Viandes, poissons, et leurs accompagnements
14 février 2017

PIZZA RAPIDE DU PLACARD

5 minutes chrono, c’est le temps qu’il m’a fallu pour réaliser cette pizza becon et artichaut, ouverture des boîtes comprise ! C'est un choix plutôt match de foot que Saint-Valentin...

PIZZA RAPIDE

PIZZA RAPIDE DU PLACARD

1 rouleau de pâte à pizza • 200 g de sauce tomate au basilic • 1 boîte de cœurs d’artichaut • 5 tranches de bacon • 5 tranches de fromage à raclette • 100 g d’emmental râpé • 5 olives • huile pimentée • huile d’olive • sel et poivre • origan

– Préchauffer le four à 180°.

– Placer la pâte à pizza avec le papier sulfurisé à plat sur une plaque. La piquer avec une fourchette. La badigeonner d’huile d’olive.

– Etaler la sauce tomate, puis les tranches de becon, 5 cœurs d’artichaut bien égouttés et coupés en deux.

– Intercaler des languettes de fromage à raclette et les olives. Assaisonner légèrement en sel et en poivre. Répartir l’origan et verser un peu d’huile pimentée.

– Finir par l’emmental râpé et enfourner pour 20 minutes.

 

 

Posté par MK30 à 12:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 janvier 2017

BOULETTES BŒUF, AUX FÈVES ET CITRON

La suite des recettes de boulettes de Yotam Ottolenghy (voir les boulettes dinde et courgette, sauce au yaourt grec et sumac) pour ce buffet de Noël, un 22 janvier, constitué pour la plupart de recettes juives ! Les boulettes bœuf-agneau, sauce fèves et citron se font en deux temps de cuisson. On fait d’abord rissoler rapidement les boulettes à la poêle, puis on les plonge dans un bouillon citronné, avec des fèves. Un délice !

BOULETTES BŒUF-AGNEAU, AUX FÈVES ET CITRON

Pour 50 boulettes

• 500 g de viande de bœuf hachée • 250 g de viande d'agneau hachée (ou bien 750 g de bœuf uniquement) • 2 gros oignon • 3 cuillerées à soupe de menthe ciselée • 3 cuillerées à soupe de coriandre ciselée •3 cuillerées à soupe d'aneth ciselée •3 cuillerées à soupe de persil ciselé • 150 g de chapelure fine • 3 grosses gousses d'ail râpées • 2 œufs • 3 cuillerées à soupe de câpres émincés • sel et poivre • 1 cuillerée à soupe de cumin en poudre • 2 cuillerées à soupe de baharat (voir ci-dessous la recette) • 125 g d’amandes entières (blanchir les amandes avec leur peau, elle s’en va ensuite toute seule)

20170123_135653Pour la sauce

• 350 g de fèves blanchies (pour moi tel quel surgelées) • 4 brins de thym frais entier • 20 cl + 15 cl de jus de citron • 8 oignons nouveaux • 6 gousses d'ail• 75 cl de bouillon de poule • sel et poivre
Pour la cuisson
30 cl + 30 cl d'huile d'olive
Pour la déco
• 1 cuillerée à soupe de chaque herbe : menthe, coriandre, aneth, persil ciselées
Le baharat est un mélange d'épices, que l'on peut trouver dans les épiceries orientales. Voici la recette  que vous pourrez réaliser avec un mixeur à épices ou un moulin à café :
• 3 cuillerées à soupe de grains de poivre noir • 3 cuillerées à soupe de graines de coriandre • 1 petit bâton de cannelle, coupé en morceaux • 2 clous de girofle • 3 cuillerées à soupe de quatre-épices en poudre • 6 cuillerées à soupe de graines de cumin • 5 ou 6 gousses de cardamome • 1 cuillerée à soupe noix de muscade râpée

– Versez tous les ingrédients des boulettes dans un saladier. Bien mélanger avec les mains.

Former de petites boulettes et les faire colorer à la poêle, dans 30 cl d'huile d'olive à feu vif, pendant 5 minutes. Les réserver.

