15 octobre 2011

BEIGNETS DE CRABE AUX CHAMPIGNONS

HAI YOOK CHOW SI NAI

Les beignets de crabe aux champignons sont un des mets délicats de la région de Canton, préparés selon le principe de dualité du Yin et du Yang.

BEIGNETS

BEIGNETS DE CRABE AUX CHAMPIGNONS

Pour 16 pièces

50 g de maïzena • 25 cl de suprême de poulet (bouillon) • 50 g de champignons de Paris émincés • 75 g de chair de crabe • émiettée • 75 g de jambon coupé en dés •20 g de beurre • 1 pincée de sel • 8 cl de crème fraîche épaisse

Pour la pâte

• 150 g de farine avec poudre levante .1/2 cuiller à café de levure • 1 cuillerée à soupe d’huile d’arachide

maïzena pour saupoudrer • 1 l d’huile d’arachide (huile de friture)

A préparer la veille

– Beurrer un moule à tarte de 15 cm. Mélanger la maïzena avec un peu de suprême de poulet pour obtenir une pâte lisse.

– Porter de l’eau à ébullition et faire blanchir quelques secondes les champignons, le crabe et le jambon. Egoutter et réserver.

– Dans un wok (ou grande sauteuse, mélanger le reste de suprême , le beurre , le sel, la crème fraîche et les ingrédients blanchis. Porter à ébullition et ajouter la pâte de maïzena en remuant délicatement, sans former de grumeaux. Verser dans le moule et mettre au réfrigérateur toute une nuit.

– Préparer la pâte : verser la farine et la levure dans un bol, ajouter petit à petit l’eau froide pour obtenir une pâte crémeuse qui fait ruban. Incorporer l’huile d’arachide.

– Décoller la préparation aux champignons avec la lame d’un couteau, dérouler sur une planche et découper en 16 morceaux. Saupoudrer de maïzena et plonger dans la pâte, bien enrober chaque morceau.

– Faire chauffer la friture jusqu’à ce qu’elle fume et faire dorer les beignets.

 


09 octobre 2011

POULE A LA SAUCE SUPREME

Cuite sur le même principe que la poule au pot, la poule à la sauce suprême est servie avec une sauce blanche très raffinée.

poule-au-pot-facon-grand-mere-425x319POULE À LA SAUCE SUPRÊME

• 1 poule ou un beau poulet • 2 poireaux • 2 carottes • 1 navet • 1 gros oignon piqué d’un clou de girofle • 250 g de champignons de Paris • persil avec la queue • 1 branche de céleri • 1 petit morceau de gingembre • thym • laurier • le jus d'1/2 citron • 40 g de beurre • 40 g de farine • 1 jaune d’œuf • 1 petit pot de crème fraîche • sel , poivre blanc• poivre en grain • noix de muscade

– Laver la poule (ou le poulet). La mettre dans un faitout et la recouvrir d’eau bouillante salée et poivrée avec le poivre en grains. Laver les champignons et réserver.

– Laver les poireaux, carottes navets, oignons, persil, et céleri, éplucher le gingembre, et les mettre entiers avec la poule. Ajouter le thym et le laurier. Laisser cuire pendant 2h30 (1h30 pour le poulet).

assiette-poulet

 

– Récupérer les poireaux, les égoutter et les servir en vinaigrette avec des échalotes et du persil frais. Egoutter le reste de viande et légumes. Retirer le laurier et le thym. Réserver un litre de bouillon passé au chinois. Le reste peut être servi le soir en consommé que l’on termine avec un jus de citron et un peu de crème fraîche et, facultatif, quelques pâtes « becs d’oiseaux » ou cheveux d’ange.

– Faire suer les champignons émincés dans une poêle à sec, saler et poivrer avec le poivre blanc. Réserver.

