27 décembre 2012

PINTADE "BASSE TEMPÉRATURE" AUX FRUITS D'HIVER

De la cuisson à « basse température », je crois qu’on peut tirer le meilleur avec la volaille. Peau craquante, chair moelleuse, ce fut la grande nouveauté et la plus grande réussite de mon Noël 2012 !

pintade aux fruits d'hiver

PINTADE « BASSE TEMPÉRATURE » AUX FRUITS D’HIVER

Pour 4 personnes 

• 1 grosse pintade sans barde • 150 g de farce fine (hachis de volaille ou boudin blanc, jambon, champignons, foie, 4 épices, sel et poivre)• 4 petites poires rocha (à défaut louisebonne, à défaut conférence) •4 petites pommes (canada ou reinette ou autre acide) • ½ citron • marrons et champignons variés (le mélange Picard est très bien aussi) • 1,5 bouteille de vin blanc liquoreux (sauternes, montbazillac, pencherinc du vic bihl ou jurançon) • 2 cuillerées à soupe de miel • 1 cuillerée à café de gingembre en poudre • sel et poivre

– Porter à ébullition le vin liquoreux avec le miel et le gingembre. Baisser le feu et laisser frémir 10 minutes.

– Eplucher les poires et les pommes entières. Citronner les fruits et pocher les poires 10 minutes dans le vin. Les égoutter ; faire réduire le sirop de moitié.

– Laver, essuyer, saler et poivrer l’intérieur de la pintade et y glisser la farce. Fermer avec un peu de ficelle de cuisine. Déposer la bête huilée, salée, poivrée et beurrée dans le grand plat du four.

– Démarrer à four froid à 100°, pour 2h30 de cuisson. Arroser avec le vin mélangé à la graisse du fond du plat pendant toute la cuisson en retournant régulièrement. Placer les poires autour au bout d’une heure.

– Laver, couper les bouts de queue des champignons. Les émincer. Egoutter les marrons, les rincer.

– Après les 2h30 de cuisson, entourer de demi-pommes, ainsi que des marrons et des champignons. Monter la température à 240°, le tout pendant une demi-heure. Retourner la pintade pour la dorer sur toutes ses faces, ce qui intervient rapidement.

Pour le service, un plat rond et creux fera l’affaire. Disposer les morceaux de pintade autour avec les petites poires et les demi-pommes et verser les marrons et les champignons au centre avec la farce découpée. Verser le reste de la sauce qui est joliment caramélisée dans une saucière.

Légèreté, goût, précision de la cuisson, en trois mots : c’est un grand plat !

Voir aussi la pintade aux choux de Bruxelles et la pintade au chou rouge.

 


23 décembre 2012

MON DÎNER DE NOËL - BÛCHE TIRAMISU

Cette année, je réveillonnerai pour Noël en toute tradition (6 fruits et légumes) :

foie gras, pain d’épices, confiture d’oignon ;

• pintade aux fruits d’hiver, champignons, sur la base de la recette de chapon ;

• bûche tiramisu.

Suit la recette de bûche tiramisu qui, je l’espère, apportera un peu de légèreté à la bûche traditionnelle au café. Préparée quelques heures à l’avance, elle n’en sera que meilleure.

 

BUCHE TIRAMISU

BÛCHE TIRAMISU

• 30 biscuits à la cuiller • 20 cl de café expresso • 500 g de mascarpone • 1 gousse de vanille • 120 g de sucre • 4 œufs • 2 c. à soupe de rhum blanc • cacao en poudre • pignons de pin

 

Pour la sauce

• 200 g de chocolat • 25 cl de crème fleurette • 10 cl de café expresso

  – Séparer les jaunes d’œufs des blancs. Fouetter les jaunes et le sucre avec les graines contenues dans la gousse de vanille jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le mascarpone en mélangeant doucement au fouet électrique, puis le rhum.
 

 – Monter les blancs en neige ferme avec 1 pincée de sel et les ajouter à la préparation en soulevant avec une spatule souple.

– Griller et émietter grossièrement les pignons de pin refroidis quelques secondes au mixer.

 – Dans un moule à cake tapissé de film étirable, déposer une couche de biscuits trempés au fur et à mesure dans le café, napper d’une couche de crème, entourer de miettes de pignons, ajouter encore une couche de biscuits, une de crème et de pignons et terminer par une couche de biscuits. Rabattre le film et réserver au frais au moins 4 h.
 

Pour la sauce

– Chauffer le chocolat cassé en morceaux, la crème et le café au micro-ondes ou au bain-marie, puis lisser la préparation.

