04 août 2014

TROIS SPÉCIALITÉS ARDÉCHOISES - LES CAILLETTES

Une virée en Ardèche et les bonnes recettes régionales me mettent l’eau à la bouche. Las, impossible d’y goûter. En effet, diabétique prise en charge avec un régime draconien, je n’ai avalé que des blettes et des steaks hachés noyés dans un vague bouillon insipide…

Suivent trois recettes de ce qui fait, normalement, le plaisir de voyager et découvrir, entre autres, trois spécialités locales : les caillettes, la crique ardéchoise et la coupe glacée ardéchoise. L’Ardèche est aussi un lieu de grosse production de nos meilleurs fruits d’été, cerises, abricots et pêches et d’hiver avec les poires, les pommes et les châtaignes..

2 PLATS DE CAILLETTES

CAILLETTES

• 500 g de porc : filet mignon ou épaule, foie et lard découenné + crépine de porc • 2 kg de feuilles de blettes ou épinards, chou ou salade verte • 1 œuf
• 1 gros oignon • 1 gousse d’ail • 1 petite botte de persil • sel, poivre

 

– Tremper la crépine à l’eau froide, essorer et sécher au papier-torchon.

– Pocher les feuilles de blettes à l’eau bouillante salée, les essorer au maximum et les hacher.

– Hacher la viande de porc avec l'oignon, l’ail, le persil, le sel et le poivre. Y ajouter les feuillles de blettes. Ajouter l'œuf entier.

– Former des boules de farce de la valeur d’une poignée et les envelopper d'une couche de crépine.

–  Préchauffer le four à 200°C. Déposer les caillettes, serrées les unes contre les autres dans un plat à four, et enfourner pendant 45 minutes. Elles se détacheront à la cuisson.

Servir chaud ou froid avec une salade et une crique pour un repas complet.

 

Posté par MK30 à 23:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


CRIQUE ARDÉCHOISE

Criques ardéchoises, latkes, paillassons, roesties, galettes… tous les pays, toutes les régions de France font la recette des pommes de terre râpées avec finalement peu de variantes pour un résultat identique : avec ou sans œuf, avec ou sans farine, avec ou sans ail... Retour d’Ardèche, la crique est aujourd’hui à l’honneur.

CRIQUE ARDÉCHOISE

CRIQUE ARDECHOISE

 

Pour 2 personnes

• 4 pommes de terre • 1 gros oignon • 1 gousse d’ail • 1 cuillerée à soupe de farine • 1 œuf • sel et poivre • huile nature

– Râper les pommes de terre, l’oignon et l’ail épluchés, les essorer et sécher avec du papier-torchon.

– Mélanger avec l’œuf, la farine, le sel et le poivre.

– Chauffer une grande poêle huilée (ou deux poêles individuelles type blinis) et verser l’appareil, aplatir et laisser cuire 7 minutes sur une face. Retourner et laisser cuire à nouveau 7 minutes. Vérifier la cuisson.

Servir avec une salade verte.

Voir d'autres recettes ardéchoises, les caillettes et la coupe glacée ardéchoise aux marrons.

 

Posté par MK30 à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

COUPE GLACéE ARDÉCHOISE

Un délice à la crème de marron

 

COUPE ARDÉCHOISECOUPE GLACÉE ARDÉCHOISE

• crème de marron • glace à la vanille • crème chantilly • copeaux de chocolat noir • débris de marrons glacés

– Garnir le fond d'une coupe à glace de crème de marron, ajouter 2 boules de glace à la vanille, recouvrir de crème chantilly mélangée à quelques morceaux de marron glacé.

– Saupoudrer de copeaux de chocolat et servir.

Voir d'autres recettes ardéchoises, les caillettes et la crique ardéchoise.

 

18 avril 2014

MILLEFEUILLES AUX FRAISES

Je vous propose ici, le plus rapide à confectionner des gâteaux de saison : le millefeuilles aux fraises, pâte feuilletée et chantilly du commerce. Bien entendu, vous pouvez faire la pâte et la chantilly vous-même, mais c’est plus long ! Et un grand merci à cousine Dominique pour cette suggestion.

