01 mars 2018

CRÊPES À LA FARINE DE SARRASIN

Chouette des crêpes sans gluten, salées ou sucrées, elles feront un bon repas du soir avec une salade. Aujourd’hui, avec œuf et jambon pour les salées, et citron vert et sirop de gingembre pour les sucrées.

CRÊPES À LA FARINE DE SARRASIN
Pour 12 crêpes environ

CREPE SARRASIN

• 250 de farine de sarrasin • 25 cl de lait • 25 cl d’eau • 2 œufs • 40 g de beurre • huile neutre • sel et poivre

Pour la garniture

• 1 demi-tranche de jambon par crêpe • 1 œuf par crêpe • 1 citron vert • sirop de gingembre

– Dans un saladier, faire un puits dans la farine et y casser les œufs. Mélanger. Ajouter le lait petit à petit et ensuite le lait. Verser le beurre fondu. Saler et poivrer légèrement.

– Couvrir avec un torchon et laisser au frais pendant 2 heures.

– Pour une crêpe salée : chauffer la poêle avec un peu d’huile. Verser une petite louche de pâte pour obtenir une fine crêpe. Si la pâte est un peu trop épaisse, ajouter un peu d’eau. Laisser cuire et retourner quand la pâte se détache facilement.

– Casser un œuf au milieu, saler, poivrer  et laisser blanchir avant de poser une demi-tranche de jambon et du gruyère si vous aimez. Plier les bords et servir.

– Pour une crêpe sucrée : verser la pâte et retourner la crêpe quand le côté est cuit. Ajouter un peu de jus de citron et badigeonner d’une cuillerée à soupe de sirop au gingembre ou plus simplement de sucre. Plier en quatre et servir.

Avec un verre de cidre, c’est encore meilleur ! (avec modération)

 


19 février 2018

CAROTTES AU CUMIN

CAROTTE CUMIN

Le fleuron des entrées orientales

Pour 15 personnes

• 2 kg de carottes• 4 c. à café de cumin en poudre • 4 gousses d’ail • 12 c. à soupe d’huile d’olive • 4 c. à soupe de jus de citron • sel et poivre • persil

 

– Eplucher et laver les carottes entières. Les plonger dans une casserole d’eau bouillante légèrement salée. Cuire pendant 30 minutes jusqu’à ce qu’elles deviennent fondantes. Egoutter les carottes et les laisser refroidir.

 

– Coupez-les carottes en rondelles. Dans un saladier, couper l’ail, ajouter le cumin en poudre, le jus de citron, l’huile d’olive. Salez et poivrez légèrement. Ajouter les rondelles de carottes et bien mélanger.

 

 

Posté par MK30 à 00:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 juillet 2015

CURRY POULET TOMATE

Le curry a cette faculté, parti de l’Inde, d’être consommé dans la majorité des pays asiatiques, ce qui offre de nombreuses variantes locales. Débarqué en France, il se pratique avec des ingrédients faciles à trouver, pour accompagner poulet, agneau, poisson, légumes…  Après le travers de porc à la pâte de curry vert, je vous propose un petit curry de poulet, à la poudre de curry (jaune) et à la tomate.

CURRY POULET TOMATE

CURRY DE POULET À LA TOMATE

Pour quatre personnes

• 4 cuisses de poulet • 1 boîte de tomates concassées • 1 briquette de lait de coco • 2 cuillerées à soupe de concentré de tomates • 1 carotte • ½ poivron rouge• 1 gros oignon • 2 gousses d’ail • 2 cuillerées à soupe de poudre de curry • 1 cuillerée à café de cumin • 1 cuillerée à café de gingembre moulu • 1 cuillerée à café de coriandre moulu • I piment oiseau • 1/2 citron • sel et poivre • huile d’olive

Accompagnement

• 1 tasse de riz basmati • 6 champignons noirs déshydratés

– Dans une cocotte, faire revenir les cuisses de poulet dans deux cuillerées d’huile d’olive. Les réserver.

– Dans la cocotte verser l’oignon épluché et émincé, l’ail coupé en petits morceaux, laisser fondre 5 minutes. Ajouter la carotte et le poivron lavés, épluchés et coupés en morceaux.

– Parsemer les épices : curry, cumin, gingembre, coriandre, piment oiseau, ajouter le 1/2 citron, sel et poivre.. Bien imprégner les légumes.

