20 octobre 2019

GÂTEAU BANANE ET TAHINÉ

Une petite douceur pour un five o’clock du dimanche.

GATEAU BANANE TAHINE 2

GÂTEAU BANANE ET TAHINÉ

• 2 bananes mûres • 3 œufs • 120 g de sucre • 1 sachet de sucre vanillé • 120 g de farine • 1/2 sachet de levure • 2 grosses cuillerées de tahiné • 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive douce • graines de sésame

– Préchauffer le four à 180°.

– Mélanger les œufs et les sucres jusqu’à blanchiment. Ajouter la farine mélangée à la levure, puis le tahiné, l’huile d’olive et enfin les bananes épluchées et coupées en rondelles.

– Verser dans un moule en silicone pour 6 muffins, disposer dessus des graines de sésame et mettre au four pour 25 minutes.

– Laisser refroidir et démouler sur une grille.

 

 

 

Posté par MK30 à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


14 octobre 2019

CREVETTES AU CURRY VERT THAI

Un curry très facile, prêt en 30 minutes et qui permet un grand choix de légumes. Voir aussi la recette de travers de porc au curry vert thai. Se fait aussi avec du poulet ou de l’agneau, en surveillant les temps de cuisson.

 

CREVETTES CURRY VERTCREVETTES AU CURRY VERT THAI

• 300 g de crevettes décortiquées • 1 cuillerée à soupe de pâte de curry vert • 1 oignon • 1 gousse d’ail • 1 courgette (ou mieux aubergine) • 1 piment vert • 1 poignée de haricots verts et 1 tasse de petits pois • 4 feuilles de combava (citron thaï) ou 3 gouttes huile essentielle de citron ou un jus de citron vert • 1 petit morceau de bâton de citronnelle • 1 cuillère à café de poudre de gingembre • 1 cuillère à café de coriandre • 1 petit baton de cannelle • 1 cuillère à soupe de sucre brun • 25 cl de bouillon de poulet (ou 1 cube dans de l’eau chaude) • huile d’olive • basilic thai frais • 1 brick de lait de coco •  100 g de riz thai ou basmati  • curcuma

– Dans une cocotte, faire revenir les oignons émincés, la gousse d’ail écrasée, ensuite la courgette coupée en rondelles, les haricots verts, les petits pois. Enlever les graines du piment et le faire revenir.

– Repousser le tout dans un coin de la cocotte et faire revenir la pâte de curry jusqu’à l’apparition de l’huile en surface. Mouiller avec le lait de coco. Bien enrober tous les légumes. Arroser de bouillon.

– Ajouter les poudres de gingembre et de coriandre, la citronnelle, les feuilles de combava. Saupoudrer de sucre brun. Goûter et ajuster l’assaisonnement en sel.

Laisser cuire 30 minutes, ajouter les crevettes, bien réchauffer et servir avec du basilic frais ciselé, accompagné d’un riz parfumé au curcuma.


 

13 octobre 2019

SEXISME AU TRAVAIL

Milieu des années 80, j’entre en stage à Libé (*), au desk, secrétariat de rédaction, quand j’étais jeune et jolie. Cela fait quelque temps que j’ exerce au sein de rédactions de la PQN, presse quotidienne nationale, la crème des crèmes de la profession. Libé et Le Monde sont les journaux les plus prisés pour les stages et, surtout, pour travailler.

Pour obtenir ce stage très demandé, avec beaucoup d’appelés et peu d’élus, je ne suis pas passée par mes connaissances au sein de la rédaction, tout surpris de me rencontrer dans les couloirs. J’ai tapé plus haut, directement à la direction financière que j’avais rencontrée en d’autres occasions, à la faveur de la co-édition d’un livre. Bien m’en a pris car les conflits « politiques » au sein de la rédaction étaient multiples et… fatiguants ! Troskistes, contre maoïstes, chacun tirait la couverture à soi pour engager ses copains. j’en ai encore fait les frais quelques années plus tard, lors d’une nouvelle proposition d’embauche. On n’arrivait pas à me mettre dans l’une ou l’autre case, je n’ai pas été engagée.

