famille. Le paquet de graines de pavot bleu trônait depuis six mois dans mon placard… Et bien, le strudel est fait et bien réussi ! Il n’y a, par ailleurs, aucune difficulté à trouver le pavot bleu dans toutes les bonnes épiceries et supermarchés. 

Est-ce que mon originalité, pour ne pas dire ma folie douce tiennent au fait que j’ai été élevée au pavot et aux cornichons au sel ? Qui lo sa ?

 

GÂTEAU AU PAVOT 1

STRUDEL AU PAVOT BLEU

Pour la pâte

200 g de farine • 75 g de beurre • 2 œufs • 1 cuillerée à soupe de sucre • 1 pincée de sel •  100 g de yaourt ou de crème semi-liquide

Pour la farce

100 g de graines de pavot bleu • 90 g de sucre• 25 ml de lait • 1 œuf • 1 cuillerée à soupe de jus de citron • 15 g de beurre fondu

– La veille, ébouillanter le pavot et le laisser 2 heures dans l'eau chaude à gonfler. L’égoutter dans une étamine en pressant bien et poser dans une passoire.

– Le jour dit, préparer la pâte : verser la farine avec le sucre et le sel dans un saladier, creuser un puits et ajouter le jaune d’un œuf et le beurre coupé en petits dés. Réserver le blanc d’œuf.

– Sabler la pâte du bout des doigts puis ajouter le yaourt. Former une boule et laisser reposer 1/2 heure au réfrigérateur.

–  Verser le pavot, le sucre et le lait dans une casserole, faire chauffer le mélange jusqu'à ce que le sucre soit dissout. Laisser refroidir puis ajouter 1 jaune d’œuf, le beurre fondu et le jus de citron. Réserver le blanc d’œuf.

– Battre les 2 blancs d’œufs en neige et les incorporez délicatement à la préparation à l’aide d’une fourchette, en remontant le fond vers le dessus.

– Préchauffer le four à 180°C. Séparer la pâte en 2/3-1/3, abaisser la pâte sur 5 mm d'épaisseur.

– Tapisser le fond d’un moule carré beurré, d’environ 18 cm, avec la plus grande pâte en recouvrant les bords. Garnir de la farce au pavot puis poser la seconde abaisse sur le dessus. Souder les bords. Délayer le jaune d’œuf battu restant dans 1 cuillerée à soupe d'eau et dorer le gâteau au pinceau. 

GÂTEAU AU PAVOT 2

– Enfourner et cuire 15 minutes à 180°C,  puis baisser le four à 160°C et continuer la cuisson pendant 30 minutes. 

Deux possibilités : incorporer à la farce quelques raisins secs gonflés auparavant dans de l’eau ou du rhum tiède, et 3 cuillerées à soupe de confiture d'abricot.

Vous pouvez aussi strier régulièrement le gâteau avant cuisson, avec un couteau pointu, de façon à marquer le futur découpage.

 

 

05 janvier 2014

DINER JUIF D'ANNIVERSAIRE À L’ÎLE DE RÉ

ILE DE RÉ 2014

La mer est démontée, il faut la remonter... (D'après Raymond Devos)

Passés les réveillons, j’ai dû éprouver un peu plus ma résistance digestive lors d’un dîner d’anniversaire, organisé pour les 58 ans de mon cousin Philippe, chez son père Lucien. Ce dîner a réveillé non seulement les papilles mais surtout les souvenirs des repas familiaux chez Rose, notre mère et grand-mère.

Je note qu’il n’y a aucun problème d’approvisionnement alimentaire dans les superettes de l’île de Ré. Les deux seules industries y sont d’ailleurs dédiées. Il n’en est pas de même des besoins médicaux. Rien, il n’y a personne, les gardes prévues et affichées à Saint-Martin ne sont pas assurées. Devant la porte, un bébé avec 40 de fièvre. A l’hôpital de La Rochelle, la plus proche ville, à tout de même 25 kilomètres aller, les urgences sont bien entendu débordées, avec 4 heures d’attente. Qu’attendez-vous, médecins pleurant misère, pour vous installer à Ré ?

Revenons à l’objet de ce billet, le repas de cuisine juive (10 fruits et légumes), dans lequel s’est glissée une recette plus internationale que juive. Trouvez l’erreur !

 

DÎNER JUIF D'ANNIVERSAIRE À L’ÎLE DE RÉ

– la salade de betteraves, avec la sauce de « TRUCS ET ASTUCES », une vinaigrette au goût de noix sans noix ; 

salade-betterave

– les champignons à la grecque ; 

CHAMPIGNONS A LA GRECQUE

 

– Le klops, ou pain de viande, entouré de tomates cerises et de belles échalottes confites, et de gros cornichons en saumure ;

pain_viande_oignons

 

 

 

 

 

– Les latkès, galettes de pomme de terre ; 

matafans

 

– le gâteau au fromage blanc, recette de ma mère Dora, léger et parfumé à l’armagnac. Une protestation : il n’est plus possible de trouver un fromage blanc à 40% de matière grasse. La cuisine sans gras et la pâtisserie sans sucre sont les deux mamelles du ratage assuré ! J’ai donc ajouter une bonne quantité de crème fraîche à la recette initiale.

GÂTEAU FROMAGE BLANC DORA