– Ajouter la boîte de tomates concassées et le concentré de tomate.

– Déposer les cuisses de poulet et arroser du lait de coco. Mélanger, couvrir et laisser cuire ¾ d’heure.

Accompagnement

– Faire tremper et gonfler les champignons dans une tasse d’eau chaude. Faire tremper le riz dans un saladier d’eau froide.

– Laver et passer le riz et les champignons noirs.

– Chauffer et saler 1 fois ½ le volume de riz en eau dans une casserole. Ajouter le riz et les champignons. Laisser cuire à feu doux pendant 10 minutes pour obtenir l’évaporation totale.

Une belle assiette complète de curry de poulet, sauce bien crémeuse, au riz.

 

07 septembre 2014

CAKE AU CITRON

Il arrive souvent que je n’arrive pas à consommer tous les yaourts nature maison que je fabrique, dans les 10 jours recommandés. Une bonne manière d’utiliser ces pots avant la date limite est d’en faire une sauce pour les concombres ou, comme ici, et en quelques minutes, un délicieux cake au citron.

IMG00397

CAKE AU CITRON

• 3 œufs • 1 pot de yaourt • 1 pot de yaourt et demi de sucre • 3 pots de yaourt de farine • 1 sachet de levure chimique • 1 pincée de sel • le zeste et le jus d’un citron

 

– Préchauffer le four à 180°. Laver le citron et laisser sécher.

– Dans un saladier, casser les œufs, ajouter un pot de yaourt de sucre et mélanger. Ajouter le yaourt et le sel

– Incorporer la farine et la levure chimique. Ajouter le zeste de citron et le jus.

IMG00399

– Verser dans un plat à cake beurré ou pas s’il est en silicone. Placer au four pour 45 minutes. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un coutea. Elle doit ressortir sèche.

– Attendre 15 minutes, démouler sur une grille et laisser refroidir.

 

 

AVERTISSEMENT

Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits. Ils sont la propriété  de La Table de MK30. Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite

 

Posté par MK30 à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 septembre 2013

SAUCE BLANQUETTE DE VEAU AU MICRO-ONDES

Rien de plus pratique et facile à réaliser que cette sauce blanche au bouillon de veau, au micro-ondes. Elle sert de sauce d’accompagnement de la blanquette de veau aux champignons dont vous trouverez ici la recette à l'ancienne. Je vous donne les proportions pour 250 ml de bouillon ou de lait pour une autre utilisation de la recette de base. A multiplier autant de fois que nécessaire.

 

SAUCE BECHAMEL MICRO-OND

SAUCE BLANQUETTE AU MICRO-ONDES

Recette de base

• 20 g de beurre • 2 cuillerées de farine • 250 ml de bouillon (ou de lait) • sel  poivre blanc • noix de muscade

Les ingrédients de la blanquette

• 1 jaune d’œuf • 2 cuillerées à soupe de crème fraîche épaisse • le jus d’un-demi-citron • 250 g de champignons de Paris  (champignons émincés décongelés pour moi)

– Placer le beurre dans un grand saladier rond. Mettre au micro-ondes pendant une minute au maximum (900 W pour moi).

– Ajouter la farine et remuer au fouet. Verser le bouillon (ou le lait) filtré à la passoire fine et mélanger au fouet. Ajouter le sel, le poivre et une pincée de noix de muscade râpée. Passer au micro-ondes pendant une minute à la puissance maximum.

– Donner encore un tour de fouet. La sauce est onctueuse et prête pour la finition.

– Mélanger le jaune d’œuf avec la crème fraîche dans un petit récipient, et verser le jus de citron. Bien remuer au fouet. Verser une louche de la sauce blanche dans le mélange, bien fouetter et verser le tout dans le plat de sauce. Passer 30 secondes au micro-ondes à puissance maximum. Remuer, c’est terminé, après avoir goûté l’assaisonnement.

– Couper le bout de la queue des champignons, les laver sans les faire tremper et les émincer. Chauffer une poêle à sec et mettre les champignons à suer. Les égoutter et les verser dans la sauce.

Grâce à l’œuf, vous pouvez réchauffer la sauce blanche au micro-onde pendant 1 minute. Remuer et napper le veau et ses légumes d’accompagnement.

