30 avril 2017

CAKE ASPERGES MASCARPONE ORANGE

Remis au goût du jour, un bon cake pour un picnic, un buffet froid ou tout simplement pour un dîner accompagné d'une salade verte.

CAKE ASPERGES VERTES 3

CAKE AUX ASPERGES VERTES MASCARPONE ET ORANGE

 • 2 œufs • 180 g de farine • 1 sachet de levure chimique • 1 orange • 10 cl d'huile • 12 asperges vertes • 2 grosses cuillerées de mascarpone • 1 filet d'huile d'olive • sel, poivre • 3 feuilles de basilic

– Eplucher les asperges vertes et les plonger dans l'eau bouillante salée pendant 3 min environ. Rafraîchir et égoutter. Garder les pointes et couper les tiges en morceaux.

– Râper le zeste de l'orange et la presser. Garder le jus.
 – Dans un bol, mélanger la farine et la levure. Battre les œufs et ajoutez-les à la farine. Ajouter le mascarpone et mélangez bien, puis incorporez le jus de l'orange et l'huile. Ajoutez les asperges, le zeste d'orange et le basilic et assaisonner.

– Mélangez délicatement et versez le tout dans un moule à cake beurré, ou un moule en silicone. Laissez reposer 1 h au frais. Ajouter les têtes d'asperges du décor.

– Préchauffez le four à 180° et enfournez pendant 25 min. avec la pointe d’un couteau, elle doit ressortir sèche. Ajouter 5 mn si nécessaire. Refroidi, verser un filet d'huile d'olive.

Variante

On peut remplacer le zeste et jus d’orange par un peu de pesto basilic/pignons de pin.

 

Posté par MK30 à 03:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


19 décembre 2013

QUAND LES 12 COUPS DE LA FÊTE SONNERONT... LA DINDE LAQUÉE SERA CUITE

 

Pour être fin prêt pour régaler vos convives, je vous propose, ces prochains jours, de nouvelles recettes pour ces festivités 2013 qui s’annoncent, en espérant vous apporter idées, rappel des traditions et sentiers nouveaux ! N’oubliez pas qu’avec des bons produits, on s’en tire toujours mieux. Aujourd’hui, une interprétation de la volaille sacrée de Noël : la dinde laquée. N’hésitez pas à parcourir les rubriques « LE POULET DANS TOUS SES ÉTATS ET SES COPAINS DE BASSE-COUR », "PLATS" et « BUFFETS ET REPAS DE FÊTES », pour d’autres recettes. 

DINDE LAQUÉE

DINDE LAQUÉE

• 1 dinde • 40 cl de vin rouge corsé • le zeste et le jus de 2 orange • 12 figues sèches • 12 pruneaux • 6 cuillerées à soupe de sauce soja • 6 cuillerées à soupe de miel • 2 pincées de 4-épices • 1 bâton de cannelle • 1 cuillerée à café de graines d’anis vert • sel et poivre

– Préchauffer le four à 240°.

– Saler et poivrer la dinde, la poser sur une grille.

– Mélanger la sauce soja avec le miel et les 4-épices. Badigeonner la dinde avec un pinceau.

– Placer la grille au-dessus d’un plat allant au four, rempli de10 cl d’eau. Enfourner la dinde et la cuire pendant 40 minutes, en arrosant tous les ¼ d’heure. Baisser la température du four à 210°. Continuez la cuisson pendant 1 heure et 50 minutes en badigeonnant toujours la dinde.

– Retirer la dinde du four et la réserver, enveloppée dans deux épaisseurs de papier alu et un torchon.

– Verser le vin rouge dans le fond du plat et faire réduire la sauce. Ajouter le zeste et le jus des oranges ainsi que la cannelle et l’anis. Saler et poivrer. Ajouter les pruneaux et les figues sèches. Laisser cuire 10 min.

– Découper la dinde en morceaux et servir dans les assiettes avec les fruits et la sauce.

Pour accompagner ce plat, une cuillerée de pommes de terre sous toutes leurs formes, roestis, duchesses, gratins, baluchons, soufflées, sautées ou écrasées fera plaisir.

 

27 décembre 2011

✩ CRÊPES "SUZETTE" AU GRAND MARNIER

CRÊPES SUZETTE

C'est un grand dessert, très savoureux, un peu oublié, mais qu'à cela ne tienne, c'est ce que je préparerai pour le réveillon prochain !

✩ CRÊPES "SUZETTE" AU GRAND MARNIER

Pour 24 crêpes et 8 personnes

• 250 g de farine • 4 œufs • ½ litre de lait complet • 5 cl de bière
• 1 cuillerée à soupe d’huile neutre • 10 g de sel

Pour les crêpes Suzette 

• 24 crêpes • 100 g de beurre • 6 morceaux de sucre • 1 citron
• 2 oranges • Grand Marnier (ou Cointreau)

– Faire une fontaine. Y verser le sel, les œufs battus en omelette, l’huile et la bière. Délayer le lait petit à petit. On obtient une pâte fluide et sans grumeaux (les écrasser à l cuiller en bois contre les parois du plat). Laisser reposer au moins pendant 2 heures.

