23 janvier 2017

BOULETTES BŒUF, AUX FÈVES ET CITRON

La suite des recettes de boulettes de Yotam Ottolenghy (voir les boulettes dinde et courgette, sauce au yaourt grec et sumac) pour ce buffet de Noël, un 22 janvier, constitué pour la plupart de recettes juives ! Les boulettes bœuf-agneau, sauce fèves et citron se font en deux temps de cuisson. On fait d’abord rissoler rapidement les boulettes à la poêle, puis on les plonge dans un bouillon citronné, avec des fèves. Un délice !

BOULETTES BŒUF-AGNEAU, AUX FÈVES ET CITRON

Pour 50 boulettes

• 500 g de viande de bœuf hachée • 250 g de viande d'agneau hachée (ou bien 750 g de bœuf uniquement) • 2 gros oignon • 3 cuillerées à soupe de menthe ciselée • 3 cuillerées à soupe de coriandre ciselée •3 cuillerées à soupe d'aneth ciselée •3 cuillerées à soupe de persil ciselé • 150 g de chapelure fine • 3 grosses gousses d'ail râpées • 2 œufs • 3 cuillerées à soupe de câpres émincés • sel et poivre • 1 cuillerée à soupe de cumin en poudre • 2 cuillerées à soupe de baharat (voir ci-dessous la recette) • 125 g d’amandes entières (blanchir les amandes avec leur peau, elle s’en va ensuite toute seule)

20170123_135653Pour la sauce

• 350 g de fèves blanchies (pour moi tel quel surgelées) • 4 brins de thym frais entier • 20 cl + 15 cl de jus de citron • 8 oignons nouveaux • 6 gousses d'ail• 75 cl de bouillon de poule • sel et poivre
Pour la cuisson
30 cl + 30 cl d'huile d'olive
Pour la déco
• 1 cuillerée à soupe de chaque herbe : menthe, coriandre, aneth, persil ciselées
Le baharat est un mélange d'épices, que l'on peut trouver dans les épiceries orientales. Voici la recette  que vous pourrez réaliser avec un mixeur à épices ou un moulin à café :
• 3 cuillerées à soupe de grains de poivre noir • 3 cuillerées à soupe de graines de coriandre • 1 petit bâton de cannelle, coupé en morceaux • 2 clous de girofle • 3 cuillerées à soupe de quatre-épices en poudre • 6 cuillerées à soupe de graines de cumin • 5 ou 6 gousses de cardamome • 1 cuillerée à soupe noix de muscade râpée

– Versez tous les ingrédients des boulettes dans un saladier. Bien mélanger avec les mains.

Former de petites boulettes et les faire colorer à la poêle, dans 30 cl d'huile d'olive à feu vif, pendant 5 minutes. Les réserver.

— Ajouter 500 ml de bouillon de poulet,  20 cl de jus de citron, du sel et du poivre, couvrir et laisser cuire tout doucement pendant 30 minutes à feu doux.

– Une fois que les boulettes sont cuites, ajouter les fèves dans la poêle,  15 cl de jus de citron, et poursuivre la cuisson quelques minutes à découvert pour faire cuire les fèves en gardant leur couleur,.

Servir saupoudré des herbes fraîches. Chaud, tiède, froid, c’est selon !

 

 

Posté par MK30 à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


BOULETTES DE DINDE ET COURGETTE, SAUCE AU SUMAC

La recette de ces boulettes de dinde et de courgette, sauce au yaourt grec et sumac est issue du livre Jérusalem, de Yotam Ottolenghi. Depuis la lecture de ses livres, j’essaie les recettes qui sont si faciles à réaliser, étonnantes et au résultat sublimement épicé et doux à la fois (voir la simple purée de betteraves). Vous verrez à la suite la recette des boulettes de bœuf, sauce aux fèves et citron. Les ayant goûté la première fois, lors d’un buffet chez mon frère, je suis sûre du succès qu’elles obtiennent !
Sans parler de la salade de lentilles, patate douce, feta et coriandre… Lors de ce buffet, j’essaies donc trois nouvelles recettes Ottolenghy. A vous de jouer !

 

BOULETTES DINDEBOULETTES DE DINDE ET COURGETTE, SAUCE AU SUMAC

Pour 30 boulettes. J’ai doublé pour mon buffet de 15 personnes (deux plats de boulettes soient 80 boulettes !)