Servir la bûche saupoudrée de cacao en tranches avec la sauce au chocolat. Quelques meringues peuvent compléter le décor.

Et Joyeux Noël gourmand !

 

09 décembre 2012

TARTELETTE À LA CRÈME DE MARRONS GLAÇAGE AU CAFÉ

Eureka ! J'ai créé mon dessert de Noël ! Quand j'ai proposé une bonne bûche façon tiramisu, j'ai senti le regard affolé de mon amie Caty à l'idée de terminer un repas déjà un peu chargé par une bûche, même si le thème de notre dîner restait conventionnel à souhait : foie gras, pintade aux fruits d'hiver et dessert. Alors, j'opte pour une nouveauté : la tartelette à la crème de marron, glaçage au café. En l'honneur de Caty et sa maman Rosa, toutes deux ardéchoises !

 

TARTELETTE MARRON CAFÉ

TARTELETTES À LA CRÈME DE MARRONS GLAÇAGE AU CAFÉ

• 500 g de pâte sablée maison• 250 de crème de marrons • 15 cl de crème fraîche • 30 g de sucre glace • 2 blancs d'œufs

 Pour le glaçage au café

• 4 cuillères à soupe de café fort • 20 g de beurre • 1 sachet ou dosette de café soluble • 60 gr de sucre glace

 – Préchauffer le four à 180°.

– Dans un moule à empreinte de tartelettes, étaler la pâte sur les fonds, la piquer, la remplir de billes ou d’une feuille de papier sulfurisé et la cuire à blanc pendant 10 minutes.

– Mélanger la crème de marrons avec la crème fraîche au fouet.

– Monter les blancs en neige et ajouter le sucre glace à la fin. Incorporer à l’appareil.

– Recouvrir les fonds de tarte refroidis et faire cuire 10 minutes à 180°.

 Préparer le sucre glace

– Faire chauffeur au micro-onde le café fort avec une noisette de beurre. Ajouter une dosette de café soluble et, progressivement, le sucre glace en fouettant avec un fouet manuel, jusqu'à obtenir une bonne consistance du glaçage, ni trop sec, ni trop liquide.


– Etaler sur la tartelette et former des sillons à la fourchette.

Terminer avec un grain de chocolat/café. Ne pas préparer le glaçage à l’avance, avant de l’étaler, car il durcit.

 

Posté par MK30 à 14:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 mai 2012

TIRAMISU FRAISES BANYULS

Si comme moi vous n’avez pas peur des invitations de dernière heure, je vous propose une recette du frigo et du placard pour un résultat qui a dépassé toutes mes espérances ce soir-même. Servi en coupe à glace, le tiramisu fraises banyuls fut du plus bel effet, grâce au rouge profond du sirop réalisé.

TIRAMISU FRAISES BANYULS

Pour 4 personnes

• Un pot de 250 g de mascarpone • 50 g de sucre glace • essence de vanille • 1 flacon de crème fleurette bien froid • 250 g de fraises • 4 biscuits cuiller

Pour le sirop

• 3 cuillerées à soupe de banyuls • 5 cl de vinaigre balsamique • 50 g de sucre • poivre 5 baies

– Placer le fouet et le bol de la chantilly au frais avec la crème fleurette.

– Préparer le sirop : verser le banyuls et le vinaigre balsamique dans une petite casserole. Ajouter le sucre et 5 tour de moulin de poivre. Faire chauffer et laisser épaissir pendant 15 minutes.

– Pendant ce temps, laver éplucher et couper les fraises en deux. Les arroser avec le sirop, bien les enrober et placer au frais pour une heure.

– Lisser le mascarpone au fouet, ajouter le sucre glace et trois gouttes d’essence de vanille. Monter la crème en chantilly et mélanger le mascarpone.

– Egoutter les fraises en conservant le sirop pour tremper les biscuits.

– Monter les verrines : tremper les biscuits dans le sirop et les écraser au fond de chaque verrine. Répartir la crème sur les biscuits.

– Répartir les fraises sur le dessus des coupes et arroser du reste de sirop passé, pour le débarrasser des petites miettes de biscuits.

– Placer au frais.

 

28 mars 2012

TERRINE ROSE

TERRINE ROSETERRINE ROSE

Pour 8 personnes

• 8 tranches de truite de mer fumée (ou saumon fumé
• 4 escalopes de truite (ou saumon frais) dans le filet et sans peau
• 1,5 kg de tomates mûres • 2 oignons
• 1 gousse d’ail
• 1 bouquet garni
• 30 cl de crème fraîche liquide • 3 feuilles de gélatine de 6 g • 1 cuillerée à soupe de basilic ciselé
• 1 cuillerée à soupe d’aneth ciselé • 1 petit verre de vodka
• 4 cuillerées à soupe d’huile d’olive • sel et poivre

– Laver, essuyer et inciser les tomates en croix. Les ébouillanter, les peler, les épépiner et, pour finir, les concasser. Peler et hacher oignon et ail, les faire revenir dans 2 cuillerées d’huile d’olive. Ajouter les tomates et le bouquet garni, saler et poivrer. Laisser cuire à feu doux pendant 20 minutes.

– Ramollir la gélatine à l’eau froide pendant 10 minutes. L’égoutter en la pressant et la mettre à fondre avec la fondue de tomates chaude, mais hors du feu. Laisser refroidir. Retirer le bouquet, passer au mixer pour obtenir un appareil bien lisse et ajouter les fines herbes et la vodka.

– Chauffer les 2 cuillerées à soupe d’huile restantes dans une poêle, cuire les escalopes de saumon 2 minutes sur chaque face. Saler et poivrer et laisser refroidir.

– Tapisser une terrine ou un moule à cake avec du film étirable. Couvrir le fond et les parois de tranches de truite fumée en les faisant chevaucher et en dépassant le bord largement.

– Fouetter la crème bien froide jusqu’à ce qu’elle mousse et double son volume, et l’incorporer à la fondue de tomates. En verser la moitié dans le moule. Ajouter les escalopes et recouvrir avec l’autre moitié d’appareil.

– Taper la terrine pour bien la tasser, en lisser la surface et rabattre les tranches de truite fumée. Recouvrir avec le film étirable. Placer au réfrigérateur pour 4 heures.

Servir bien frais avec du pain grillé et une salade de concombre, crème fraîche et aneth.

 


26 février 2012

HUÎTRES AU GRANITÉ DE VINAIGRE, CHANTILLY D'HUÎTRES

Après les huîtres gratinées, une recette originale d’huîtres et granité d'échalotes au vinaigre, d'autres en chantilly. Mangez des huîtres ! c’est peu calorique et au meilleur de la saison.

HUITRES N°2

GRANITÉ
DE VINAIGRE
ET CHANTILLY D’HUÎTRES

• 4 cuillerées à soupe de vinaigre de vin rouge • 24 huîtres papillon, n° 2 (86 à 110 g) ou selon votre goût • 30 cl de crème liquide • 4 cuillerées à soupe d’échalotes hachées • 1 botte de ciboulette hachée • poivre noir en grains concassé

– Dans une casserole sur feu vif, portez le vinaigre à ébullition et faites-le réduire de moitié.
Ouvrez les huîtres et récupérez leur jus.

– Chantilly d’huîtres : Retirez la moitié des huîtres de leur coquille ; nettoyez les coquilles et conservez-les pour le dressage. Versez dans la cuve d’un mixer les huîtres décoquillées. Mixez bien jusqu’à ce que vous ayez une pulpe bien lisse. À l’aide d’un fouet, montez la crème liquide en chantilly (sans sucre). Incorporez peu à peu la pulpe d’huître, une cuillerée à soupe d’échalote hachée et de vinaigre. Réservez au frais.

– Granité d’échalote au vinaigre : Réunissez dans un plat de grande taille l’eau des huîtres filtrée soigneusement pour enlever les impuretés, le vinaigre, le reste des échalotes, la ciboulette hachée et le poivre concassé. Placez au congélateur pendant 40 min environ. Une fois pris, grattez à l’aide d’une fourchette pour réaliser le granité que vous réservez au congélateur.


– Dans les coquilles d’huîtres vides, déposez une quenelle de chantilly d’huître. Dans les autres coquilles, couvrez les huîtres avec une cuillerée à soupe de granité d’échalote au vinaigre. Servez aussitôt.

 

01 février 2012

GATEAU AU POTIRON, ORANGE ET NOIX

GÂTEAU AU POTIRONGÂTEAU AU POTIRON ORANGE NOIX

• 8oo g de chair de potiron • 1 orange • 200 g de sucre • 80 g de poudre d'amandes • 100 g de beurre • 120 g de farine • 150 g de cerneaux de noix • 3 œufs • ½ sachet de levure

– Concasser la moitie des noix. Prélever et hacher finement le zeste de l'orange. En prélever une cuillerée à soupe. Presser l'orange. Couper la chair de la citrouille en gros cubes. Les cuire avec le beurre et le jus d'orange jusqu'a ce qu'ils s'écrasent en une purée assez sèche. Laisser tiédir.

