22 août 2011

HADDOCK AU BEURRE BLANC

Une délicieuse recette de poisson fumé, la plus grosse vente de la Closerie des Lilas à Paris. Je pratiquais déjà beaucoup le cabillaud au beurre blanc, mais là les différentes saveurs de ce plat complet atteignent des sommets.
Le haddock c'est de l'églefin. Pour ne pas être trompé, ce n'est pas difficile : l'églefin possède une rayure noire sur sa peau, en plein milieu du filet. Si y'a rayure, y'a pas photo...

HADDOCK AU BEURRE BLANC 2

HADDOCK AU BEURRE BLANC

•  1 morceau de haddock par personne • 1 poignée d’épinards par personne • 1 œuf par personne • 2 pommes de terre nouvelles par personne • échalote • crème • vin blanc • beurre • 1 cuillerée de vinaigre • lait • sel et poivre

– Eplucher le haddock en attrapant un coin de peau et en tirant. Ça vient tout seul. Le faire tremper 5/6 heures dans de l’eau, au frais, en changeant l’eau une ou deux fois. le poisson va gonfler.

– Faire cuire les pommes de terre épluchées à l’eau bouillante salée.

– Pendant ce temps, faire cuire l’œuf mollet dans l’eau vinaigrée. Pour cela, prendre une casserole remplie d’eau, assez grande et surtout profonde pour créer les remous qui rassemblent le blanc autour du jaune d’œuf. Faire glisser les œufs un par un, pas plus de deux œufs à la fois, dans l’eau bouillante vinaigrée, après les avoir cassés dans une petite tasse. Rassembler le blanc autour du jaune. Après quatre minutes de cuisson environ, vérifier la souplesse avec le doigt et récupérer l’œuf avec l égouttoir. Le poser sur du papier absorbant.

– Faire tomber les épinards au beurre dans une poêle pendant très peu de temps. Saler et poivrer

– Faire pocher le haddock dans du lait pendant trois minutes.

– Pour la sauce, faire fondre l’échalote émincée au vin blanc dans une petite casserole. Ajouter la crème fraîche, battre au fouet à main, et, hors du feu, ajouter des petits morceaux de beurre un à un au fouet. Saler et poivrer.

– Poser le haddock, les pommes de terre, les épinards et l’œuf, et recouvrir le poisson de sauce.

Servir avec un quartier de citron.


17 août 2011

BRANDADE DE HADDOCK EN FEUILLETÉ

Aujourd'hui, c'est jour du poisson. Suivent trois recettes de poissons que j'aime bien réaliser. La première, la "brandade de haddock feuilletée" est une création sur une idée de mon ami Francis, lors de vacances mémorables où nous étions huit adultes et à peu près le double d'enfants ! Belle troupe pour une recette qui peut prendre toute la largeur du plat du four. No limit !

Le "pain de lotte" fait le charme de nos buffets, réalisé en alternance par Isabelle, ma jolie-sœur qui m'a transmis cette recette, ou moi qui l'adore...

Merci à Arlette, grande cuisinière de mes amies, pour la recette des "boulettes à la juive".

 

BRANDADE DE HADDOCK en feuilleté

• 2 pâtes feuilletées • 1 kg de haddock (pour le choisir, voir la recette du haddock au beurre blanc dans "Poissons") • 1 litre de lait • 2 pommes de terre moyennes • 4 gousses d’ail • huile d’olive •  poivre • noix de muscade • persil • jus de citron • 1 jaune d’œuf

La veille :

– Peler le haddock et faire tremper une nuit dans l’eau au frais pour le faire gonfler.

Le jour-même :

–  Pocher le haddock dans moitié eau, moitié lait pendant 5 minutes. L’émietter.

– En parallèle, faire cuire les pommes de terre épluchées pendant 20 minutes.  Les écraser à la fourchette.

– Mélanger le haddock avec les pommes de terre écrasées, l'ail pilé et le persil haché. Monter au pilon petit à petit avec de l'huile d'olive et du lait tiédis, ajoutés alternativement cuillerée par cuillerée.

– Poivrer, ajouter une pincée de noix de muscade et arroser d’un peu de jus de citron. Goûter et éventuellement rajouter un peu de sel.

– Etaler les deux pâtes feuilletées. Leur donner la forme d’un poisson. Réserver les chutes et les étaler. Garnir la première pâte de la brandade posée sur la plaque du four graissée, en dégageant 3 centimètres tout autour. Recouvrir de la seconde pâte et coller les bords à l’eau.

– Découper des nageoires dans les chutes et les coller à l’eau. Dessiner des écailles avec un couteau. Badigeonner au jaune d’œuf. Faire une petite cheminée  centrale, y glisser un petit tuyau de carton pour la garder ouverte.

– Mettre à four chaud (220°) pendant 25 minutes. Surveiller la couleur de la pâte  qui doit être bien dorée.

Servir, sans le carton, avec une salade de pousses d’épinard.

 

15 août 2011

MAQUEREAUX MARINÉS

PICT0002

 

Une entrée de poisson familiale et qui a un charme très particulier : faite à la maison, elle a malgré tout le même gout que les boîtes de conserve !

MAQUEREAUX MARINES

 • 1 kg de petits maquereaux • 2 carottes • 1 gros oignon • 2 échalotes • thym,  laurier, persil • 1 verre de vin blanc sec • ½ verre de vinaigre de vin • sel, poivre en grain

 – Laver, sécher et coucher dans un plat allant au four les maquereaux, sans tête et sans queue (vidés par le poissonnier), couper en tronçons s’ils sont de taille moyenne. Saler légèrement.

 – Mettre dans une casserole sur le feu vin blanc, vinaigre, oignon et échalotes émincés, carotte coupée en rondelles, thym, laurier, persil en branche, sel et 4 grains de poivre.

 – Porter à ébullition et cuire pendant 20 mn à couvert.

 – Verser bouillant sur les maquereaux. Couvrir les poissons avec un papier sulfurisé huilé et mettre à four chaud à 180°, pendant 20 mn.

 – Arroser d’un filet d’huile à la sortie du four. Laisser refroidir, filmer et placer au réfrigérateur pour 24 heures. Peut se garder 8 jours au frais.

Posté par MK30 à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,