25 septembre 2016

DÎNER DES ANNIVERSAIRES DU MOIS D’AOÛT

Caroline, Lucas et Raphaël

Un retour aux grands classiques de la cuisine française. Pour une fois, j’ai caché les épices et sorti le grand jeu pour un dîner qui a remporté tous les suffrages.

491– En attendant les invités, j’ai servi, un cocktail original au gin et citron vert, préparé par mes commensaux présents, et tiré de la box « Gin » d’Explorer Cocktails. Vous pouvez trouver les différentes boxes sur Internet à l’adresse http://www.explorercocktails.com (à boire avec modération). Quelques tartines de pain de campagne grillées accompagnées de caviar d’aubergines ont permis de patienter.

– En entrée, les coquilles saint-jacques à la Isi (mon père), moules, champignons, beurre, ail persil, sur un lit de salade romaine. 

COQUILLES SAINT-JACQUEES– Pour suivre, un gigot d’agneau, entier, désossé et roulé, cuit au four (1/4 d'heure par livre à four chaud), bien aillé dans la chair et accompagné d’ail en chemise. Arroser et retourner pendant la cuisson.

GIGOT DÉSOSSÉ ET ROULÉ 

– En accompagnement, des cocos de Paimpol frais, cuits à la bretonne. 

HAR COCO PAIMPOL

La recette :

500 g de cocos frais écossés • 2 tomates • 2 gousses d'ail • 2 carottes • 2 oignons • 1 cuillère à  soupe de concentré de tomates • 1 bouquet garni • sel • poivre

– Mettez les cocos et le bouquet garni dans une casserole d'eau froide. Portez à  ébullition, puis baissez le feu, salez seulement au bout de 15 minutes pour ne pas que les haricots se cassent. Laissez cuire 30 min.
– Epluchez les carottes et les oignons. Couper les carottes en rondelles et émincer les oignons. Eplucher l'ail. Aoutez les carottes et oignons, ainsi que les gousses d'ail entières. Salez et poivrez. Mélangez le concentré de tomates à 15 cl d'eau et versez le mélange dans la cocotte. Baissez le feu au minimum et laissez mijoter à couvert pendant 30 min.

– Pour souffler les 3 bougies : un clafoutis de saison aux abricots et au nougat, flanqué de deux glaces maison : glace café-fève tonka plombières et mangue-banane.CLAFOUTIS ABRICOT NOUGAT

 

 

GLACE AU CAFE MAP 

SORBET MANDARINES

 

Vous trouverez toutes les recettes grâce aux liens. En conclusion, c’est un des repas les plus simples à organiser car il comporte moins de plats que lors des buffets que je vous ai déjà proposés. En réalisant les glaces avant le fameux jour, vous réduisez encore le temps de préparation. Et pour ce repas, j'ai utilisé une quinzaine de fruits et légumes !

Alors, à vos casseroles et bon appétit !

 

 


25 décembre 2013

DÎNER DE NOËL EN SOLO…

NOËL EN SOLO 2013

… et fière de l’être ! Après deux semaines de réceptions et de préparations de foies gras, pains d’épices et confiture d’oignons vendus à mes clients, famille et amis, je n’étais pas mécontente de passer ce soir de Noël tranquillement. J’ai profité de l’occasion pour avoir un minimum de préparation culinaire à mettre en route. Mon choix s’est donc porté sur une barquette Auchan de mini-coquilles saint-jacques au beurre d’ail, une cuisse de canard confite Auchan, accompagnée de pommes sarladaises à la graisse d’oie et d'une salade sucrine, et d’une salade de mangue et raisin italien blanc, arrosée de sirop de gingembre. Deux cafés serrés et deux orangettes de Vienne, pour une toute petite addition dans les 12 euros. C’est pas beau ça ! Mais si j’aurais su… j’aurais tout préparé moi-même car ce repas (7 fruits et légumes) ne fut pas sans défauts, mais fort bienvenu tout de même !

 

MINI-COQUILLES SAINT-JACQUES 

DÎNER NOËL 2013

Au beurre d’ail, les « coquilles saint-jacques » sont des pétoncles, mais ça je m’y attendais étant donné la taille des bestioles. Limites sur la fraîcheur, avec un fort goût de marée, bien que la date de péremption soit fixée au 7 janvier prochain. Aujourd’hui 25 décembre, je suis toujours en bonne santé ! Cuisson 10 minutes à four à 210°, le beurre d’ail manque de beurre !