– Préchauffer le four à 210°. Mélanger les jaunes d'œufs avec le sucre jusqu'à blanchiement. Ajouter alors la poudre d'amandes, la levure, le potiron, le zeste et les noix concassées. Incorporer enfin les blancs montés en neige très ferme.

– Verser la pâte dans un moule à manque de 24 cm de diamètre et laisser cuire pendant 1 heure. Laisser tiédir avant de démouler. Pour servir, décorer des cerneaux de noix restants.

 

Posté par MK30 à 22:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 janvier 2012

LA SOUPE AUX TRUFFES DE PAUL BOCUSE

 

SOUPE AUX TRUFFES

Pour quatre personnes

• 150 grammes de blanc de poulet • 2 tablettes de bouillon de volaille • 100 grammes de céleri-rave • 1 carotte • 100 g de champignons de Paris • 80 g de truffes fraîches ou 120 g de truffes cuites • 60 g de foie gras cuit • 4 cuillerées à soupe de Noilly blanc • 250 g de pâte feuilletée • 2 jaunes d’œufs • sel

– Porter à ébullition 50 cl d’eau dans une casserole, ajouter les tablettes de bouillon. Saler légèrement le blanc de poulet, le pocher 6 minutes dans le bouillon et l’égoutter. Préchauffer le four à 220°.

– Peler et laver le céleri, la carotte et les têtes de champignons, et les coupez en petits dés. Emincer les truffes et tailler en dés le foie gras.

– Dans un bol à soupe (25 à 30 cl), verser une cuillère à soupe de Noilly, ajouter une bonne cuillère à soupe de légumes, puis les dés de foie, les blancs de poulet en dés de 1 cm et les lamelles de truffes. Arrosez de bouillon jusqu’à 1,5 cm du haut du bol.

– Posez un disque de pâte feuilletée sur chaque bol (comptez pour ce disque 3 ou 4 cm de plus que le diamètre du bol qui vous aura servi de gabarit) et fixez la pâte hermétiquement contre le bol. Mélanger aux jaunes d’œufs 2 cuillerées à café d’eau, une pincée de sel et badigeonnez la pâte. Mettre les bols au four.

La soupe sera prête quand le feuilletage aura gonflé et pris une belle couleur dorée. Elle se déguste après avoir brisé la pâte à la cuillère. Elle tombe à l’intérieur du bol.

 

13 janvier 2012

TERRINE DE FOIE GRAS DE CANARD

FOIE GRAS ENTIER

Les fêtes sont passées et, comme promis, je vous donne ma recette de terrine de foie gras de canard mi-cuit. Bien entendu, vous pouvez réaliser la recette avec un foie gras d'oie. Ne vous inquiétez pas de la longueur des explications, elles sont très complètes pour vous donner toutes les chances de réussir. Respectez bien les doses de sel et de poivre qui sont le secret de la réussite et de la conservation de la charcuterie. Si vous avez l'impression d'avoir des difficultés à incorporer tout le sel et le poivre, de fait, le foie absorbe uniquement ce dont il a besoin. Encore un miracle de l'alchimie qu'est la cuisine ! Et si ce post ne répond pas à toutes vos question, n'hésitez pas à me laisser un commentaire, je m'efforcerais d'y répondre.
Depuis que j'ai commencé à faire le foie gras, je n'ai pas eu de ratage autre que d'en voir certains fondre furieusement, ce qui est lié à l'état de santé du canard. Mais comme rien ne se perd, tout se transforme, surtout en cuisine, rien de tel que des pommes de terre sautées au gras de foie gras, avec de l'ail et du persil ! A l'inverse, mon foie perso (de canard) du Nouvel An n'a absolument pas rendu de gras !
Pour Noël, j’ai préparé quelques foies gras pour mes amis en une fameuse "journée foies gras" et les SMS sont tombés unanimes : « C’est excellent  !» Je les avais accompagnés d’une "journée pain d’épices", d’une "journée confiture d’oignons" et "oignons grelots à l’aigre-doux". Toutes les familles se sont régalées...
Si vraiment vous êtes rebutés par la difficulté, n’hésitez pas me contacter. Vous pouvez me passer vos commandes, de préférence quatre à cinq jours avant le repas en vue. 
Si vous voulez conserver le charme de tous ces plats raffinés, préparés avec les produits d'exception qu'on aime au moment des fêtes, réservez-les pour des moments privilégiés. Ces produits valent cher, mais ils garderont leur qualité et vous, vous garderez le plaisir ! 

 

TERRINE DE FOIE GRAS DE CANARD MI-CUIT

Pour 10 personnes
• 650 g de foie gras de canard cru • 10 cl de sauternes ou autre vin blanc moelleux, pacherinc du vic bihl, jurançon, montbazillac • 6 g de poivre blanc moulu fin • 14 g de sel fin • 1/4 c. à café de quatre-épices • 1 pincée de noix de muscade râpée

– Déveiner le foie en séparant les deux lobes. Une veine principale dans chaque lobe et des veines secondaires à retirer en ouvrant carrément sans craindre d’abîmer le foie. Il se reconstruira à la cuisson et à la pose du poids. Retirer les parties saignantes.

– Mélanger le sel, le poivre, le quatre-épices et la muscade dans un petit bol. Saupoudrer toutes les faces des deux lobes de cette préparation et reformer le foie dans une terrine, gros lobe en dessous. Choisir une terrine de la même taille que le foie. Dans notre cas, une terrine de 500 g. Arroser avec le vin blanc. Poser le couvercle et placer au frais pour une nuit.

– Le lendemain, préchauffer le four à 150°. Retourner le foie dans la terrine en plaçant le gros lobe au-dessus et tasser légèrement. Mettre le couvercle et poser dans un bain-marie, soit un plat creux, type moule à manquer, rempli d’eau chaude (aux trois-quarts de la hauteur de la terrine). Glisser au four et laisser cuire 25 minutes.

– Retirer du four et laisser tiédir (1/2 heure). Verser le liquide dans un bol. Le gras va surnager en refroidissant. Poser ensuite un film sur le foie, puis une planchette aux dimensions de la terrine et par-dessus un poids (environ 300 g) pour tasser le foie. Vous pouvez utiliser une ou deux boîtes de conserve, bien réparties. Glisser pour deux heures au réfrigérateur.

– Retirer le poids et la planche. Vider le jus du bol et garder le gras. Le verser sur la terrine en égalisant. Recouvrir de film. Poser le couvercle de la terrine et bien entourer de papier d’aluminium. Le film garde la fraîcheur, le papier d’aluminium protège des odeurs. Mettre au frais pour au moins 48 heures avant de déguster.

Pour deux foies de 650 g dans une terrine double, le temps de cuisson passe à 40 minutes, toujours à 150°. N'ayant pas réussi à rentrer à la maison avec un thermomètre spécial en bon état, et cela au moins deux fois, je m'en passe. la recette étant parfaitement au point, cela ne pose pas de difficultés.
Le foie gras peut se garder 10 jours au réfrigérateur. Vous pouvez aussi le préparer d’avance et le congeler entier ou simplement garder le reste d’un foie entamé sans problèmes. Il se garde ainsi pendant trois mois, toujours avec le film fraîcheur et le papier d’aluminium. Sortir du congélateur une journée à l’avance, placer au réfrigérateur, et servir ce foie extra qui concurrence largement les meilleurs du marché de frais.

 

09 janvier 2012

LES COQUILLES SAINT-JACQUES SONT AUX POMMES !

COQUILLES AUX POMMESLa recette qui suit est doublement aux pommes : d’abord une grande réussite gustative et un accompagnement de pommes fruits en quenelles !

 

COQUILLES SAINT-JACQUES AUX QUENELLES
DE POMMES

Pour 4 personnes

• 12 coquilles saint-jacques • 4 pommes de reinette • sucre • cannelle • 3 échalotes • 60 g de beurre • 2 cuillerées à soupe de crème fraîche • 1/2 cuillerée à café de curry • cidre sec • sel et poivre

– Faire sauter les pommes épluchées et coupées en gros dés avec 20 g de beurre à la poêle. Ajouter un peu de sucre et de cannelle. Ecraser pour en faire une purée sèche. Réserver.

– Faire revenir les échalotes émincées dans 20 grammes de beurre. Ajouter le curry, saler et poivrer et mouiller avec un verre de cidre. Laisser réduire, puis ajouter la crème fraîche. Vérifier l’assaisonnement.

– Napper les assiettes avec la sauce. Faire revenir les coquilles saint-jacques avec le restant de beurre, des deux côtés, pendant 3 minutes. Saler et poivrer.

– Pendant ce temps, réchauffer la purée de pommes au micro-ondes et former deux quenelles par personne, avec deux cuillers à soupe. Les poser dans les assiettes.

– Ajouter les coquilles saint-jacques et servir aussitôt.