24 décembre 2016

MON MENU DE NOËL 2016

Nouvelle version du dîner de Noël que je vous ai proposé en octobre, cette fois à usage personnel ! Une main immobilisée, voilà le bon prétexte pour en faire le moins possible pour ce dîner de Noël que je souhaite passer seule, comme la plupart des années. Chez moi, Noël c’est en janvier, famille décomposée-recomposée oblige !
Aidée de produits surgelés de choix, j’ai concocté mon repas idéal : coquilles saint-jacques, canard, pommes de terre et glace, pour un dîner qui sera parfait, je le sens… Bien entendu, la plupart des surgelés me servent de base, épluchés, prêts à l’emploi, pour des recettes faciles à réaliser mais goûteuses.

GINAIMKA

• Comme je l’ai déjà fait remarquer, je ne bois pas d’alcool. Ce soir, exception à l’habitude, je vais me surprendre avec un petit cocktail, le Ginaimka de ma composition qui va dater : gin, sirop de dattes, sirop de gingembre, jus de citron vert et glaçons. J'ai allégé en alcool et rempli le verre avec un indian tonic bien connu. Et j’espère aller tout droit, malgré cela, jusqu’au bout du dîner !

• En entrée, un petit risotto aux coquilles saint-jacques et aux moules (surgelées).

RISOTTO COQUILLE ET MOULE

 

• Pour suivre, un confit de cuisse de canard (surgelé) avec une cocotte épicée de poires Rocha, figues, champignons de Paris, cèpes (déshydratés) et châtaignes, accompagnée de baluchons de pommes de terre au lard.

CONFIT DE CANARD

 

BUCHETTE CHOCOLAT MENDIANT

• Le dessert : une bûchette au chocolat glacée, façon mendiant (surgelée), sortie de sa boîte 5 minutes avant la dégustation. Et des fruits pour terminer.
Un dîner à consommer lentement et le tout arrosé de Salvetat tempérée…

GINAIMKA 2

Toutes les recettes nouvelles sont à la suite et en lien.

 

 

 


COCOTTE DE POIRES ROCHAS, FIGUES, CHATAIGNES, CHAMPIGNONS DE PARIS, CEPES

 

ACCOMPAGNEMENTFrais, surgelés, déshydratés, tous les ingédrients sont bons pour se simplifier la vie et réussir de beaux plats. Cet accompagnement est particulièrement goûteux. Une recette de Mon menu de Noël 2016.

COCOTTE DE POIRES ROCHAS, FIGUES, CHATAIGNES, CHAMPIGNONS DE PARIS, CEPES

• 4 poires rochas • 4 figues • 15 châtaignes • 400 g de champignons de Paris • 2 poignées de cèpes déshydratés • 2 belles échalotes • 1 gousse d’ail • 1 poignée de persil ciselé • 1 cuillerée à soupe de sirop de dattes • 1 cuillerées à soupe de sirop de gingembre (qu’on peut remplacer par 2 cuillerées de miel) • 1 cuillerée à soupe de gras de foies gras (ou autre graisse de canard) • 1 bouchon de cognac

– Sortir les figues, les châtaignes, les champignons de Paris, l’échalote, l’ail, le persil du congélateur 2 heures en avance. Faire tremper les cèpes dans de l’eau tiède.

– Faire revenir l’échalote, l’ail, les châtaignes, les figues, les champignons de Paris et les cèpes égouttés dans la graisse chauffée. Eplucher les poires et les couper en quartier. Les ajouter. Saler et poivrer. Verser le cognac et laisser évaporer.

– Ajouter les sirops et laisser compoter.
Serrvir bien chaud avec le confit de canard rôti.

 

 

25 août 2015

PAIN AUX FIGUES MAP

 

PAIN AUX FIGUES

Suit la recette du pain aux figues, blanc et léger, que vous pouvez exécuter aussi bien en machine à pain qu’au four. Voilà qui accompagnera parfaitement la terrine de foie gras pendant les fêtes avec le pain d’épices MAP ou le pain d'épices comme en Alsace, au choix ! Si vous préférez le pain complet, remplacez 200 g de farine T45 par 200 g de farine de blé complet.

PAIN AUX FIGUES MAP
Pour un pain de 750 g, à déposer dans l’ordre dans la cuve de la machine

• 240 ml d’eau • 1 cuillerée à café de sel • 2 cuillerées à café de sirop d’érable (de sucre si vous aimez le pain bien bronzé) • 2 cuillerées à café de lait en poudre • 15 g de beurre • 400 g de farine T45 • 1 sachet de levure de boulanger déhydratée • 50 g de figues sèches découpées en quatre

– Placer les ingrédients dans l’ordre, dans la machine, sauf indication contraire du fabricant. Choisir le programme normal, français ou léger. Et laisser faire !

Pour un pain plus coloré, choisir la cuisson « Doré », si vous avez le choix, bien entendu.

 

19 août 2015

TAJINE D’AGNEAU AUX FIGUES SÈCHES ET AUX AMANDES

Un dimanche à Antony (Hauts-de-Seine), chez mon plus grand fan de tajines, surtout du tajine aux trois A, son joli marché avec de beaux étals de viande, de légumes et de fruits… secs. Le tajine qui suit n’est pas un classique du genre car j’aime bien cuire la viande avec des légumes, ici des carottes et des courgettes et des tomates, afin d’obtenir un jus qui n’apparaît pas dans les tajines traditionnels. On obtient une sauce épaisse avec laquelle on arrosera la semoule de couscous.
 

TAJINE AGNEAU FIGUES AMANDES

TAJINE D’AGNEAU AUX FIGUES SÈCHES ET AUX AMANDES

• 1 kg 200 d’un mélange gigot raccourci coupé en morceaux moyens et collier d’agneau en tranches • 2 grandes carottes • 2 courgettes • 4 tomates lavées, coupées en quartier et épépinées • 1 gros oignon • 6 figues sèches coupées en 4 • 1 poignée d’amandes entières • 1 cuillerée à soupe de cumin en poudre • 1 cuillerée à café de coriandre en poudre • 1 cuillerée à café de cannelle en poudre • 1 cuillerée à café de gingembre en poudre • 1 grosse pincée de piment oiseau • 1 cuillerée à soupe de coriandre fraîche • 1 cuillerée à soupe de persil frais • ½ litre d’eau chaude • huile d’olive • sel et poivre

– Chauffer ½ l d’eau

– Chauffer une cocotte avec 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive. Faire rissoler la viande de tout côtés. Saler, poivrer et réserver les morceaux.

– Dans la cocotte, faire revenir l’oignon épluché et émincé, les carottes et les courgettes lavées et coupées en gros tronçons et les tomates émondées. Saler et poivrer les légumes. Remettre la viande et tous les ingrédients. Bien enrober la viande et les légumes avec les épices. Mouiller avec le ½ litre d’eau bouillante.

– Ajouter les figues découpées en quatre et laisser mijoter à feu doux après reprise de l’ébullition pendant 3 heures.

FIGUES

– Pendant ce temps, faire bouillir une petite casserole d’eau. Plonger les amandes pour quelques minutes et égoutter. Après refroidissement, retirer la peau des amandes et les mettre dans la cocotte.

Servir dans un plat à tajine ou pas, avec soit des petites pommes de terre placées dans la cocotte une heure avant la fin de la cuisson, soit avec du couscous, soit avec de l’esbly ou tout autre céréale qui vous plaira. Vous pouvez réchauffer dans le plat à tajine au four.

 

19 décembre 2013

QUAND LES 12 COUPS DE LA FÊTE SONNERONT... LA DINDE LAQUÉE SERA CUITE

 

Pour être fin prêt pour régaler vos convives, je vous propose, ces prochains jours, de nouvelles recettes pour ces festivités 2013 qui s’annoncent, en espérant vous apporter idées, rappel des traditions et sentiers nouveaux ! N’oubliez pas qu’avec des bons produits, on s’en tire toujours mieux. Aujourd’hui, une interprétation de la volaille sacrée de Noël : la dinde laquée. N’hésitez pas à parcourir les rubriques « LE POULET DANS TOUS SES ÉTATS ET SES COPAINS DE BASSE-COUR », "PLATS" et « BUFFETS ET REPAS DE FÊTES », pour d’autres recettes. 

DINDE LAQUÉE

DINDE LAQUÉE

• 1 dinde • 40 cl de vin rouge corsé • le zeste et le jus de 2 orange • 12 figues sèches • 12 pruneaux • 6 cuillerées à soupe de sauce soja • 6 cuillerées à soupe de miel • 2 pincées de 4-épices • 1 bâton de cannelle • 1 cuillerée à café de graines d’anis vert • sel et poivre

– Préchauffer le four à 240°.

– Saler et poivrer la dinde, la poser sur une grille.

– Mélanger la sauce soja avec le miel et les 4-épices. Badigeonner la dinde avec un pinceau.

– Placer la grille au-dessus d’un plat allant au four, rempli de10 cl d’eau. Enfourner la dinde et la cuire pendant 40 minutes, en arrosant tous les ¼ d’heure. Baisser la température du four à 210°. Continuez la cuisson pendant 1 heure et 50 minutes en badigeonnant toujours la dinde.

– Retirer la dinde du four et la réserver, enveloppée dans deux épaisseurs de papier alu et un torchon.

– Verser le vin rouge dans le fond du plat et faire réduire la sauce. Ajouter le zeste et le jus des oranges ainsi que la cannelle et l’anis. Saler et poivrer. Ajouter les pruneaux et les figues sèches. Laisser cuire 10 min.

– Découper la dinde en morceaux et servir dans les assiettes avec les fruits et la sauce.

Pour accompagner ce plat, une cuillerée de pommes de terre sous toutes leurs formes, roestis, duchesses, gratins, baluchons, soufflées, sautées ou écrasées fera plaisir.