 

MILLE FEUILLE FRAISES

MILLEFEUILLES AUX FRAISES

• 2 rouleaux de pâte feuilletée • 500 g de fraises • une bombe de crème chantilly (la mienne est vanillée) • sucre glace • 1 feuille de menthe pour le décor

– Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

– Etaler une pâte feuilletée avec sa feuille de papier sulfurisée sur une plaque, et saupoudrer de farine et de sucre glace, pour un goût sucré salé.

– Poser une feuille de papier sulfurisé sur la pâte et une plaque par-dessus.

– Enfourner la pâte pendant 15 minutes. Si elle n’est pas suffisamment cuite, enlevez le papier sulfurisé et la plaque et passer au gril pendant 5 minutes maximum pour la faire dorer. Laisser refroidir et recommencer avec la seconde pâte.

– Laver les fraises et les couper en deux si nécessaire, suivant la taille.

– Disposer une pâte cuite sur le plat de service. Disposer les fraises sur la pâte. Décorer de crème chantilly en remplissant bien les trous entre les fraises et le bord. Poser la deuxième pâte au-dessus. Saupoudrer de sucre glace, décorer de la feuille de menthe et servir.

 

 

Posté par MK30 à 14:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

13 avril 2014

STRUDEL AUX POMMES, NOIX, RAISINS SECS

Aujourd'hui je vous propose un grand gâteau classique de la cuisine juive : le strudel aux pommes, noix et raisins secs. Je ne me suis pas encore lancée dans la confection de la pâte à strudel, non pas par manque de désir, mais de temps ! Et je dois dire que, confectionné avec la pâte feuilletée du commerce, c’est autre chose, mais c’est diablement bon aussi !

Le strudel de la paix 

STRUDEL POMMES RAISINS NOIXSTRUDEL AUX POMMES, NOIX, RAISINS SECS

• 1 pâte feuilletée, 100 g de beurre • 4 cuillerées à soupe de cassonade • 5 pommes fraîches et acidulées • 10 noix • 50 g de raisins secs • 50 g d’amandes pilées • 40 g de chapelure fine • 2 bouchons de rhum • sucre glace

– Mettre les raisins secs à tremper dans le rhum.

– Eplucher et couper les pommes en petits cubes. Les faire fondre à la poêle, sur feu doux, avec 20 g de beurre et les parsemer de la cassonade. Bien enrober et laisser cuire une dizaine de minutes.

– Préchauffer le four à 190°.

– Faire fondre le reste de beurre. Etaler la pâte sur sa feuille de papier silicone dans le plat du four. Badigeonner avec la moitié du beurre fondu.

– Disposer les pommes au centre de la pâte à 5 centimètres du bord. Parsemer les cerneaux de noix brisés, les raisons secs et le rhum, les amandes pilées et la chapelure.

– Enrouler la pâte, ouverture au-dessus, en soulevant le papier sulfurisé, et replier les côtés pour les fermer. Arroser du reste de beurre fondu. Mettre au four pour 45 minutes

– En cas de bronzage intensif, placer une feuille de papier alu.

– A la fin de la cuisson, saupoudrer de sucre glace et servir tiède ou froid, accompagné, ou pas, de crème anglaise, d’une boule de glace vanille ou d’un peu de chantilly.

 

 

Posté par MK30 à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 mars 2014

PÂTE SABLÉE DE GASTON LENÔTRE

Changement de programme : pour la tarte poire et chocolat, je vais utiliser la pâte sablée de Gaston Lenôtre. La tarte méritera un peu plus son nom de Bourdaloue qui, à l’origine, est faite d’une crème à l’amande et de poires. La mienne est faite d’une simple crème au chocolat et de poires, mais la pâte Lenôtre contient de l’amande. Une sorte de destructuration-restructuration en quelque sorte ! c’est tellement à la mode… Une bonne pâte pour de multiples emplois, à préparer la veille.

