06 novembre 2015

LE CHOU À LA CRÈME DES DIABÉTIQUES

Et des autres aussi...

Bienvenue aux diabétiques, avec de nouvelles recettes adaptées, légères, sans sucre, mais tout aussi agréables à déguster. Attention : l’utilisation d’un édulcorant reste toujours interdit aux enfants. Pour cette recette, il est nécessaire aussi d’en choisir un résistant à la chaleur.

CHOU CREME SANS SUCRELE CHOU À LA CRÈME DES DIABÉTIQUES

Pour la pâte à choux

• 60 g de farine • 2 œufs • 25 g de beurre • 125 ml d’eau • édulcorant thermostable à volonté • 1 pincée de sel

Pour la crème

• ½ l de lait demi-écrémé • 30 g de farine • 2 œufs • 5 gouttes de vanille liquide • édulcorant à volonté

La crème

– Battre les œufs avec l’édulcorant, un peu de lait froid et la farine

– Porter le reste de lait, aromatisé avec la vanille, à ébullition, et le verser sur le mélange.

– Faire cuire l’ensemble en remuant jusqu’à épaississement. Laisser refroidir.

La pâte à choux

– Préchauffer le four à 220°.

– Dans une casserole, mettre l’eau, le beurre, la pincée de sel et l’édulcorant. Porter à ébullition et ajouter la farine d’un seul coup en remuant énergiquement, jusqu’à l’obtention d’une masse compacte.

– Hors du feu, ajouter les œufs un par un.

– Dresser 4 tas de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfourner pendant une vingtaine de minutes pour obtenir une teinte dorée, sans ouvrir le four pendant la cuisson.

– Laisser refroidir les choux sur une grille, puis couper le chapeau et garnir en répartissant la crème.

Apport nutritionnel par personne : 259 Kcalories ; 14 g de protéines ; 12 g de lipides, 23 g de glucides.

 


26 avril 2015

RIZ À L’IMPÉRATRICE

Riz au lait aux fruits confits et caramélisé

L’envie se fait parfois pressante de déguster une de ces recettes dont notre enfance a été traversée avec bonheur. Oui mais confectionner un riz à l’impératrice pour une personne friserait l’indécence et, surtout, gare à l’explosion des taux de diabète ! Mais voilà que la relève arrive et mon petit-neveu Sasha le gourmand a fait honneur à l’un des fleurons de la pâtisserie de ménage française, ainsi que son papa Thomas !

 

IMG00442

RIZ À L’IMPÉRATRICE

• 175 g de riz rond • ¾ l de lait • 125 g de sucre en poudre • 4 œufs • 1OO g de mélange de fruits confits coupés en dés • 50 g de beurre • pincée de sel • 8 morceaux de sucre

–Rincer le riz à l’eau chaude. Le faire cuire dans le lait bouillant avec sucre en poudre et vanille, pendant 30 minutes, jusqu’à absorption complète du lait. Retirer la gousse de vanille.

– Verser dans une terrine, ajouter le beurre. Battre les jaunes d’œufs et les incorporer, ainsi que les fruits confits coupés en petits dés.

– Préchauffer le four à 180°.

– Monter les blancs en neige ferme avec le sel. Incorporer à l’appareil.

– Dans un moule à flan (ici à charlotte), faire un caramel avec le sucre en morceaux à sec en répartissant le caramel sur les bords. Tenir avec une manique, le moule étant très chaud.

– Verser la préparation. Mettre au four au bain-marie pour 30 minutes.

– Sortir le moule du four, laisser refroidir avant de démouler.

Au moment de servir, décoller le fond caramélisé en plaçant le moule dans un peu d’eau chaude, cela facilitera grandement le démoulage !

           

 

Posté par MK30 à 04:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 juillet 2013

BRANDADE DE MORUE

Qui est allé à Nimes et sa région ne peut être passé à côté de la brandade de morue, plat local vendu à peu près partout, au restaurant, chez le traiteur, au marché ou encore sous vide au supermarché. La morue, produit de base, est vendue soit séchée, soit salée. On a moins de surprise avec le produit salé facile à traiter. Et si le cœur vous en dit, avec un peu plus de temps, une présentation en feuilleté bien doré en forme de poisson fera un effet bœuf !

 

BRANDADE

 BRANDADE DE MORUE

 Pour 3 personnes

• 700 g de morue salée • 2 gousses d'ail et • 400 g de pommes de terre • 150 ml d'huile d’olive • 100 ml de lait • 50 cl de crème fraîche • poivre blanc • muscade • 1 pincée de gros sel • 6 olives noires

 – Dessaler la morue pendant 24 heures. Changer l'eau au moins 4 ou 5 fois.

– Mettre dans un mortier quelques grains de gros sel et les gousses d’ail dégermées. Bien les piler.

– Plonger la morue à l’eau froide et laisser pocher 5 minutes après le début de l’ébullition. Mettre de même les pommes de terre  épluchées et coupées en morceaux à l’eau froide salée, et laisser cuire 20 minutes après ébullition. Vérifier la cuisson avec un couteau. Tiédir le lait.

– Sortir la morue et l’écraser avec une fourchette en enlevant soigneusement les arêtes s’il en reste. Ajouter l’ail, puis une cuillerée à soupe d'huile et une de lait en alternance. Travailler assez longuement pour obtenir un appareil crémeux.

– Egoutter les pommes de terre et les écraser au presse-purée avec la crème fraîche.

– Incorporer la purée à la morue. Si le mélange est trop épais ajouter du lait tiède. Ajouter la noix de muscade, du poivre blanc et vérifier l’assaisonnement en goûtant ! Décorer avec quelques olives noires.

Servir avec une salade. Ce plat se réchauffe facilement au micro-onde ou même au four normal. Ajouter un peu de lait avant si la brandade est trop épaisse.

 

18 octobre 2011

TARTE AUX AMANDES DES BIFANETTES (PORTUGAL)

Un grand merci encore à mes chères Bifanettes, de merveilleuses cuisinières portugaises.

TARTE AUX AMANDES DES BIFANETTES

TARTE AUX AMANDES

 

Pour 8 personnes

Pour la pâte

• 100 g de farine • 100 g de sucre • 100 g de beurre fondu • 2 œufs • 3 cuillerées à soupe de lait • 1 paquet de levure chimique • 1 pincée de sel

Pour l’appareil

• 200 g d’amandes effilées • 100 g de sucre • 100 g de beurre • 3 cuillerées à soupe de lait

– Préchauffer le four à 240°. Beurrer un moule à tarte de 28 cm.

– Mélanger les ingrédients de la pâte : farine, levure, sucre, œufs, lait, beurre fondu. L’étaler avec la paume de la main dans le moule, piquer à la fourchette, et enfourner pour ¼ d’heure.

– Pendant ce temps, faire fondre le beurre avec le sucre et le lait, laisser frissonner et colorer en caramel léger. Ajouter les amandes, bien mélanger jusqu’à atteindre la couleur caramel doré. Sortir la pâte du four et étaler les amandes.

– Remettre au four et surveiller la couleur caramel. Petit à petit, la surface devient brillante.

C’est cuit, et c’est très bon !

 

 

Posté par MK30 à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,