– Faire la sauce suprême : dans un bol, mélanger le jaune d’œuf avec le jus de citron et un pot de crème fraîche. Dans une casserole, faire chauffer les 40 g de beurre avec la farine. Après mélange, ajouter 1 litre de bouillon petit à petit en tournant avec une cuillère en bois. Ecraser les derniers grumeaux sur la paroi de la casserole avec la cuillère en bois. Tourner sans arrêt. Saler et poivrer au poivre blanc, râper une pincée de noix de muscade.

– Une fois la sauce épaissie, ajouter la valeur d’une petite louche de cette sauce dans le bol du mélange œuf –citron-crème, bien mélanger et reverser le tout dans la sauce, bien mélanger à nouveau.  Ajouter les champignons. Vérifier l’assaisonnement.

–Servir la poule découpée, accompagnée de riz blanc, carottes et navet entiers et recouverte de sauce suprême.

06 octobre 2011

MINIS VOL-AU-VENT POULET-QUENELLES DE VEAU-CHAMPIGNONS

MINI VOL-AU VENT

MINIS VOL-AU-VENT POULET-QUENELLES-CHAMPIGNONS

Pour 24 minis vol-au-vent

• la moitié d’une 1/2 boîte de quenelles de veau sauce champignons • 1/2 filet de poulet •  une poignée de girolles • 2 cuillerées de crème fraîche • sel (peu), poivre • 2 boîtes de minis vol-au-vent (marque Maribel)

– Laver les girolles. Poêler le poulet, ajouter les girolles coupées en morceaux, saler et poivrer.

– Chauffer la moitié du contenu de la ½ boîte de quenelles et la sauce dans une casserole. Couper les quenelles en petits morceaux et réserver la sauce. Couper aussi le poulet et les girolles en petits morceaux.

– Préchauffer le four à 220°.

– Dans la casserole, mélanger les morceaux de quenelles, de poulet, de girolles et la sauce champignons, ajouter la crème fraîche et le poivre. Goûter pour vérifier le sel.

– Remplir les minis vol-au-vent avec une cuiller à café. N’ayant pas de chapeaux, on peut les remplir largement jusqu’à débordement.

– Mettre au four pour 5 minutes, pas plus. Ainsi il seront bien chauds.

On peut, bien entendu, préparer cette recette facile en cuisinant soi-même les quenelles à la sauce champignon.

04 octobre 2011

L’ŒUF FAIT-IL LA POULE OU LE LYCÉE DE VERSAILLES ?

Ayant dédié ce blog à la protection, non pas du poulet et de ses copains de basse-cour, mais à celle des nombreuses recettes  avec lesquelles on peut le préparer, j'ai pensé que parler de la famille du poulet, donc de l'œuf, comme je parle de son anatomie, de ses entrailles, viscères, organes et abattis, semblait indispensable.

 Ainsi, je vous propose une recette d’œuf, la première d’une longue série de la nouvelle rubrique « ŒUFS ET NOUS ». Bon, j’arrête là les plaisanteries « oiseuses », et parlons de l’œuf cocotte (1). Pour moi, c’est le repas rêvé des fonds de réfrigérateur, un morceau de jambon raccorni, 1 champignon, 20 g de fromage râpé quelconque, un bout de tomate qui s’abandonne, un rab de concentré de tomates, un vieux fond de crème fraîche, un rogaton de beurre, du sel trop sec, un poivre presque périmé et… un œuf très frais.  Mais aussi : un fond de sauce mornay ou bordelaise, un oignon râpé et revenu, un petit morceau de poulet cru ou cuit, des crevettes fraîches, du saumon fumé, des lardons frits, du bacon en tranches, du cheddar émincé, une bouteille d’eau minérale et une horloge à coucou… l’inventaire est très large des possibilités de l’œuf cocotte. La cocotte, dans l’affaire, c’est le récipient, pas la cuisinière ! Ma recette du jour c’est l’œuf cocotte jambon-champignons-fromage. Choisissez votre récipient !