 


02 avril 2012

POIRES AUX ÉPICES

POIRES AUX ÉPICESPOIRES AUX ÉPICES

• 4 poires • ½ litre de vin rouge (aujourd’hui une côte de duras, lagrave béchade) • 80 g de sucre • 1 cuillerée à café de gingembre moulu • 1 cuillerée à café de cannelle moulue • 1 cuillerée à café de coriandre moulue • 3 étoiles d’anis étoilé • 10 grains de poivre noir • 3 rondelles de citron

– Verser le vin dans une casserole avec le sucre, les épices et le citron. Chauffer le tout.

– Eplucher les poires et les couper en deux. Les plonger dans le vin chaud et laisser cuire ¼ d’heure. Les égoutter et verser dans un plat de service ou deux demi-poires dans des coupelles individuelles.

– Remettre le sirop sur le feu doux et laisser épaissir pendant une quinzaine de minutes. Verser sur le poires, poser un bâton de cannelle pour décorer et laisser refroidir.

Servir accompagné d’une boule de glace vanille.

07 mars 2012

SALADE MANGUE, AVOCAT, GRENADE

imagesSALADE MANGUE AVOCAT GRENADE

• 2 mangues • 2 avocats • 2 grenades • 100 g de sucre • 5 cl de
rhum • 1 citron 

 – Coupez les mangues (voir "TRUCS ET ASTUCES") et les avocats en lamelles.

salade-de-quinoa-avocat-et-grenade-sauce-a-l-orange

– Déposez-les dans un saladier et ajoutez les grains de grenade.

– Saupoudrez de sucre. Arrosez de citron et de rhum.

images-1– Laissez macérer 1 heure au frais et servir.

Posté par MK30 à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 décembre 2011

✩ CRÊPES "SUZETTE" AU GRAND MARNIER

CRÊPES SUZETTE

C'est un grand dessert, très savoureux, un peu oublié, mais qu'à cela ne tienne, c'est ce que je préparerai pour le réveillon prochain !

✩ CRÊPES "SUZETTE" AU GRAND MARNIER

Pour 24 crêpes et 8 personnes

• 250 g de farine • 4 œufs • ½ litre de lait complet • 5 cl de bière
• 1 cuillerée à soupe d’huile neutre • 10 g de sel

Pour les crêpes Suzette 

• 24 crêpes • 100 g de beurre • 6 morceaux de sucre • 1 citron
• 2 oranges • Grand Marnier (ou Cointreau)

– Faire une fontaine. Y verser le sel, les œufs battus en omelette, l’huile et la bière. Délayer le lait petit à petit. On obtient une pâte fluide et sans grumeaux (les écrasser à l cuiller en bois contre les parois du plat). Laisser reposer au moins pendant 2 heures.

– Verser une louche de pâte dans une poêle épaisse bien huilée et très chaude et réaliser 24 crêpes fines. Réserver dans une assiette sous une feuille d’alu.

– Faire un beurre pommade dans un bol au micro-onde par 10 secondes.

– Frotter les morceaux de sucre sur les zestes d’oranges et de citron, pour bien les imbiber. Les mettre dans le bol avec le beurre et triturer à la fourchette.

– Poser un plat en métal ou argent sur un réchaud ou chauffe-plat à bougies. Quand le plat est chaud, mettre un œuf de beurre. Placer rapidement trois crèpes dans le beurre fondant. Les retourner avec dextérité, les plier et les poser sur un deuxième plat. Arroser de Grand Marnier et flamber. Servir aussitôt.

 

23 octobre 2011

ASTETE DE COCHON

Des nombreuses recettes nécessaires à la confection de la charcuterie de maison et que je vous propose, celle de l’astète de cochon me tient particulièrement à cœur. Recette typiquement cévenole, elle est facile à réaliser, très originale et elle plaît à tous. Cette préparation, à l’appellation contrôlée, m’a été transmise oralement. Tout le plaisir est pour moi de vous la transmettre par écrit. Cet astète-là n’a rien de la traditionnelle cuisson en vessie qui se fait dans un bouillon. Pour la réaliser, il faut avoir très bien nettoyé la vessie du cochon sans la percer, la faire dégorger dans de l’eau vinaigrée et salée au gros sel pendant 2 heures, la rincer soigneusement. Cette fois, elle est prête à cuire, pour un repas de fête.