– Verser une louche de pâte dans une poêle épaisse bien huilée et très chaude et réaliser 24 crêpes fines. Réserver dans une assiette sous une feuille d’alu.

– Faire un beurre pommade dans un bol au micro-onde par 10 secondes.

– Frotter les morceaux de sucre sur les zestes d’oranges et de citron, pour bien les imbiber. Les mettre dans le bol avec le beurre et triturer à la fourchette.

– Poser un plat en métal ou argent sur un réchaud ou chauffe-plat à bougies. Quand le plat est chaud, mettre un œuf de beurre. Placer rapidement trois crèpes dans le beurre fondant. Les retourner avec dextérité, les plier et les poser sur un deuxième plat. Arroser de Grand Marnier et flamber. Servir aussitôt.

 

24 décembre 2011

✩ ETOILES AMANDES CANNELLE ORANGE

ETOILES AMANDES CANNELLE

ETOILES AMANDES CANNELLE ORANGE

Ingrédients pour 20 étoiles

• 2 blancs d'œufs • 160 g sucre glace • 300 g d'amande • 2 cuillerées à café de cannelle • 1 orange

Pour le glaçage

• 1 blanc d'œuf • 180 g de sucre glace

– Mixer les amandes grossièrement. Monter les blancs d’œuf en neige puis ajouter le sucre glace petit à petit. Incorporer les amandes, la cannelle et le zeste de l’orange. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte toujours un peu collante. Mais ne pas hésiter à ajouter du sucre glace si la pâte ne se décolle pas

– Etaler la pâte sur un plan de travail recouvert de sucre glace, avec un film sur la pâte,  puis découper des étoiles à l'aide d'un emporte-pièce. Les placer sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille de papier sulfurisé et laisser sécher 3 heures minimum. Mettre au four 10 minutes à 150° puis laisser refroidir sur la plaque.

– Pour le glaçage, mélanger le sucre glace et le blanc d'oeuf, on obtient une crème onctueuse. Si elle est trop sèche ajouter quelques gouttes d'eau, si elle est trop liquide, ajouter un peu de sucre glace.

 Glacer chaque étoile sur une face de l’étoile, retirer l'excès avec un couteau rond, puis les déposer sur la plaque, le glaçage va finir par s'unifier en s'étalant. Si la consistance est parfaite, le glaçage ne va pas couler sur les côtés, s’il est trop coulant ajoutez un peu de sucre glace.

– Laisser sécher à l'air libre 4 à 5 heures, le glaçage doit durcir. 

 

Posté par MK30 à 01:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 décembre 2011

✩ ASPIC D’AGRUMES AUX ÉPICES

AGRUMES EN GELÉE AUX ÉPICESASPIC D’AGRUMES AUX ÉPICES

A préparer au minimum 4 heures à l’avance, donc facile à faire la veille.

Pour le sirop

• 500 g de sucre • 2 étoiles de badiane • 1 gousse de vanille • 2 bâtons de cannelle • 1 orange • 4 cuillerées à soupe de rhum ambré (ou de cointreau, liqueur à l’orange)

Pour la garniture

• 2 pamplemousses roses • 2 pamplemousse blancs • 2 pamplemousse rouges • 3 oranges • 12 feuilles de gélatine

– Laver, brosser sous l’eau chaude, sécher et prélever le zeste d’une orange à l’économe. Dans une grande casserole, faire bouillir le sucre, 75 cl d’eau avec la badiane, la cannelle, la vanille fendue et le zeste, pendant 10 minutes.

– Peler les pamplemousses et 2 oranges à  vif en récupérant aussi le jus. Faire tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide pour les ramollir.

– Prélever les épices et les zeste pour le décor et jeter les feuilles de gélatine, essorées dans les mains, dans le sirop bouillant.

– Verser une fine couche de sirop dans un moule à manquer passé sous l’eau froide, sans l’essuyer. Mettre au congélateur 10 minutes pour faire prendre la gelée. Disposer ensuite une couronne de quartiers d’agrumes en alternant les couleurs. Réserver au froid.

– Mettre les agrumes restants et le jus récupéré dans le bol du mixer, et mixer grossièrement par à-coups. Mélanger au sirop, laisser tiédir et ajouter le rhum ambré. Avec une petite louche, verser ce mélange dans le moule et le placer au réfrigérateur pour au moins 4 heures.

– Pour démouler, plonger le fond du moule et les parois dans un peu d’eau chaude pendant quelques secondes et retourner sur un plat. Décorer le centre avec les épices et zestes réservés.

 

04 novembre 2011

FONDANT À L'ORANGE ET FONDANT AU CHOCOLAT, CRÈME ANGLAISE

Une jolie association de couleurs pour ce fondant à l'orange, associé au gâteau au chocolat au beurre salé, de Pierre Hermé, le tout lié par une crème anglaise dont la recette de Thierry Marx est vraiment inrâtable !