• 750 gr de dinde hachée • 2 courgettes moyennes râpées • 60 gr d’oignons nouveaux, tranchés finement • 2 œuf • 3 cuillerées à soupe de menthe ciselée • 3 cuillerées à soupe de coriandre ciselée • 3 gousses d’ail écrasées • 2 cuillerée à café de cumin en poudre • 1 cuillerée à café de sel • 1/2 cuillerée à café de poivre noir moulu • 1 cuillerée à café de poivre de Cayenne • 10 cl d’huile neutre
Pour le yaourt au sumac
• 15 cl de crème aigre (ou ajouter 1/2 jus de citron à la crème épaisse) • 230 gr de yaourt grec • 2 cuillerée à café de zeste de citron • 2 cuillerée à soupe de jus de citron •  2 petites gousses d’ail écrasées • 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive • 2 cuillerées à soupe de sumac • 1 cuillerée à café de sel •  1/2 de cuillerée à café de poivre noir

20170123_135631– Commencer par réaliser la sauce : mettre tous les ingrédients dans un bol. Bien mélanger et gardez au frais.

 – Tapissez la plaque du four d’une feuille de papier sulfurisé. Préchauffez le four à 220°C, chaleur tournante.

 – Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients des boulettes, excepté l’huile . Une fois le mélange bien homogène, former des boulettes d’environ 40 gr chacune, en mouillant légèrement ses mains.

– Verser largement l’huile dans une grande poêle et chauffer. Saisir les boulettes de tous côtés à feu moyen en plusieurs fois, pendant 4 minutes environ, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

 – Transférer les boulettes cuites sur la plaque et enfourner pour 5 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient bien cuites.

Servir avec la sauce au sumac.

 

 

14 janvier 2017

SORBET MANGUE-BANANE AVEC SORBETIÈRE

Après la recette de sorbet mangue-banane sans sorbetière et maintenant que je suis équipée, je vous donne ma recette de sorbet avec sorbetière. Sans crème et donc plus léger, ce sorbet mangue-banane se prépare en dix minutes chrono ! Et consommable après 2 heures au congélateur. Alors en cas d’urgence…

20170114_163553_1SORBET MANGUE-BANANE AVEC SORBETIÈRE

Pour 3/4 de litre de sorbet

• 1 mangue et 3 bananes bien mûres • 100 g de sucre • 20 cl d’eau • le jus d’1/2 citron

– Mettre l’eau et le sucre dans une casserole. Porter à ébullition et retirer du feu dès que le sucre est dissout.
– Eplucher et dénoyauter la mangue, en utilisant le « truc » d’Hercule Poirot  à la cuillère à soupe, éplucher les bananes. Mixer les chairs.
– Mélanger le sirop, la purée de fruits et le jus de citron. Laisser une nuit au réfrigérateur.
– Le lendemain turbiner, mettre en contenant fermé et glisser au congélateur.
Pour consommer, sortir le sorbet du congélateur et servir après 1/4 heure au réfrigérateur.

 

 

31 décembre 2016

DÉJEUNER DE NOËL – CHAPON FARCI AUX BOUDINS BLANCS

29 décembre 2016

Il n’est jamais trop tard… pour organiser un repas de fête avec des amis venus du Japon, petits et grands et leur faire goûter un repas presque traditionnel ! Autour du foie gras, du chapon et de la tarte au pommes, des mises en bouche, des amuuse-gueules, des salades, des friandises, arrosés d’un rasteau 2015 des meilleurs (à consommer avec modération).

Pour 8 personnes

• EN APERITIF

La terrine de foies gras de canard et du sud-est

FOIE GRAS ENTIER

IMG00223

 

– accompagnée de Jurançon, le même vin ayant servi à sa marinade, de pain d’épices et de baguette tradition.

– coupelles de petits saucissons, radis roses et tomates cerises.

 

• EN ENTREE

Le velouté de potimarron pour les enfants.

potiron 4

Les crevettes bouquets sautées à l’huile d’olive et aux graines d’anis vert, accompagné d’une salade laitue vinaigrette huile d’olive, moutarde et vinaigre balsamique.

 

•LE PLAT

Le chapon farci aux boudins blancs, garniture poires, châtaignes, figues et échalotes, servi avec un gratin de potimarron et pommes de terre grenailles rissolées dans le jus du chapon.GRATIN POTIMARRON

chapon

Une jardinière de légumes pour les enfants.

 

• LES DESSERTS

Les deux tartes aux pommes, fonds sucrés et donc caramélisés à la cuisson, recouvertes de gelée de coing maison.

tarte-aux-pommes

GELÉE DE COING 4

 

 

Le gâteau moelleux au chocolat, dans sa forme de sapin de Noël, et décoré de bonbons boules d’argent.

sapin 2 de noël chocolat

La salade de fruits, clémentines, bananes, mangue, ananas, raisin blanc, sirop de dattes et sirop de gingembre maison, d’une jolie couleur.

