17 juillet 2013

ENTRECÔTE SAUCE BÉARNAISE

Après l'entrecôte et sa fameuse sauce "Entrecôte" secrète, du nom du restaurant "Le Relais de Venise" et forte de son succès, je vous propose l'entrecôte sauce béarnaise, plus aisée à réaliser et tout aussi subtile.

 

ENTRECÔTE BEARNAISE

ENTRECÔTE SAUCE BÉARNAISE

Pour 2 personnes

• 1 grosse entrecôte, bien persillée, de 400 g environ • 2 cuillerées à soupe d'huile • 1 cuillerée à soupe de beurre

Pour la sauce béarnaise

• 2 échalotes • 15 cl de vinaigre de vin blanc • 2 cl de vin blanc (facultatif) • 2 cuillerées à café d’estragon • 1 cuillerée à café de persil • 1 cuillerée à café de cerfeuil • poivre moulu • 125 g de beurre salé, de préférence clarifié• 2 jaunes d’œufs

 – Eplucher les échalotes les émincer et faire cuire à feu doux dans le vinaigre de vin, le vin, ajouter le poivre, l cuillerée d’estragon, le persil, le cerfeuil. Laisser réduire aux ¾ et garder le liquide.

ENTRECÔTE VEINÉE

– Retirer du feu et ajouter les jaunes d’œufs au fouet. Verser le beurre coupé en parcelles petit à petit, toujours en tournant au fouet, au bain marie et à feu doux.

FONDUE D'ECHALOTE

– Vérifier l’assaisonnement. Si la crème est trop compacte, ajouter un peu d’eau tiède. Parsemer une cuillerée d'estragon frais.

– Faire chauffer le beurre et l’huile dans une poêle. Poser l’entrecôte et faire saisir à feu vif pendant 2 minutes de chaque côté (version saignante). Saler et poivrer.

Servir l’entrecôte avec la sauce à part, dans des ramequins individuels. Accompagner d’un gratin de pommes de terre et d’une salade verte.

 

Posté par MK30 à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


05 janvier 2012

LA CUISINE DE SAVOIE – OMELETTE SAVOYARDE (15)

Soit vous êtes en montagne et vous vous régalez, soit, comme moi, vous avez gardé le meilleur souvenir culinaire de la Savoie, lors d’une virée estivale, il y a peu. Dans un cas comme dans l'autre, vous aimerez réaliser vous-mêmes et trouverez ci-dessous une recette d’œufs facile et savoureuse, l’omelette savoyarde, la recette des diots de Savoie, celle du gratin de crozets, des matafans et des bugnes. Sans oublier mon vrai gratin dauphinois, recette donnée plus tôt. Un bon aperçu, sans être exhaustif, de la cuisine savoyarde, celle qui tient au corps.

omelette savoyarde

OMELETTE SAVOYARDE (15)

• 16 œufs • 100 g de beurre •25 cl de crème fraîche • 100 g de gruyère • 150 g de pommes de terre • 3 branches de cerfeuil et 3 branches d’estragon haché • sel et poivre

– Eplucher, laver et essuyer deux petites pommes de terre. Les faire sauter au beurre.

– Battre les œufs en incorporant la crème fraîche, le gruyère en fines lamelles, du sel et du poivre.

– Faire blondir le beurre dans la poêle et verser aussitôt le mélange. Quand l’omelette commence à prendre, disposer les pommes de terre au centre. Saupoudrer avec le cerfeuil et l’estragon, rouler l’omelette et servir aussitôt.

 

21 décembre 2011

UN MENU DE FÊTE CHIC – LANGOUSTINES AU VINAIGRE DE CIDRE

Un menu de fête, avec des recettes très chic et faciles à réaliser en un temps record, comme ces langoustines au cidre, prêtes en 25 minutes chrono.

LANGOUSTINESLANGOUSTINES AU VINAIGRE DE CIDRE

Pour 4 personnes

• 20 langoustines crues • 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive • 5 cl de vinaigre de cidre • 100 g de beurre • 2 pommes acidulées, type granny smith • 250 g de mélange riz long et riz sauvage • brins de cerfeuil • sel et poivre

– Faire cuire le riz avec deux fois et demie son volume d’eau bouillante salée, pendant 20 minutes.

– Pelez les pommes et prélever des petites billes avec une cuiller parisienne, ou à défaut, faites des petits dés. Les faire dorer dans une poêle avec 20 g de beurre. Découper le reste de beurre en parcelles.

– Décortiquer les langoustines et les faire sauter à l’huile d’olive dans une seconde poêle, à feu vif pendant 4 à 5 minutes. Retirer à l ‘écumoire et réserver chaud sous feuille d’alu.

– Déglacer la poêle avec le vinaigre de cidre et porter à ébullition. Jeter d’un coup le beurre coupé en parcelles et fouetter rapidement. Saler, poivrer et retirer du feu.

– Egoutter le riz et répartir dans les assiettes. Poser 5 langoustines par assiettes et les billes de pommes. Napper de sauce, décorer avec les brins de cerfeuil et servir.

 

 

26 septembre 2011

COURONNE DE LOTTE

La recette de couronne de lotte, avec sa mayonnaise aux herbes, a toujours beaucoup de succès sur un buffet savoureux. C'est une entrée pleine de saveur, facile à réaliser, et qui fait très bon effet sur assiette, présentée avec une salade de laitue, quelques quartiers de tomates émondées et une rondelle de citron.

COURONNE DE LOTTE

Recette d'Isabelle

• 1 kg de lotte • 4 cubes de court-bouilon industriel pour 2 litres d'eau (vérifier sur l'emballage) ou 1 oignon piqué d'un clou de girofle et un bouquet garni • 4 œufs • 1 mignonnette de concentré de tomates • sel, poivre • muscade

Pour la mayonnaise aux herbes

• 2 jaunes d’œufs • huile neutre • 2 cuillères à soupe de moutarde • sel et poivre • le jus d’un demi-citron • cerfeuil • estragon • persil • câpres

– Pour le court-bouillon maison, faire chauffer 3 litres d'eau avec 1 oignon piqué d'un clou de girofle et un bouquet garni (persil, thym, laurier). Saler et poivrer. Laisser cuire 20 minutes et attendre le refroidissement.

 – Faire fondre 4 cubes de court-bouillon dans 2 litres d'eau.

– Pocher la lotte pendant 15 mn dans le court-bouillon froid monté à ébullition. Laisser cuire doucement. Enlever la peau et l'arête centrale, et couper la lotte en tronçons. La ranger régulièrement dans un plat à savarin beurré.

– Battre les œufs avec le concentré de tomates et les épices et verser le mélange sur la lotte. Faire cuire au bain-marie pendant 45 minutes à four moyen (180°). Laisser refroidir et démouler.

– Pendant ce temps, faire la mayonnaise rapide et inratable avec un bol et une fourchette. Battre les jaunes d’œufs avec la moutarde, le sel et le poivre et verser goutte à goutte l’huile. On peut intégrer au maximum ½ litre d’huile pour 2 jaunes.

– Ajouter le jus de citron et une cuillère à soupe de chaque herbe hachée, et les câpres égouttées.

Servir froid sur assiette.