 

CONFIT CANARD POMMES SARLADAISES

CUISSE DE CANARD CONFITE, POMMES SARLADAISES

Belle cuisse charnue, pommes sarladaises préparées de mes blanches mains, à la graisse d’oie et à l’ail, un délice. La cuisse d’abord colorée et débarrassée de la graisse à la poêle pendant 5 minutes, est terminée au four à 200 degré pendant 15 minutes. Un peu sèche à l’arrivée, je l’ai accompagnée aussi d’une salade sucrine au vinaigre d'échalotes artisanal. Et c’est passé, avec la bonne surprise que la cuisse ne soit pas trop salée.

 

SALADE DE MANGUE, RAISIN BLANC ITALIEN, GINGEMBRE

Une mangue molle à l’extérieur, dure à l’intérieur, tachée de noir au bout de deux jours à la maison, pas chère, mais pas bonne (1,20 euro) ! Et fade avec ça. Accompagnée d’un bon raisin, de jus de citron et de sirop de gingembre, cette salade fut justement sucrée et passable. 

SALADE MANGUE RAISIN BLANC GINGEMBRE

 

Pour conclure, avec le café et les orangettes, je confirme, bien choisir les produits et faire soi-même, pour un meilleur résultat, reste ma bonne résolution pour 2014 ! 

DEUX CAFÉS SERRÉS

 

 

31 décembre 2011

MENU DE DERNIÈRE HEURE – COQUILLES SAINT-JACQUES À LA ISI

Plus de cinquante de mes recettes de fêtes plus tard, je souhaite que vous ayez bien salivé devant mes pages et fait votre choix pour le plaisir de vos commensaux. Si ce n’est pas le cas, suivent une entrée : les coquilles saint-jacques à la Isi, recette familiale, annoncée il y a bien longtemps. Un plat : le chapon au vin rouge et à l’orange et, pour finir l’année en beauté, une crème glacée à la mangue. Un repas à 14 fruits et légumes. Qui dit mieux ?

Le boucher a des ennuis, il lui reste des chapons et moi je vais préparer une recette classique de poularde de Bresse (voir mon menu de réveillon 2011). Il est déçu. Alors pour lui faire plaisir, faites un chapon, c’est très bon aussi.

 

COQUILLES SAINT-JACQUES À LA ISI

• 18 coquilles saint-jacques • 1 litre de moules • 500 g de champignons de Paris • 2 laitues • 3 gousses d’ail • 1 bouquet de persil frisé • 25 cl de vin blanc sec type muscadet • 3 cuillerées à soupe d’huile neutre • 1 cuillerée à soupe de vinaigre de vin • ½ cuillerée à café de moutarde forte • sel et poivre • 1 citron lavé • 20 g de beurre

– Laver les moules sous le robinet. Ne jamais les faire tremper dans l'eau. Les nettoyer, jeter les moules ouvertes, et les relaver. Les faire sauter à sec dans une grande casserole couverte. Les faire sauter, couvercle posé. Eteindre le feu. Jeter les moules fermées et décoquiller les autres. Réserver.

– Pocher les coquilles saint-jacques, lavées, avec leur corail dans le vin pendant 1 minute. Les égoutter.

– la vinaigrette : sel, poivre, moutarde. Ajouter le vinaigre et bien remuer. Ajouter l’huile et mélanger. Réserver. Couper le citron en 6 tranches.  

COQUILLES SAINT-JACQUEES

– Laver les salades et réserver les plus belles et larges feuilles. Disposer sur le plat de service. Garder le cœur pour le décor avec les tranches de citron, pour un service au plat. Pour un service à l’assiette disposer deux belles feuilles en coquille dans chaque assiette.

– Emincer l’ail et ciseler la valeur d’un petit bol de feuilles de persil. Réserver.

– Laver, émincer et faire suer les champignons avec une goutte d’huile. Ajouter l’ail et le persil et les moules. Chauffer le tout  et éteindre.

– Saisir les coquille saint-jacques sur chaque face dans le beurre.

– Disposer les champignons dans les feuilles en coquilles et disposer trois coquilles saint-jacques dessus avec une rondelle de citron.