Photos-0001

Les fruits déguisés, dattes, pruneaux, figues sèches, avec des pâtes d’amande aux tons vifs rouge, blanc et noir.

fruits déguisés 2

 

CHAPON FARCI AUX BOUDINS BLANCS

Une nouvelle façon de cuire la chapon qui le débarrasse d’une bonne partie de sa graisse inutile. Sa farce fine aux boudins blancs est particulièrement goûteuse.

 

chaponCHAPON FARCI AUX BOUDIN BLANCS

• 1 chapon moyen de 2,8 kg, 8 poires conférence • 500 g de châtaignes • 1 livre de quartier de figues surgelés • 3 échalotes en chemise • 1 kg de pommes de terre grenaille lavées et non épluchées • 3 bouillons cube de bœuf • 3 litres d’eau bouillante • laurier• Sel et poivre • Huile d’olive• 30 gd de beurre

Pour la farce

• 2 boudins blancs • 3 tranches de jambon de Paris • 400 g de champignons de Paris • 5 châtaignes prélevées sur la garniture • 1 poignées de cèpes déshydratés • Sel • poivre • 1 bouchon de cognac

 

– Commencer par réhydrater les cèpes dans un petit bol d’eau tiède.

– Plonger le chapon dans un bouillon corsé fait de 3 bouillons cubes et d’eau bouillante. Ajouter une feuille de lairoer. Laisser bouillonner pendant 15 minutes, égoutter et refroidir.

– Pendant ce temps, hacher au mixer le jambon, les champignons de Paris, les cèpes, les châtaignes et mouiller avec le cognac. Vérifier le sel et poivrer généreusement. Réserver.

– Ajouter à la farce les boudins coupés en grosses rondelles . Farcir le chapon, coudre si nécessaire ou positionner l’ouverture en l’air pendant la première cuisson. Saler et poivrer généreusement. Arroser d’huile d’olive et poser quelques parcelles de beurre au-dessus

– Enfourner le chapon à four froid à 210°. Laisser cuire ¾ d’heure, puis retourner et ajouter 400 g d’eau dans le fond du plat.. Continuer la cuisson pendant 1h30 en arrosant et retournant la bête toutes les demi-heures.

GRATIN POTIMARRON

– Prélever l’excédent de jus et le faire chauffer dans une cocotte, plonger les pommes de terre et laisser cuire à feu doux pendant ½ heure. Eteindre.

– Ajouter les demi-poires conférence autour du chapon avec les châtaignes, les figues et les échalotes. Laisser cuire 1 heure. Couvrir de papier d’aluminium si la bête est suffisamment bronzée.

Découper et servir avec la garniture et l’accompagnement de pommes de terre et le gratin de potimarron. Bon appétit !

 

 


24 décembre 2016

MON MENU DE NOËL 2016

Nouvelle version du dîner de Noël que je vous ai proposé en octobre, cette fois à usage personnel ! Une main immobilisée, voilà le bon prétexte pour en faire le moins possible pour ce dîner de Noël que je souhaite passer seule, comme la plupart des années. Chez moi, Noël c’est en janvier, famille décomposée-recomposée oblige !
Aidée de produits surgelés de choix, j’ai concocté mon repas idéal : coquilles saint-jacques, canard, pommes de terre et glace, pour un dîner qui sera parfait, je le sens… Bien entendu, la plupart des surgelés me servent de base, épluchés, prêts à l’emploi, pour des recettes faciles à réaliser mais goûteuses.

GINAIMKA

• Comme je l’ai déjà fait remarquer, je ne bois pas d’alcool. Ce soir, exception à l’habitude, je vais me surprendre avec un petit cocktail, le Ginaimka de ma composition qui va dater : gin, sirop de dattes, sirop de gingembre, jus de citron vert et glaçons. J'ai allégé en alcool et rempli le verre avec un indian tonic bien connu. Et j’espère aller tout droit, malgré cela, jusqu’au bout du dîner !

• En entrée, un petit risotto aux coquilles saint-jacques et aux moules (surgelées).

RISOTTO COQUILLE ET MOULE

 

• Pour suivre, un confit de cuisse de canard (surgelé) avec une cocotte épicée de poires Rocha, figues, champignons de Paris, cèpes (déshydratés) et châtaignes, accompagnée de baluchons de pommes de terre au lard.

CONFIT DE CANARD

 

BUCHETTE CHOCOLAT MENDIANT

• Le dessert : une bûchette au chocolat glacée, façon mendiant (surgelée), sortie de sa boîte 5 minutes avant la dégustation. Et des fruits pour terminer.
Un dîner à consommer lentement et le tout arrosé de Salvetat tempérée…

GINAIMKA 2

Toutes les recettes nouvelles sont à la suite et en lien.