 ASTETE DE COCHON

• la vessie du cochon •  environ 1,5 kg de côtes filet désossées • 1 zeste de citron épais à l'épluche-légumes • 1 truffe • sel et poivre • ficelle de cuisine et aiguille • papier d’aluminium

– Préparer le filet en le prédécoupant en tranches aux ¾. Les tranches restent donc attachées les unes aux autres.

– Couper le zeste en petites lamelles. Couper la truffe en petits morceaux.

– Répartir le zeste et la truffe entre les tranches, saler et poivrer aussi. Si le rôti ne se tient pas bien assis, on peut lui donner un tour de ficelle de cuisine dans la longueur pour le maintenir.

– Introduire le filet dans la vessie et refermer la vessie en la cousant avec l’aiguille et la ficelle.

– Enfermer la vessie dans un papier d’aluminium et l’oublier au congélateur (on est en janvier).

– Sortir la vessie du congélateur à la veille d’une fête, à Pâques par exemple. Le jour même, le faire cuire, dans le papier d’alu, sous la cendre avec une bonne braise, dans la cheminée ou au barbecue. Quand la vessie est noire le rôti est prêt. On compte une petite heure de cuisson.

Une préparation savoureuse et moelleuse à souhait. On peut l’accompagner, entre autres, de pommes de terre cuites sous la cendre dans du papier d’aluminium et, après les avoir coupées en deux, les arroser de crème fraîche battue avec de la noix de muscade, du sel et du poivre et de ciboulette hachée. A déguster à la petite cuillère. Vous m’en direz des nouvelles !

Posté par MK30 à 04:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 octobre 2011

POULE A LA SAUCE SUPREME

Cuite sur le même principe que la poule au pot, la poule à la sauce suprême est servie avec une sauce blanche très raffinée.

poule-au-pot-facon-grand-mere-425x319POULE À LA SAUCE SUPRÊME

• 1 poule ou un beau poulet • 2 poireaux • 2 carottes • 1 navet • 1 gros oignon piqué d’un clou de girofle • 250 g de champignons de Paris • persil avec la queue • 1 branche de céleri • 1 petit morceau de gingembre • thym • laurier • le jus d'1/2 citron • 40 g de beurre • 40 g de farine • 1 jaune d’œuf • 1 petit pot de crème fraîche • sel , poivre blanc• poivre en grain • noix de muscade

– Laver la poule (ou le poulet). La mettre dans un faitout et la recouvrir d’eau bouillante salée et poivrée avec le poivre en grains. Laver les champignons et réserver.

– Laver les poireaux, carottes navets, oignons, persil, et céleri, éplucher le gingembre, et les mettre entiers avec la poule. Ajouter le thym et le laurier. Laisser cuire pendant 2h30 (1h30 pour le poulet).

assiette-poulet

 

– Récupérer les poireaux, les égoutter et les servir en vinaigrette avec des échalotes et du persil frais. Egoutter le reste de viande et légumes. Retirer le laurier et le thym. Réserver un litre de bouillon passé au chinois. Le reste peut être servi le soir en consommé que l’on termine avec un jus de citron et un peu de crème fraîche et, facultatif, quelques pâtes « becs d’oiseaux » ou cheveux d’ange.

– Faire suer les champignons émincés dans une poêle à sec, saler et poivrer avec le poivre blanc. Réserver.

– Faire la sauce suprême : dans un bol, mélanger le jaune d’œuf avec le jus de citron et un pot de crème fraîche. Dans une casserole, faire chauffer les 40 g de beurre avec la farine. Après mélange, ajouter 1 litre de bouillon petit à petit en tournant avec une cuillère en bois. Ecraser les derniers grumeaux sur la paroi de la casserole avec la cuillère en bois. Tourner sans arrêt. Saler et poivrer au poivre blanc, râper une pincée de noix de muscade.

– Une fois la sauce épaissie, ajouter la valeur d’une petite louche de cette sauce dans le bol du mélange œuf –citron-crème, bien mélanger et reverser le tout dans la sauce, bien mélanger à nouveau.  Ajouter les champignons. Vérifier l’assaisonnement.

–Servir la poule découpée, accompagnée de riz blanc, carottes et navet entiers et recouverte de sauce suprême.