 

Une petite partie de ma collection d'objets se rapportant aux œufs : cocotte avec poussin du XIXe siècle, cocottes anglaises en porcelaine à feu, avec couvercle, œufs en albâtre ou en bois peint, œufs chinois ou en métal peint, cocottes de différentes tailles, en verre, anciens en porcelaine à feu, classiques, de forme ovale, récents, en couleur, et sablier indispensable pour l'œuf à la coque.

ŒUF COCOTTE 2

POUR 1 ŒUF COCOTTE JAMBON-FROMAGE

• 1 œuf • 1 cuillerée à soupe de crème fraîche • 1/2 cuillerée à café de concentré de tomate  • 1 beau champignon de Paris• 30 g de jambon • 20 g de gruyère râpé ou mieux, une tranche de mimolette • sel et poivre • beurre

– Beurrer une cocotte. Faire chauffer un fond d 'eau dans une casserole pouvant contenir et, surtout, laisser attraper la cocotte quand elle sera chaude (avec un torchon).

– Mettre la crème fraîche dans le fond de la cocotte avec le concentré de tomates et mélanger. Ajouter le jambon coupé en morceaux et le champignon émincé. Casser l'œuf dessus, saler et poivrer. Recouvrir de fromage  et poser une noisette de beurre.

– Déposer délicatement la cocotte dans l'eau bouillante, en veillant à ce que l'eau ne pénètre pas. Laisser cuire à petit bouillon, avec couvercle, pendant 4 minutes et vérifier que le blanc est blanc, donc cuit.

On peut faire cuire l'œuf cocotte au four et bain-marie, avec le même temps de cuisson, c'est très bien aussi.

 

Une cocotte pour micro-ondes

 ŒUF COCOTTE MICRO-ONDE

ŒUF COCOTTE AU MICRO-ONDES

– Faire la préparation dans un contenant spécial micro-ondes, et placer au micro-ondes le temps indiqué sur l'emballage.

 

21 septembre 2011

SAUCE CHOCOLAT (2)

• 2 tablettes de chocolat noir • 25 cl de crème liquide ou semi-liquide • 1 noix de beurre

 – Faire fondre le chocolat dans la crème en tournant doucement avec une cuillère en bois. Ajoutez une noix de beurre a la fin

– Nappez glace, gâteau, etc...

 

Posté par MK30 à 01:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 septembre 2011

BLANQUETTE DE VEAU À L'ANCIENNE

Si vous craignez la difficulté, toute relative, j'ai posté depuis la recette de la sauce blanquette au micro-ondes, réalisable en une poignée de minutes, avec les mêmes ingrédients !

BLANQUETTE DE VEAU À L'ANCIENNE

Recette de Dora. Pour 4 personnes

• 400 g de tendrons de veau • 400 g d’épaule de veau

Ou

• 800 g de sous-noix de veau, coupée en morceaux moyens • 1 os de veau • 4 carottes• 2 poireaux •  1 oignon piqué de deux clous de girofle • un morceau de céleri branche • bouquet garni : persil, thym, laurier • 80 g de beurre • 80 g de farine • 2 jaunes d’œufs • 1 jus d’un citron • 1 petit pot de crème fraîche • sel et poivre blanc • muscade rapée • 500 g de champignons de Paris • 120 cl de vin blanc sec (facultatif)

– Laver la viande et l’os, la metttre dans une marmite et la recouvrir d’eau bouillante et de vin blanc. Faire bouillir et écumer si nécessaire.

– Laver les légumes et les mettre entiers dans la marmite avec le bouquet garni, sel et poivre. Laisser cuire pendant 1 heure et demie.

– Laver les champignons et les émincer. Les faire suer à sec dans une poêle, sel et poivre et réserver.

– Passer 1 litre de bouillon et réserver. Faire fondre dans une casserole le beurre, mélanger avec la farine pour le roux blanc pendant quelques minutes et verser le bouillon en remuant sans arrêt avec une cuiller en bois jusqu’à épaississement. Dans un bol mélanger les jaunes d’œufs, le jus de citron et la crème fraîche. Verser une louche de la sauce dans le bol, mélanger et verser le tout dans la casserole de sauce mélanger, laisser prendre un bouillon. Ajouter un peu de noix de muscade et vérifier l’assaisonnement.

– Garder uniquement dans la marmite la viande et les carottes égouttées, mettre les champignons, verser la sauce et faire chauffer tout doucement.

Servir avec du riz pilaf ou des pommes de terre nouvelles à l’eau ou, mieux, à la vapeur.

On peut servir à part, en entrée, les poireaux égouttés et tièdes en vinaigrette avec des échalotes et du persil.

Idem la recette de la poularde (ou poulet) à la crème, du poulet waterzoï...

 

 

03 septembre 2011

TROIS CHARLOTTES POUR UN DIMANCHE GOURMANT -CHARLOTTE À L'ANANAS

Trois recette de charlottes aussi faciles que délicieuses, que je vous donne aujourd'hui samedi pour vous permettre de faire vos courses à temps ! La plus parfumée est celle à l'ananas, la plus délicate, celle aux poires, ma préférée, celle aux cerises, et je ne vous dirais pas pourquoi...

CHARLOTTE À L'ANANASCHARLOTTE A L’ANANAS

• 1 petite boîte d’ananas en tranches (1/2 boîte) ou mieux un petit ananas frais • 1 pot de crème fraîche de 20 cl • 36 gros biscuits à la cuillère • 1 sachet de sucre vanillé • 40 g de sucre • 10 cl de rhum

– Egoutter l’ananas en boîte et le couper en petits morceaux ou éplucher à l’aide d’un couteau à pain l’ananas frais, découper en tranches et retirer la partie centrale. Couper en petits morceaux. Réserver le jus dans les deux cas.

– Dans une assiette creuse, mélanger le jus avec le rhum.

– Battre la crème fraîche avec les deux sucres, pendant quelques minutes, avec une fourchette.

– Tremper des biscuits à la cuiller et en tapisser le fond et les bords d’un moule à charlotte, face bombée contre les bords.

– Etaler une couche de la moitié des morceaux d’ananas, verser la moitié de la crème et  recouvrir d’une couche de biscuits trempés. Recommencer avec le reste d’ananas et de crème. Terminer par une couche de biscuits trempés.

– Poser sur le moule une assiette légèrement plus petite que sa taille avec un poids, et mettre au réfrigérateur pendant 6 heures minimum (on peut faire la charlotte la veille).

– Démouler, décorer et servir avec une crème anglaise (facultatif).

 

Posté par MK30 à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 août 2011

MOULES AU CURRY ET AU SAFRAN FRITES MAISON

1977 dans les Cévennes. Un superbe mas cévenol à 700 m d’altitude. A 15 km de là, le marché du vendredi à Ganges. Truites vivantes que l’on rapportait dans des seaux d’eau et que l’on mangeait dès le retour. Et des moules de l’étang de Thau très bonnes, surtout au curry et au safran, recette de Michèle, que nous avons préparées pour le soir. C’était fort long à décoquiller par moitié parce qu’il y en avait cinq kilos. Mais ça valait le coup et le plat fut dégusté très rapidement, un critère pour moi ! Aujourd’hui, je les sers avec une salade verte et… des frites maisons, comme dans le nord, il n’y a rien de tel ! Après une vingtaine d’années de frites surgelées, très moyennes finalement, j’ai repris les bonnes habitudes, avec ma petite friteuse ordinaire. Ces frites-là sont incomparables.

 

MOULES AU CURRY ET AU SAFRAN

Pour 4 personnes

• 2 kg de moules • 1 grosse échalote • ¼ de vin blanc sec, muscadet par exemple • beurre

Pour la sauce au curry et safran

• 1 cuillère à soupe de beurre • 1 cuillère à soupe de farine • 1 cuillerée à café de curry • 5 pistils de safran • 1 pot moyen de crème fraîche épaisse • le jus des moules • sel et poivre

– Laver, gratter et relaver les moules sous un filet d’eau, sans les faire tremper dans l’eau. Veiller à jeter les moules déjà ouvertes.

– Dans une grande casserole, faire fondre le beurre, et faire revenir l'échalote et l'ail sans coloration. Verser les moules, remuer et arroser de vin blanc.

– Couvrir et laisser cuire pendant 10 minutes en secouant la casserole de temps en temps pour faire remonter les moules du fond.

– Préchauffer le four à 200°.

– Egoutter les moules en réservant le jus. Jeter les moules fermées. Retirer une moitié de coquille de moules et les placer une par une sur la plaque du four sans les faire chevaucher.

– Dans une casserole, faire fondre le beurre, ajouter la farine et mélanger à la cuillère en bois. Mouiller avec le jus des moules passé au chinois, et tourner jusqu'à épaississement. Ajouter le curry, le safran et la crème fraîche. Goûter et assaisonner légèrement de sel et poivre, et bien mélanger.

– Napper les coquilles de moules avec la sauce et les passer au four pendant 8 minutes environ.

Servir avec une salade verte et… des frites maison, recette à suivre.

 

FRITES MAISON

Pour 4 personnes

• 4 grosses pommes de terre Agatha • huile de friture • sel fin

– Chauffer l’huile de friture dans la friteuse

– Dans un premier temps, éplucher les pommes de terre, les laver et les sécher dans un torchon. Les couper en frites de 1 cm de côté. Les garder dans le torchon.

– Pour le premier bain que l’on peut faire d’avance mais pas trop, verser les frites dans le panier de la friteuse, plonger le panier dans la friteuse. Les laisser cuire sans coloration pendant 5 minutes à feu moyen. Les égoutter.

– Au moment de servir, replonger le panier dans l’huile très chaude jusqu’à coloration bien dorée. Ça prend aussi 5 minutes.

– Egoutter, poser sur un papier absorbant, verser sur le plat de service et saupoudrer généreusement de sel fin.

15 août 2011

POULET AUX POIREAUX ET AU CIDRE

Pour faire un bon poulet, il faut un bon poulet, et un bon poulet c'est plus rentable qu'un mauvais. La viande est plus compact, plus ferme mais bonne, comme le disait mon grand-père le boucher. Elle ne disparaît pas à la cuisson. Pas de problème avec la recette qui suit : le temps de cuisson fait que la viande n'est jamais sèche. Alors, à vos casseroles !

 

PICT0004

 POULET AUX POIREAUX ET AU CIDRE

 • un gros poulet coupé • 1 oignon • 2 échalotes • deux blancs de poireaux • sel, poivre • un fond de volaille • ½ l de cidre • un pot de crème • 1 jaune d’œuf • 250 g de champignons de Paris • beurre, huile • 2 cuillères à soupe de farine • calvados (facultatif)

 – Faire dorer le poulet dans l’huile et le beurre dans une cocotte. Flamber au calvados. Saler et poivrer. Ajouter les oignons, les échalotes et les blancs de poireaux émincés. Saupoudrer de farine et de fond de volaille. Mélanger. Mouiller avec le cidre. Laisser cuire pendant 45 minutes.

 – Emincer les champignons lavés, les émincer et les faire suer dans un peu de beurre jusqu’à disparition du liquide.

 – Mélanger la crème avec le jaune d’œuf. Ajouter une louche de sauce et mélanger. Reverser le tout dans la cocotte. Mélanger sans bouillir.

 Servir avec des pommes fruits en quartiers sautés au beurre, des pommes de terre vapeur, ou les deux !