 

 

 

RISOTTO CRÉMEUX AUX COQUILLES SAINT-JACQUES ET MOULES

Et un risotto à ajouter à la longue liste de recettes fameuses ! voir ton premier risotto, le risotto aux brocolis, le risotto aux asperges vertes, le risotto aux cèpes séchés, le risotto au pesto, sans oublier le coquilletto aux petits pois, une histoire sans limites… Une recette de Mon menu de Noël 2016.

RISOTTO COQUILLE ET MOULERISOTTO CRÉMEUX AUX COQUILLES SAINT-JACQUES ET MOULES

Pour 4 personnes

• 300 g de riz spécial risotto • 200 g de coquilles saint-jacques et moules surgelées, décongelées au réfrigérateur et une poignée de crevettes roses épluchées facultative • 2 échalotes • 10 cl de vin blanc sec • un cube de citron au herbes dans 400 ml d’eau bouillante • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive •  2 cuillerées à soupe de crème fraîche épaisse • sel et poivre • parmesan facultatif

– Peler les échalotes et les faire revenir dans une sauteuse avec 1 cuillerée à soupe huile d'olive.

– Ajouter les fruits de mer aux échalotes. Faire revenir 3 minutes, saler, poivrer. Verser le riz et remuer à la cuillère en bois jusqu'à qu'il devienne transparent (2 minutes). Verser le vin blanc, laisser évaporer et ajouter une louche de bouillon citronné jusqu’à la fin de la cuisson du riz. Saler et poivrer légèrement. Remuer souvent jusqu'à ce que le riz ait absorbé tout le liquide. En rajouter si le riz est trop croquant.

– Terminer avec 2 cuillerées à soupe de crème fraîche épaisse et du parmesan, si vous aimez ça !

Servir bien chaud

 

CONFIT DE CUISSE DE CANARD SURGELÉ

La cuisse de canard confite et surgelée se prépare soit au micro-ondes, 3 minutes 30 à 900 W, soit au four à 210°, pendant 35 minutes. J’ai choisi le mix des deux, soit 2 minutes au micro-ondes pour débarrasser la graisse – et m’en servir pour autre chose –  et au four pendant 15 minutes à surveiller, la bestiole devant être servie bien chaude, ici avec un riche accompagnement. Une recette de Mon dîner de Noël 2016.

CUISSE DE CANARD

Pour 4 personnes, 4 cuisses

 

 

COCOTTE DE POIRES ROCHAS, FIGUES, CHATAIGNES, CHAMPIGNONS DE PARIS, CEPES

 

ACCOMPAGNEMENTFrais, surgelés, déshydratés, tous les ingédrients sont bons pour se simplifier la vie et réussir de beaux plats. Cet accompagnement est particulièrement goûteux. Une recette de Mon menu de Noël 2016.

COCOTTE DE POIRES ROCHAS, FIGUES, CHATAIGNES, CHAMPIGNONS DE PARIS, CEPES

• 4 poires rochas • 4 figues • 15 châtaignes • 400 g de champignons de Paris • 2 poignées de cèpes déshydratés • 2 belles échalotes • 1 gousse d’ail • 1 poignée de persil ciselé • 1 cuillerée à soupe de sirop de dattes • 1 cuillerées à soupe de sirop de gingembre (qu’on peut remplacer par 2 cuillerées de miel) • 1 cuillerée à soupe de gras de foies gras (ou autre graisse de canard) • 1 bouchon de cognac

– Sortir les figues, les châtaignes, les champignons de Paris, l’échalote, l’ail, le persil du congélateur 2 heures en avance. Faire tremper les cèpes dans de l’eau tiède.

– Faire revenir l’échalote, l’ail, les châtaignes, les figues, les champignons de Paris et les cèpes égouttés dans la graisse chauffée. Eplucher les poires et les couper en quartier. Les ajouter. Saler et poivrer. Verser le cognac et laisser évaporer.

– Ajouter les sirops et laisser compoter.
Serrvir bien chaud avec le confit de canard rôti.

 

 

23 décembre 2016

LE TRUC POUR ÉPLUCHER LES CHÂTAIGNES

Dernière heure

20161223_153451

Il n’y a rien de plus paniquant que de se trouver devant ses châtaignes et ne pas arriver à les éplucher. Voilà le truc imparable même en cas de main gauche immobilisée comme moi !

– Faire une croix au couteau dans la peau des châtaignes et les disposer côte à côte dans un plat allant au micro-ondes, accompagnées d’un verre rempli d’eau. Programmer à 900 W pendant 1 minute.

20161223_145915

– Il n’y a plus qu’à éplucher, à mains nues pour moi pour de petites châtaignes rapportées d’Alsace par Marie-la-cignogne !
N'oubliez-pas de retirer la deuxième peau.

 

 

Posté par MK30 à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :