23 janvier 2017

BRUNCH DE NOËL, JOURNÉE DE LA BOULETTE

22 janvier 2017

20170123_135631

Vous trouvez que ça se complique ? vous n‘avez pas tort, mais je justifierais ces divers appellations un rien complexes par le fait que nous allons donc effectivement fêter Noël, mais enfants et cousins invités seront heureux de partager un buffet aux saveurs d’enfance, quand les grands-mères nous régalaient, subtil mélange de recettes ashkénazes et sépharades ! Plein de nouveautés viendront tout de même agrémenter ce repas, grâce à deux cuisiniers qui ont tous les honneurs de la presse, l’Israëlien Yotam Ottolenghy qui travaille en association avec le Palestinien Sami Tamimi, et ayant actuellement table à Londres.
Cette fois-ci, il en faut pour tous les goûts et pour tous les âges, de 10 à 85  ans ! alors j’ai prévu une grande variété de plats, surtout en entrée. Ces recettes pleines de saveurs sont sans aucune difficulté à réaliser, en particulier les deux recettes de boulettes, boulettes de bœuf au citron et fèves et boulettes de dinde, à la sauce yaourt grec et sumac que vous trouverez à la suite. Pierre-Alexandre et Caroline se chargent d’apporter respectivement le caviar d’aubergines et le fondant au chocolat !
Retrouvez les recettes anciennes grâce aux liens et les nouvelles à la suite, ainsi que mes précédentes recettes de boulettes ici et , sans oublier celles-ci et celles-là, comme les préparait ma mère ! !

BRUNCH DE NOËL, JOURNÉE DE LA BOULETTE

Pour 15 personnes

ENTRÉES

FOIE GRAS ENTIER

– Une terrine de foie gras de canard mi-cuit ;

Gakte Leibe

– Un gagte leib (pâté de foies de poulets), fait avec 600 g de foies de poulets, 9 œufs durs et 9 oignons ;

–Du thon haché, oignons, œufs durs dans de petites tomates évidées, une variante de l’antiboise ; avec deux boîtes de thon blanc ;

PICT0006

– Des briks de feta, coriandre ; une trentaine de briks ;

BRICK FETA CORIANDRE

SALADE LENTILLES OTTOLENGHY

– Une salade de lentilles et potiron grillé Ottolenghy ;

– Du caviar d’aubergines de Pierre-Alexandre ;

 

PLATS

– Des boulettes de dinde et sauce yaourt et sumac d’Ottolenghy ;

 

– Des boulettes de bœuf et agneau, aux fèves et au citron d’ Ottolenghy.

BOULETTES BŒUF

 

LÉGUMES

matafans - copie

– Latkès (galettes de pommes de terre râpées) ;

– Langues d’oiseau aux petits pois.

AVOINES PETITS POIS

 

DESSERTS

 

Keisse kuren– Keiss Kuren (gâteau au fromage blanc) ;

– Sorbet mangue banane avec sorbetière;

SORBET MANGUE BANANE

– Glace café tonka-plombières ;

GLACE AU CAFE MAP

– Fondant au chocolat de Caroline et crème anglaise ;

CRÈME ANGLAISE

– Salade de fruits, agrumes, ananas, kiwi, grenade, sirop de dattes, sirop de gingembre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


09 octobre 2016

TROIS GÂTEAUX AU CHOCOLAT, AVEC ET SANS CUISSON

En ces temps de disette autant pécuniaire qu’intellectuelle, il faut assurément en revenir aux fondamentaux. En cuisine, le gâteau au chocolat apporte tous les petits bonheurs qui remontent le moral, pour un coût relativement modeste !
Les trois gâteaux au chocolat qui suivent, classiques par ci ou originaux par là, sont parfaits dans tous les cas (Voir d'autres recettes à la rubrique "DESSERTS").

GATEAU GLACAGE TAHINÉGÂTEAU AU CHOCOLAT, GLAÇAGE TAHINÉ

Pour 6 personnes
• 200 g de chocolat noir • 4 oeufs • 50 g de tahiné (crème de sésame)• 10 cl de crème liquide • 100 g de sucre complet • 100 g de farine • 1 noix de beurre • 1/2 sachet de levure chimique • 1 sachet de sucre vanillé
Pour le glaçage
• 20 g de tahiné • 40 g de sucre glace • 2 cuillerées à soupe de jus d'orange

– Préchauffer le four à 180° (Th. 6). Beurrer un moule et le saupoudrer-le de sucre.
– Faire fondre le chocolat cassé en morceaux avec la crème au bain-marie ou au micro-ondes.
– Fouetter les œufs et les sucres jusqu’à ce que le mélange gonfle. Ajouter la farine, la levure, le chocolat fondu, le tahiné, mélangez bien et versez dans le moule. Faites cuire 15 minutes.
– Mélanger les ingrédients pour réaliser le glaçage, puis étaler une couche sur le gâteau à l’aide d’une cuillère. Poursuivre la cuisson 5 à 10 minutes. Le centre du gâteau doit être souple mais pas mou.
– Laissez tiédir un peu avant de servir.

2e scénario
Plus simple encore : faire cuire le gâteau 25 à 30 minutes, étaler le glaçage à la sortie du four et laisser refroidir complètement.

 

GATEAU CHOC SANS CUISSONGATEAU AU CHOCOLAT SANS CUISSON

• 200 g de chocolat noir riche en cacao • 200 g de spéculoos • 20 g de zestes d’orange confite • 10 cl de crème liquide entière • 120 g de beurre à température ambiante • 20 g de sucre glace • 1 œuf

– Casser le chocolat en petits morceaux dans un saladier, ajouter la crème liquide et les faire fondre dans un bain-marie. Hors du feu, ajouter le beurre, le sucre et l’œuf entier. Fouetter jusqu’à l’obtention d’une crème homogène. Couper les zestes d’orange en tout petits dés.
– Chemiser largement une terrine de 26 cm d’un film alimentaire. Verser une petite couche de crème au chocolat dans la terrine, parsemer de morceaux de spéculoos et de quelques dés d’orange. Monter la terrine en suivant. Rabattre le film sur le dessus et placer au réfrigérateur pendant 12 h.
– Sortez la terrine 30 minutes à l’avance avant de la déguster. Démouler en soulevant la terrine. Décorer avec du cacao en poudre non sucré et des truffes au chocolat.

 

 

FONDANT AU CHOCOLAT SANS CUISSONFONDANT AU CHOCOLAT SANS CUISSON

• 5 jaunes d’œufs • 160 g de sucre glace • 160 g de chocolat noir à 70 % • 170 g de beurre • 60 g de poudre de cacao non sucré • 160 g de crème fleurette

– Mélanger les jaunes d’œuf et le sucre glace jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux.
– Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie. Mélanger les deux préparations en ajoutant ensuite le cacao tamisé.
– Battre la crème fraîche pour la faire monter, puis l’incorporer à la préparation chocolatée. Verser la pâte dans un moule à charnière recouvert de papier sulfurisé.
– Laisser au froid 12 heures.
Pour faciliter la découpe, passer le couteau sous l’eau chaude.