 

PÂTE SABLÉE LENÔTRE

PÂTE SABLÉE DE GASTON LENÔTRE 

• 250 g de farine • 180 g de beurre • 60 g de sucre glace • 1 œuf • 1 pincée de sel • 1 sachet de sucre vanillé • 60 g d'amandes en poudre

– Mélangez la farine, la poudre d'amandes, les sucres et le sel. Ajoutez le beurre mou en dés. Mélangez bien pour obtenir un sable grossier.

– Ajoutez l’œuf. Pétrissez très rapidement pour rassembler la pâte. Envelopper la boule dans du film. 

IMG00378

– Laissez reposer pendant une nuit au réfrigérateur.

 

 

 

 

 

 

Posté par MK30 à 01:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mars 2014

PIZZA TOUTE SIMPLE

Les pizzas du commerce deviennent chères pour ce qu’elles sont. J’ai pris l’habitude de leur rajouter quelque chose pour les rendre plus appétissantes : fromage, olives, champignons… Ce qui m’a décidé à préparer, en urgence,  une pizza maison avec, en l’absence de pâte à pain, un rouleau de pâte brisée.

IMG00340PIZZA TOUTE SIMPLE

• 1 rouleau de pâte brisée • 1 boîte de tomates concassées • 1 tomate fraîche • 5 tomates séchées à l’huile • I poivron vert mariné • 1 grosse échalote • 1 gousse d’ail (pour moi surgelé) • huile d’olive • 10 olives noires • parmesan • sel et poivre • origan • laurier • thym

– Tout d’abord, préparer une sauce tomate, même à l’avance, pour l’utiliser froide. Faire revenir l’échalote émincées dans une cuillerée à soupe d’huile d’olive. Ajouter la tomate fraîche, puis la tomate concassée et découper les tomates séchées en deux avant de les verser à leur tour. Saler, poivrer, thym et laurier. Laisser cuire à feu doux 30 minutes à couvert, puis retirer le couvercle pour évacuer le liquide, pendant 10 minutes. Laisser refroidir.

– Préchauffer le four à 220°.

– Etaler la pâte sur sa feuille de papier sulfurisé en en coupant ce qui dépasse. Etaler la sauce tomate, disposer des lamelles de poivrons et les olives en alternance. Parsemer d’origan puis de copeaux de parmesan. Mettre au four pour 25 minutes.

Servir avec une salade verte.

 

 

07 mars 2014

TRUITE AUX AMANDES

Délicieux poisson de rivière, le plus souvent sur les étals d’élevage intensif, la truite est un aliment important dans la chaîne de l’alimentation. Ses apports entre autres bénéfices en phosphore, vitamines B sont très importants. A choisir, préférez-la, pour ces raisons, à la truite saumonée, question d’alimentation du poisson. En d’autres temps, je me procurais des truites vivantes, toutes les semaines au marché de Ganges dans les Cévennes et parcourais ensuite 10 kilomètres en voiture, avec les truites dans un seau d’eau, une garantie de fraicheur. C’était le régal du retour de marché, avec une autre spécialité, le pâté de Pezenas.

TRUITE AUX AMANDES

TRUITE AUX AMANDES

Pour 2 personnes

• 2 truites • 40 g d’amandes effilées • 15 g de beurre • 2 cuillerées d’huile neutre • ½ citron

 

– Faire vider les truites par le poissonnier. Bien les laver pour enlever les écailles. Les sécher.

– Chauffer une grande poêle avec le beurre et l’huile, mettre les amandes dans un coin et poser les truites. Laisser cuire à feu moyen, de 10 à 15 minutes, en retournant, salant et poivrant de chaque côté. Remuer aussi les amandes pour les dorer sur les deux faces.

– Servir les truites cuites à point, bien chaudes, arrosées de citron et recouvertes d’amandes.

Accompagner de pommes de terre cuites en robe des champs avec du poivre, un peu de beurre et du persil.

 

 

Posté par MK30 à 02:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

06 mars 2014

RISOTTO AU PESTO

Un des plats emblématiques italiens dont le charme est de pouvoir l’assaisonner à toutes les sauces. Après, entre autres, le risotto persil courgettes, je vous propose ici un autre risotto vert, celui ci au pesto, à ma façon, genre fond de congélateur. Ce jour-là, il accompagna un cabillaud pané.

Basilic

basilic

 RISOTTO AU PESTO

• 200 g de riz arborio • 2 échalotes •  25 cl de vin blanc sec (ici chardonnay)  • 30 cl de bouillon maison (ou cube) • 6 cuillerées à soupe d’huile d’olives • 2 gousses d’ail • 4 cuillerées à soupe de persil haché • 4 cuillerées à soupe de basilic haché • 50 g d’amandes en poudre • 50 g de parmesan râpé • 2 cuillerées à soupe de crème fraîche

– Chauffer le bouillon. Faire revenir les échalotes hachées avec 3 cuillerées d’huile d’olives dans une grande poêle. Ajouter le riz qui devient translucide. Ajouter le vin blanc et laisser évaporer. Saler très légèrement et poivrer.
                                                                                               Persil       

persil

– Verser le bouillon louche par louche, laisser évaporer entre deux et remuer avec une cuillère en bois. La cuisson totale dure environ 18 minutes.

– Pendant ce temps, préparer le pesto. Hacher l’ail, le persil et le basilic, ajouter les amandes en poudre et mouiller avec les 3 cuillerées d’huile d’olives restantes. Ajouter le parmesan. Réserver.

– Trois minutes avant la fin de la cuisson, verser le pesto, ajouter la crème. Vérifier l’assaisonnement et servir bien chaud.

 

 

Posté par MK30 à 00:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 février 2014

DAUBE AU VIN ROUGE DE BOURGUEIL

Ma daube du week-end : du grand art à l’arrivée, pour un plat simplissime à réaliser. Je ne rentrerais pas dans les discutions interminables du genre : "La vraie daube, c'est sans carottes, sans champignons". Et parfois sans lardons. Ma génération étant partisane de la plus grande des libertés, je prépare cette recette, à classer dans les traditions familiales, avec ce que j'ai et, surtout, ce que j'aime. Le rédultat est là.

DAUBE AU VIN ROUGE DE BOURGUEIL

DAUBE AU BOURGUEIL

• 1,5 kg de paleron de bœuf entier ou coupé en morceaux moyens, avec un os de crosse de veau • 1 kg de carottes • 400 g de champignons émincés • 300 g d’échalotes • 2 gousses d’ail • 200 g de lardons fumés • 4 cuillerées à soupe de graisse d’oie • 2 cuillerées à soupe de Maïzena • thym, laurier • 2 clous de girofle • 1 cuillerée à soupe de fond de veau • 1 l de vin rouge de bourgueil • sel et poivre • 6 grosses pommes de terre • persil

– Faire chauffer la graisse d’oie dans une cocotte. Passer les morceaux de viande  dans la Maïzena et les mettre dans la cocotte. Les faire colorer de tous côtés.

– Ajouter les lardons, les échalotes et l’ail émincés et bien remuer. Ajouter les carottes et les champignons. Saler et poivrer, mettre  le thym, le laurier, les clous de girofle. Ajouter la cuillerée de fond de veau et mouiller avec le vin rouge. Laisser évaporer le vin et ajouter de l’eau chaude jusqu’à recouvrir la viande, si nécessaire. Mettre de couvercle et laisser cuire pendant 3 heures.

– A mi-parcours, ajouter les pommes de terre fermes, épluchées et entières. Servir avec du persil frais ciselé.

C’est un plat qui demande un peu de cuisson. Il est donc préférable, par soucis d’économies, d’en faire un peu plus et de conserver le surplus au congélateur, par portions, pour une soirée sans cuisine, mais au régal assuré !

 

Posté par MK30 à 20:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,