— Ajouter 500 ml de bouillon de poulet,  20 cl de jus de citron, du sel et du poivre, couvrir et laisser cuire tout doucement pendant 30 minutes à feu doux.

– Une fois que les boulettes sont cuites, ajouter les fèves dans la poêle,  15 cl de jus de citron, et poursuivre la cuisson quelques minutes à découvert pour faire cuire les fèves en gardant leur couleur,.

Servir saupoudré des herbes fraîches. Chaud, tiède, froid, c’est selon !

 

 

Posté par MK30 à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 mars 2016

EPAULE D’AGNEAU ROTIE EPICES ET LEGUMES

Pâques approche et chacun s’apprête à proposer sa dernière recette d’agneau, délicieux en cette saison ! Je ne dérogerai pas à cette habitude avec celle  de l’épaule d’agneau rôtie aux épices et légumes, la saveur sucrée-salée apportée par la patate douce et le poivron rouge. La paternité en revient à mon ami Vladimir M., l’épaule entière servie dans un magnifique plat de terre cuite venant directement de Serbie et soigneusement culotté par les années. Indéniablement, le plat y est pour quelque chose dans cette parfaite cuisson ! Suit la recette telle que je l’ai préparée, également dans un grand plat en terre, avec quelques épices  pour un air un peu plus oriental. (Voir aussi le Méchoui d’agneau au four)

EPAULE AGNEAU ROTIE

EPAULE D’AGNEAU ROTIE EPICES ET LEGUMES

Pour 5 personnes

• 1,5 kg d’épaule d’agneau coupée en gros morceaux • 2 patates douces • 5 pommes de terre moyennes • 1 poivron rouge • 2 grosses échalotes • 2 gousses d’ail • 2 cuillerées à soupe de cumin • 1 cuillerée à soupe de cannelle • 2 cuillerées à soupe de coriandre moulue • 1 cuillerée à soupe de coriandre fraîche ciselée • huile d’olive • sel et poivre

– Préchauffer le four à 180°.

– Huiller le fond d’un plat en terre. Déposer les morceaux d’épaule d’agneau. Saler poivrer et ajouter la moitié des épices sur la viande.

– Eplucher pommes de terre, patates douces coupées en gros tronçons, poivron rouge lavé et coupé en lamelles, échalotes émincées, aulx coupés en petits bouts. Les disposer autour de la viande. Huiler et parsemer de coriandre fraîche.

– Mettre au four pour 1h30 et retourner toutes les demi-heures en arrosant, salant et poivrant et ajoutant le reste d’épices sur la viande retournée. 20 minutes  avant la fin, augmenter la température à 240°, saler et poivrer les légumes.

 

03 mars 2016

SALADE DE BŒUF

Encore un truc, après le bœuf miroton pour accommoder les restes tout en réalisant une délicieuse recette : la salade de bœuf, servie avec une salade tiède de pommes de terre . Pour cela, après une soirée pot-au-feu, gardez, comme il se doit la viande restante, paleron, plat de côte…  hors le bouillon au frigo. A consommer sans modération !

SALADE BŒUF PATATES TIEDES

SALADE DE BŒUF

• 500 g de bœuf bouilli • 500 g de pommes de terre • vinaigrette avec 6 cuillerées à soupe d’huile neutre, 2 cuillerées à soupe de vinaigre, 1 cuillère à café de moutarde, cornichons au vinaigre coupés, sel et poivre • 2 gros oignons blancs frais • persil • bouillon de bœuf

 

– Faire cuire les pommes de terre pendant 20 minutes avec leur peau, dans le bouillon restant. Laisser refroidir et éplucher. Couper en rondelles de 5 mm.

– Préparer la vinaigrette.

– Effilocher la viande de bœuf. Eplucher et couper les oignons en fines rondelles.

– Mélanger la viande à la moitié de la vinaigrette et la moitié des oignons. Faire de même avec les pommes de terre. Saupoudrer de persil haché.

Servir tiède, quitte à passer les salades quelques secondes au micro-ondes.

 

03 février 2016

JARRET DE PORC DEMI-SEL ET LENTILLES

Un classique des plats roboratifs que l’on aime consommer en hiver. Cette recette nécessite un peu de préparation au départ pour dessaler la viande, mais ne pose aucune difficulté dans son ensemble.

 

JARRET_DEMI_SEL_2

JARRET DE PORC DEMI-SEL ET LENTILLES

• 250 g de lentilles vertes du Puy • 1 jarret demi-sel • 1 saucisse fumée de Morteau • 100 g  de lardons fumés • 1 oignon • 2 carottes• 1 poireau • 1 petite branche de céleri • 1 navet • 1 gousse d’ail • bouquet garni : thym, laurier, persil • 2 clous de girofle • poivre

– Mettre le jarret  à dessaler dans un récipient avec de l’eau froide pendant 45 minutes. Egoutter et sécher. Blanchir dans un faitout, couvert largement d'eau froide et laisser cuire 15 minutes. Egoutter.

– Eponger soigneusement le jarret. Peler les oignons, en piquer un de deux clous de girofle. Eplucher et laver le blanc de poireau, peler et laver les carottes, le navet et l’ail, Dans un faitout, faire revenir les lardons avec un peu d’huile, ajouter les légumes coupés en tronçons, la gousse d'ail, les jarrets blanchis. Ajouter le bouquet garni.

JARRET_DEMI_SEL_LENTILLES_2

– Couvrir d'eau froide. Poivrer largement. Faire cuire pendant 1h30  à feu doux. ¼ d’heure avant la fin ajouter les lentilles. Au bout du temps, ajoutez les saucisses fumées, piquées à la pointe du couteau. Continuer la cuisson pendant 30 minutes. Goûter et rectifiez si nécessaire l'assaisonnement en sel.
Servir bien chaud.

(Voir aussi le petit salé aux lentilles)

 

 

 

Posté par MK30 à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


26 août 2015

SPARE RIBS (TRAVERS DE PORC) ET CHIPS DE PATATE DOUCE

(2e recette)

Les voyages forment la jeunesse et apportent aussi leur lot de bonnes nouvelles. Les spare ribs dont la nouvelle recette suit ont l’avantage, grâce à leur précuisson au bouillon, de ne pas brûler et garder leur belle couleur rouge après passage au gril ou au barbecue. En effet la cuisson au gril est moins longue. Merci Cousin Sébastien pour cette trouvaille ! Accompagnés de chips de patate douce et d’une salade, ils régaleront tout un chacun (voir aussi la recette de base des spare ribs).

 

SPARE RIBS 2SPARE RIBS ET CHIPS DE PATATE DOUCE

Pour 4 personnes
• 1 kg 200 de travers de porc

 Pour le bouillon :
• 1 oignon rouge • 2 gousses d'ail • 90 gr de sucre brun • 1 cuillerée à soupe de paprika • 1 cuillerée à soupe de sel • 4 branches de thym  • 50 ml de vinaigre de vin • 1 cuillerée à café de poivre moulu • 2 litres d'eau

 Pour la sauce barbecue :
• 1 oignon rouge • 2 gousses d'ail épluchées • 1 boîte de 400 gr de tomates concassées • 2 cuillerées à café de moutarde en grain moulue • 1 cuillerée à café de piment de cayenne (facultatif) • 1 cuillerée à café de sel • 2 cuillerées à soupe de paprika • 90 gr de cassonade • 60 ml de sauce Worcestershire • 90 gr de miel liquide

Pour les chips de patates douces :
• 500 gr de patates douces • 1 cuillerée à soupe de paprika • 1 cuillerée à café de gros sel • huile de friture

– Dans un grand faitout, faire bouillir l'eau et mettre tous les ingrédients du bouillon. Ajouter les travers de porc, baisser le feu, couvrir et cuire pendant 40 minutes. Laissez reposer les travers 20 minutes dans le bouillon. Pendant ce temps préparer la sauce barbecue.

– Dans le blender (ou mixer), mettez l'oignon, les gousses d'ail, ajouter les tomates et mixer pour obtenir une purée fine. Verser cet appareil dans une grande casserole, ajouter les autres ingrédients, porter à ébullition puis réduire le feu. Laisser cuire pendant 30 minutes.

– Sortir et égoutter les ribs du bouillon, les enduire de sauce barbecue, les recouvrir d'un film plastique et les mettre 30 minutes au frais (vous pouvez les préparer la veille).

– Placez les ribs sur une  grille posée sur une plaque, sous le gril ou au barbecue pendant une vingtaine de minutes, en enduisant régulièrement la viande retournée toutes les 5 minutes.

– Laver les patates douces et les sécher, les couper très finement à la rape. Chauffer l'huile dans la friteuse. Plonger les chips pendant 2 minutes pour qu'elles soient croustillantes. Débarrasser sur un papier torchon pour éliminer l’huile. Assaisonnez avec un mélange de gros sel et paprika. Servir avec les spare ribs.

 

 

Posté par MK30 à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 août 2015

TAJINE D’AGNEAU AUX FIGUES SÈCHES ET AUX AMANDES

Un dimanche à Antony (Hauts-de-Seine), chez mon plus grand fan de tajines, surtout du tajine aux trois A, son joli marché avec de beaux étals de viande, de légumes et de fruits… secs. Le tajine qui suit n’est pas un classique du genre car j’aime bien cuire la viande avec des légumes, ici des carottes et des courgettes et des tomates, afin d’obtenir un jus qui n’apparaît pas dans les tajines traditionnels. On obtient une sauce épaisse avec laquelle on arrosera la semoule de couscous.
 

TAJINE AGNEAU FIGUES AMANDES

TAJINE D’AGNEAU AUX FIGUES SÈCHES ET AUX AMANDES

• 1 kg 200 d’un mélange gigot raccourci coupé en morceaux moyens et collier d’agneau en tranches • 2 grandes carottes • 2 courgettes • 4 tomates lavées, coupées en quartier et épépinées • 1 gros oignon • 6 figues sèches coupées en 4 • 1 poignée d’amandes entières • 1 cuillerée à soupe de cumin en poudre • 1 cuillerée à café de coriandre en poudre • 1 cuillerée à café de cannelle en poudre • 1 cuillerée à café de gingembre en poudre • 1 grosse pincée de piment oiseau • 1 cuillerée à soupe de coriandre fraîche • 1 cuillerée à soupe de persil frais • ½ litre d’eau chaude • huile d’olive • sel et poivre

– Chauffer ½ l d’eau

– Chauffer une cocotte avec 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive. Faire rissoler la viande de tout côtés. Saler, poivrer et réserver les morceaux.

– Dans la cocotte, faire revenir l’oignon épluché et émincé, les carottes et les courgettes lavées et coupées en gros tronçons et les tomates émondées. Saler et poivrer les légumes. Remettre la viande et tous les ingrédients. Bien enrober la viande et les légumes avec les épices. Mouiller avec le ½ litre d’eau bouillante.

– Ajouter les figues découpées en quatre et laisser mijoter à feu doux après reprise de l’ébullition pendant 3 heures.

FIGUES

– Pendant ce temps, faire bouillir une petite casserole d’eau. Plonger les amandes pour quelques minutes et égoutter. Après refroidissement, retirer la peau des amandes et les mettre dans la cocotte.

Servir dans un plat à tajine ou pas, avec soit des petites pommes de terre placées dans la cocotte une heure avant la fin de la cuisson, soit avec du couscous, soit avec de l’esbly ou tout autre céréale qui vous plaira. Vous pouvez réchauffer dans le plat à tajine au four.

 

05 juillet 2015

TAJINE D’AGNEAU, OLIVES VERTES, RAISINS SECS, PIGNONS

Aujourd’hui, en totale harmonie avec mes voisins qui fêtent le ramadan, j’ai décidé un repas oriental composé d’un tajine aux olives, raisins secs et pignons de pin, accompagné d’un merveilleux pain brioché que le boulanger marocain ne fabrique que pour le ramadan. Moment que je guette toujours avec plaisir, simplement qu’il ressemble furieusement au « hallah » que l’on mangeait en famille. Une raison de plus pour penser à Marcel Proust…

Une bonne illustration de l'effet d'optique avec une photo prise du mobile, le couvercle du plat semble bien petit !

TAJINE AGNEAU OLIVES RAISINS PIGNONS

TAJINE D’AGNEAU, OLIVES VERTES, RAISINS SECS, PIGNONS

 Pour 4 personnes

• 800 g d’épaule d’agneau coupé + une souris coupée par le boucher • 3 oignons moyens • 3 carottes • 2 courgettes • 50 g de raisins secs • 100 g d’olives vertes • une poignée de pignons de pin• 1 cuillerée à café de coriandre moulue • 1 cuillerée à café de cumin moulu • 1 cuillerée à café de gingembre moulu • 1 cuillerée de cannelle moulue • 1 cuillerée à café de curcuma • persil et coriandre frais • sel et poivre • huile d’olive

– Faire tremper les raisins dans un peu d’eau chaude.

– Ebouillanter les olives pendant 5 minutes.

– Faire griller les pignons à sec dans une petite poêle, à blinis par exemple.

– Dans une cocotte, faire revenir les morceaux de viande dans un peu d’huile d’olive. Saler et poivrer et retirer les morceaux colorés. Les remplacer par les oignons épluchées et coupés en quartier, à revenir pendant 5 minutes.

– Ajouter les carottes épluchées, coupées en tronçon, les courgettes épluchées une bande sur deux, et coupées en tronçon. Bien les caraméliser, saler et poivrer.

– Ajouter les épices, coriandre, cumin, gingembre, cannelle, curcuma. Mouiller avec 500 ml d’eau chaude en déglaçant bien le fond avec une cuillère en bois.

– Remettre la viande dans la cocotte, parsemer de persil et coriandre frais hâchés. Laisser cuire 1h30. Vérifier la cuisson. Réchauffage ½ heure, c’est encore meilleur !

J’ai ajouté quelques petites pommes de terre fondantes à souhait. On peut aussi accompagner ce plat d’un peu de couscous ou même de petites pâtes.

 Le plat à tajine traditionnel (photo) est idéal pour réchauffer au four et servir.

 

27 juin 2015

ENTRECÔTE SAUCE "ENTRECÔTE"

(Recette reprise de 2011)

Quarante ans après que j’eus (quel jus ?) goûté l’entrecôte du menu unique au restaurant le Relais de Venise, L’Entrecôte à Paris, porte Maillot, un journaliste du « Monde » a enfin dévoilé, non pas la recette mais la composition de sa fameuse sauce, un régal qui me plongeait, et de nombreux amateurs avec moi, en conjectures. « Mais qu’est-ce, qu’est-ce ? ». Je vous donne ici la recette que j’ai concoctée sur cette base.

Le Relais de Venise sert donc trois plats : une salade de saison aux noix, suivie de l’entrecôte frites, avec rab obligatoire des deux, et un dessert qui, lui, est au choix, mais moi je prends toujours la tulipe de fraises Melba. Comme quoi les classiques ont toujours leurs amateurs.

Mon parcours restaurants parisiens est fait de découvertes, pas toujours agréables, mais surtout de retours sur des chemins connus, des menus immuables. Je pense en particulier au « Volcan » de la rue Mouffetard, un faux grec, à la carte démesurée, mais où je vais toujours déguster la côte de veau normande des premiers jours. Le patron a changé, la nourriture aussi, mais je sais ce que je vais y trouver et c’est primordial.

Donnez-moi votre avis sur cette sauce « Entrecôte », votre propre façon de procéder ou tout autre piste pour s’approcher au plus près de l’originale.

ENTRECOTE

ENTRECÔTE SAUCE « ENTRECÔTE »

Pour 4 personnes

• 4 entrecôtes de bœuf bien grasses avec une noix bien visible, donc bien placée. Demander-les un peu épaisses car nous allons les débiter pour le service • beurre et huile neutre• sel et poivre • 4 grosses pommes de terre agatha pour les frites maison • huile de friture

Pour la sauce

• 3 foies de volaille • thym frais • fleur de thym • 30 cl de crème fleurette • 1/2 cuillerée à café de moutarde blanche (moutarde forte) • 30 g de beurre • eau • sel • poivre

– Faire blondir doucement les foies de volaille avec du thym frais et les faire légèrement colorer. Saler et poivrer.

– Faire réduire à feu doux la crème liquide avec la moutarde blanche et parfumer à la fleur de thym.

– Mixer finement les foies de volaille, puis les passer au chinois dans la crème réduite.

– Lorsque la sauce épaissit, incorporer le beurre ferme et un peu d’eau. Assaisonner en sel et poivre. Garder au chaud au bain-marie.

– Préparer les frites maison suivant la recette. En garder 1/4 pour le deuxième service.

– Faire chauffer le beurre et l’huile dans deux poêles. Poser les entrecôtes et faire saisir à feu vif pendant 2 minutes de chaque côté (version saignante).

– Découper la viande en tronçons de 1,5 cm, dans la largeur. Servir les ¾ de chaque entrecôte nappés de sauce, accompagnés de frites, et garder le reste au chaud au four à 150°, pour le rab.

Comme l'originale, la sauce n’a pas une apparence très épaisse et, avec ses parfums, c’est ce qui fait son charme.

 

DERNIÈRE HEURE : Voir aussi l'entrecôte sauce béarnaise.

05 avril 2015

BOULETTES CRÈME, CHAMPIGNONS, MOUTARDE ET SPAETZELS

Une nouvelle utilisation de la viande hachée, des boulettes légères, variantes des fleischknepfle alsaciens. Avec une sauce à la crème, aux champignons – ici des cèpes et des champignons de Paris – et de la moutarde à l’ancienne en grain. Servies avec des spaetzels, c’est un plat qui plait à tout le monde, et aux enfants en particulier. (Voir aussi les boulettes de Shangai, les keftas tomates ou keftas pamplemousse)

 

BOULETTE CREMEBOULETTES SAUCE CRÈME, CHAMPIGNONS, MOUTARDE AVEC SPAETZELS
Pour 4 personnes

• 250 g de bœuf haché, 250 g de veau haché • 2 gros oignons + 1 oignon pour la sauce • 1 gousse d’ail • 2 cuillerées à soupe de persil ciselé • 1 cuillerée à soupe de coriandre ciselée• • 3 cuillerées à soupe de farine de matze (matze mehl) ou 1/3 de baguette de pain trempée au lait • 2 œufs • 1 cuillerée à soupe d’huile nature + 1 cuillerée pour la sauteuse • 1 cuillerée à café de cumin • 250 g de champignons de Paris • 1 dizaine de morceaux de cèpes déshydratés • 1 pot de crème fraîche de 20 cl • 2 cuillerées à café de moutarde à l’ancienne en grains • sel et poivre • 300 g de spaetzels

– Hydrater les cèpes dans un peu d’eau chaude pendant 10 minutes.

– Dans une sauteuse, faire revenir l’oignon dans 1 cuillerée d’huile. Ajouter les champignons de Paris lavés, base coupée et émincés. Verser les cèpes égouttés.

– Ajouter la crème fraîche et la moutarde. Mélanger et réserver.

– Mélanger à la fourchette les viandes, les œufs, la farine de matzes, l’huile, les oignons et l’ail coupés en petits morceaux, le persil et la coriande ciselés, le cumin, et assaisonner de sel et de poivre.

– Remettre la sauteuse à feu doux. Mettre une grande casserole d’eau salée à bouillir.

– Former une vingtaine de boulettes en se mouillant auparavant les mains. Les plonger dans la sauce en les espaçant. Laisser cuire 5 minutes et les retourner. Couvrir la sauteuse et laisser cuire 20 minutes.

– Jeter les spaetzels dans l’eau bouillante salée et laisser cuire de 18 à 20 minutes. Egoutter.

Servir les boulettes et la sauce aux champignons disposées sur les pâtes.