Les huit jours prévus sont passés au desk de Libé, où j’ai travaillé en équipe au traitement de la copie et des photos, au délicat choix des titres qui parfois prenait jusqu’à 4 heures de réflexion à 8 personnes, avant d’émerger pour le plus grand plaisir des lecteurs d’avant la normalisation du quotidien. L’équipe en place me coopte pour rester une semaine de test de plus, avant embauche. Test réussi, très bonne relation, je suis proposée pour le poste. A qui ? Au chef de service (**) avec qui je n’avais jamais eu l’occasion ne serait-ce que d’échanger une parole, dont le poste était juste un peu à l’écart dans le même grand bureau, à côté aussi de celui de Serge, le boss. Bien, entendu, je savais qui il était, le voyait circuler chaque jour.

La rencontre avec le chef fut brève. Debout face à moi, son regard me parcourt de bas en haut et le couperet est tombé : c’est niet. J’ai senti dans son regard la différence de 10 cm entre lui et moi, en ma faveur. Il s’est dit : « celle-là, je ne pourrais pas me la faire ».

A Libé, dans les années 80, comme partout en tout temps, la chair fraîche est l’apanage des chefs !

MK30

(*) Journal que je lisais depuis sa naissance

(**) Il se reconnaîtra !

 

 

Posté par MK30 à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 septembre 2019

PAIN À LA FARINE DE CHÂTAIGNES MAP

Les recettes ardéchoises ont aussi du bon et la recette de pain à la farine de châtaignes qui suit en est un exemple. Ce pain accompagnera délicieusement vos plats de charcuterie comme la terrine de porc aux châtaignes ou le plateau de picodons, ces fameux fromages de chèvre que l’on trouve dans le midi auprès des producteurs et ailleurs, dans toutes les bonnes fromageries ! Quant à la farine de châtaignes, elle est facile à trouver mais chère à l’achat dans les magasins réputés bio. Je ne recule donc devant rien pour faire plaisir à cousine Suzanne qui en raffole ! Essayez avec une tartine de pain beurré  ou bien du foie gras, et donnez-m’en des nouvelles !

BAGUETTE CHATAIGNE 2PAIN À LA FARINE DE CHÂTAiGNES MAP
Pour un pain d’1 kilo
• 300 ml d’eau • 1,5 cuillerée à café de sel • 2,5 cuillerées à café de sucre • 20 g de beurre • 1 cuillerée à soupe de lait en poudre • 350 g de farine T55 • 150 g de farine de châtaigne • 1 sachet de levure déshydratée (4,6 g) • 4 châtaignes cuites émiettées
– Mettre les ingrédients, justement pesés, dans l’ordre préconisé par le constructeur (pour moi machine Lidl), dans la cuve de la MAP.
– Choisir le menu Normal, pour 1 000 g et dorage moyen.
– Après le levage et avant la cuisson (environ 1 heure), retirer les pales avec les mains farinées et ajouter les châtaignes. Après la cuisson, laisser refroidir 30 minutes avant de démouler et 2 heures en tout avant de consommer.

MOULE BAGUETTES

 Moule à baguettes

La machine à pains étant tombée en panne en cours de travail, j’ai effectué la cuisson sous forme de deux pains longs (voir la finition dans le message sur les baguettes ordinaires), au four à 220° préchauffage 240°), avec un bol d'eau, pendant 30 mn étant donné leur taille.

 

 

Posté par MK30 à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2019

5/5 AU CHOCOLAT NOIR

Goûtons voir le 5/5 au chocolat. Tout le monde aime le chocolat. Un nappage chocolat noir ou chocolat blanc serait parfait.

20190919_181322

5/5 AU CHOCOLAT NOIR
• 200 g de chocolat dessert noir • 4 œufs (200 g) • 200 g de farine dont un sachet de levure • 200 g de sucre dont un sachet de sucre vanillé • 200 g de beurre  • 1 pincée de sel
– Préchauffer le four à 180°.
– Faire fondre le beurre et le chocolat au micro-ondes (2  minutes à 900 W). Mélanger.
– Fouetter les œufs entiers avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le mélange chocolat-beurre puis la farine et le sel et bien mélanger. Verser dans un moule – savarin ou manqué – de préférence en silicone ou beurré, et enfourner pendant 40 minutes. Vérifier avec la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche.
– Laisser refroidir sur une grille et démouler.

Posté par MK30 à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


14 septembre 2019

TARTE AMANDINE AUX MIRABELLES

Derniers jours de l’année 2019 pour les succulentes mirabelles de l'Est de la France. Une occasion de régaler son monde avec la tarte amandine aux mirabelles

 

TARTE AMANDINE MIRABELLES

TARTE AMANDINE AUX MIRABELLES

• 750 g de mirabelles • 1 pâte sablée • 70 g d'amandes en poudre • 1 œuf • 60 g de sucre en poudre • 80 g de beurre • 1 cuillee à soupe de Maïzena • 1 cuillerée à soupe de kirsch

– Laver les fruits. Enlever les noyaux des mirabelles en les coupant en deux.

– Préchauffer le four à 180°.

– Faire dorer les mirabelles dans 40 g de beurre, à feu vif et rapidement.

– Mélanger le beurre restant, avec 40 g de sucre, l'œuf, les amandes , la Maïzena, et le kirsch.

– Etaler la pâte sur le papier sulfurisé et la piquer à la fourchette. Verser la crème, déposer les fruits, la partie bombée sur le dessus. Saupoudrer de sucre.

– Enfourner à mi-hauteur pour 30 à 40 minutes.

A déguster tiède ou froide.

 

 

Posté par MK30 à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 juillet 2019

A LA DÉCOUVERTE DU POISSON CARRÉ EN BROCHETTE

POISSON CARRÉ

Nouvelle escale en Ardèche et nouvelle surprise culinaire ! Au menu du restaurant diététique de Vals-les-Bains, la bonne ville de cure, des parallélépipèdes de poissons de nature indéterminée, marinés façon orientale, et enfilés sur une brochette de bois, avant  cuisson au mieux micro-ondes. Le tout servi avec du boulgour et des haricots verts. Bon, ce n’est pas un vrai régal régional, mais ça maintient en forme !

 

 

Posté par MK30 à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 mai 2019

BŒUF AUX OLIVES...

... et tradition bouchère

En ces temps d’uniformisation des étiquettes, de leur simplification et ainsi de l’abétisation des consommateurs, je voudrais parler viande à ceux qui apprécient toujours d’en manger. En ces temp-là, quand Max, mon grand-père était boucher, sa vie de travail était partagée d'achats à La Villette, d’art de la découpe et du charme fait à ses clientes pour l’écouler. On trouvait aussi facilement des ouvriers-bouchers qui embrassaient la carrière, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. La vente était soumise à des règles strictes : pas d’abats en boucherie et pas de porc ni de cheval, uniquement vendus dans des boutiques spécialisées, les triperies et les boucheries chevaline. On voit souvent à Paris ces boutiques reconverties en commerce de vêtements en ayant gardé la façade, l'agencement et parfois même l’enseigne !

De l'art mais pas de cochon


La découpe aussi était réglementée, la quantité  de gras réduite au juste apport pour une bonne cuisson. Pour tous ces services, la clientèle savait varier les plaisirs, en choisissant des morceaux différents suivant l’usage, du bifteck dans le merlan, le rumsteak, l’araignée ou le faux-filet, du braisé dans le gîte-gîte, ou le paleron, du rond pour le steak hâché, de la tranche ou de la côte de bœuf pour le rôti, de la queue et de la poitrine avec os pour le pot-au-feu. Liste non exhaustive, sachant que la bavette est du ressort de la triperie. Tous ces morceaux débités bien entendu, à la demande.
Non seulement ces choix permettaient de varier les menus, mais aussi rendaient le métier rentable pour le boucher qui pouvait ainsi écouler sa marchandise, des morceaux nobles à ce qu’on appelle les bas-morceaux, sans pertes.
Aujourd’hui, les bouchers de plus en plus rares peuvent acheter des morceaux de viande pré-découpés, les bas-morceaux partant directement du négociant au hâchoir à viande pour la fabrication des hamburgers, graisse comprise. La découpe est mécanisée : on ne va pas tarder à trouver des côtelettes d’agneau au carré, sûrement plus faciles à cuire en poêle ! Et surtout, on trouve la viande découpée en tranches ou morceaux ce qui réserve parfois des surprises de fraîcheur.
Mon conseil : choisissez vos morceaux de viande en fonction de leur destination, exigez d’en connaître le nom et régalez-vous ! Je vous propose aujourd hui la recette du bœuf aux olives.

BŒUF AUX OLIVES

BŒUF AUX OLIVES


Pour 4/5 personnes

• 1 kg de bœuf dans le jumeau découpé en morceaux moyens • 1 oignon • 2 gousses d’ail  • 1 bouquet garni • ½ poivron vert • 250 g de petits champignons de Paris entiers • 200 g d’olives noires • 10 cl de vin blanc sec • 2 cuillerées à café de fonds de veau • 8 pommes de terre roseval

– Plonger les olives dans l’eau bouillante pendant 5 minutes et égoutter.

– Faire revenir le bœuf à l’huile d’olive de tout côtés. Ajouter l’oignon et l’ail émincés,  le poivron découper en bâtonnets et le bouquet garni. Laisser cuire cinq minutes, ajouter les olives et déglacer au vin blanc. Saler et poivrer et saupoudrer avec le fonds de veau. Mouiller à l’eau chaude à hauteur de la viande. Ajouter les pommes de terre.

– Baisser à feu doux et laisser cuire pendant 3 heures (1,5 h en cocotte-minute). Saupoudrer de persil frais avant de servir.

 

 

19 mai 2019

MINI GÂTEAUX DE RIZ AU LAIT DE COCO SAFRANÉ

Un nouveau moule et l’inspiration s’envole ! Dans les petits moules à kouglehopf, de 6 cm en silicone d’Ernesto, tout nouveaux tout beaux en rouge, j'ai réalisé des mini gâteaux de riz au lait, avec de petits morceaux d'orange confite, pleins de charme. Pratique si vous voulez remplir la cheminée de macédoine de fruits confits. Mais tout autre petit moiule fera l’affaire. Voir aussi le riz à l’impératrice caramélisé déjà proposé.

MINI GÂTEAUX DE RIZ AU LAIT DE COCO SAFRANÉMINI RIZ LAIT COCO SAFRAN

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 9 mini gâteaux

• 120 g de riz rond camaroli • 300 ml de lait de coco • trois brins de safran • sel • petits morceaux d'orange confite • 1 œuf • 40 g de sucre en poudre • 1 sachet de sucre vanillé • 5 cl de grème fraîche liquide

– Chauffer le lait de coco et verser le riz avec une pincée de sel et les brins de safran. Laisser cuire une vingtaine de minutes et goûter. Le riz doit être tendre.

– Pendant ce temps garnir le fond des moules d'orange confite.20190518_23131820190518_222348

– Battre un œuf avec le sucre en poudre et le sucre vanillé. Ajouter la crème fraîche. Si voulez remplir la cheminée du moule, après cuisson, avec une macédoine de fruits confits, supprimez le sucre en poudre.

– Laisser refroidir le riz au lait. Mélanger avec la préparation.

– Verser dans les moules bien pleins et faire cuire au bain-marie, dans le four préchauffé à 180°, pendant 20 minutes.

– Poser les moules sur une grille et laisser refroidir avant de retourner.20190518_231450

Servir nature, ou avec une sauce caramel, une crème anglaise ou une compotée d’abricots.

 

 

12 mai 2019

CÔTE DE VEAU AUX CHAMPIGNONS ET RIZ PARFUMÉ

Simplissime cette recette de côte de veau aux champignons de Paris et riz parfumé à la coriandre, au citron et à la crème de coco. Un plat goûteux, facile à réaliser en un tour de main.

CÔTE VEAU CHAMPIGNON

CÔTE DE VEAU CHAMPIGNONS ET RIZ

• 4 côtes de veau dans le filet • 250 g de champignons de Paris • 1 échalote •  15 cl de crème fraîche • 250 g de riz basmati • crème de coco • coriandre fraîche • 1 citron • huile et beurre • sel et poivre

– Faire tremper le riz à l’eau froide pendant 10 minutes. L’égoutter et le faire cuire dans 250 ml d’eau bouillante salée. Egoutter et ajouter du poivre, un jus de citron, de la coriandre ciselée et trois cuillerées à soupe de crème de coco. Vérifier l’assaisonnement et réserver.

– Equeuter les champignons et les laver à grande eau. Egoutter et émincer. Faire suer dans une cuillerée de gras, huile ou beurre, pour qu’ils perdent leur eau et restent brillants. Saler et poivrer et réserver.

– Dans moitié huile moitié beurre, faire dorer les côtes de veau, puis ajouter l’échalote émincée. Après deux minutes de cuisson, saler et poivrer, ajouter les champignons et finir la cuisson à feu doux en couvrant. Déglacer à la crème fraîche et servir, accompagné du riz.