Pour en revenir au gâteau au chocolat, après une quarantaine d'années d'essais de recettes toutes plus délicieuses les unes que les autres, celle de Pierre Hermé recueille, dans mon entourage, tous les suffrages. De la farine, peu de farine, pas de farine, beurre doux, beurre salé, cuisson, sans cuisson, nature ou parfumé au whisky, à l'orange, les différentes méthodes de fabrication ont varié avec le temps, les modes, les envies plus ou moins régressives. Là, on est dans l'aboutissement, à un moment T, des envies d'à peu près tout le monde. Pour moi, c'est çui que j'préfère, comme dit la chanson (sic). Jusqu'à quand ?

 

FONDANT  À L’ORANGE 

• 2 oranges à peau fine • 5 œufs séparés • 150 g de sucre • 80 g de beurre fondu • 25 g de farine • 1 verre à liqueur de Grand Marnier ou de Cointreau • 15 morceaux de sucre

– Blanchir les oranges 5 mn et égoutter. Les faire cuire 15 mn à l’eau bouillante

– Faire un caramel avec 18 morceaux de sucre dans un moule à manquer de bonne taille.

– Passer les oranges entières au blender.

– Mélanger les jaunes d’œufs avec le sucre le beurre fondu, la farine, puis les oranges mixées et la liqueur.

– Monter les blancs en neige ferme et les incorporer à la préparation. Verser dans le moule caramélisé et cuire au bain-marie chaud à four moyen (180°) pendant 1 heure.

– Démouler tiède et mettre au frais.

GÂTEAU CHOCO P

GÂTEAU AU CHOCOLAT ET BEURRE SALÉ DE PIERRE HERMÉ

• 250 g de chocolat amer • 250 g de beurre salé • 200 g de sucre • 4 gros œufs • 70 g de farine ordinaire• un bouchon de vieux rhum

– Préchauffer le four à 180°.

– Faire fondre le chocolat avec le beurre. Mélanger et lisser la préparation.

– Fouetter le sucre avec les œufs jusqu’à blanchiment.

– Rajouter le mélange beurre chocolat refroidi et ensuite la farine. Mélanger à la spatule jusqu’à incorporation de la farine. Ajouter le rhum.

– Verser la pâte dans un moule à manquer à charnière, cuire entre 30 et 40 minutes. Regarder au bout de 25 minutes : le gâteau doit gonfler très légèrement. Enfoncer la pointe d’un couteau au cœur du gâteau : elle doit ressortir recouverte de pâte.

IMG00344

– Sortir le gâteau et laisser refroidir sur une grille. Déguster à température ambiante 24 ou même 48 heures plus tard.

 

CREME ANGLAISE INRÂTABLE

• 5 œufs • 1 gousse de vanille • ½ l de lait • 90 g de sucre  

CRÈME ANGLAISE

– Mettre le lait dans une casserole, ajouter la gousse de vanille. Porter le lait à ébullition tout en le surveillant.

– Séparer le jaune des blancs dans deux bols séparés. Puis ajouter le sucre aux jaunes d’œufs et battre au fouet jusqu’à ce que le mélange blanchisse, et que le lait bout.

– Une fois que le lait bout et monte dans la casserole, retirer la casserole du feu juste avant que le lait ne déborde, retirer la gousse de vanille et verser le lait sur le mélange jaune/sucre. Remettre la casserole vide sur le feu.

– Mélanger rapidement le lait et le mélange œufs-sucre. Verser à nouveau la mixture dans la casserole sur le feu, et éteignez le feu aussitôt. La crème anglaise est prête !

Même recette à la menthe : faire infuser 10 feuilles de menthe dans le lait chaud, passer au chinois en versant sur le mélange œufs-sucreet, et continuer la recette.

Même recette au gingembre : une cuillerée à café de gingembre moulu dans le lait et continuer la recette.

 

02 octobre 2011

OSSO-BUCO À LA MILANAISE

La recette de l'osso-buco à la milanaise que je poste aujourd'hui est déjà passée dans le journal où je travaillais à Montpellier en 1980, "Le Journal de Montpellier". Je la réalise de manière identique depuis toujours, n'ayant pas trouvé matière à l'améliorer. Si vous avez une meilleure recette, après avoir cuisiné celle-ci – la preuve par le papier ne suffira pas ! – n'hésitez pas à m'en faire part.

OSSO BUCO

OSSO-BUCO A LA MILANAISE

Pour 6 personnes

• 6 tranches épaisses de jarret de veau (environ 1,3 kg)
• 2 oignons
• 3 carottes
• 2 branches de céleri
• 50 g de farine
• 2 œufs • chapelure • 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive
• 1 verre de vin blanc
• 1/2 litre de bouillon de viande • 1 bol de tomates concassées (fraîches si c'est la saison) • 1 bouquet garni
• sel, poivre

Pour la gremolata

• 1 bouquet de persil plat
• 2 oranges non traitées • 1 citron non traité
• 1 gousse d'ail

– Eplucher et couper les oignons, les carottes et le céleri lavés en petits dés. Faire revenir les oignons dans 1 cuillerée à soupe d'huile d'olive dans une sauteuse. Ajouter carottes et céleri. Réserver.

– Fariner les tranches de jarret de veau et tapoter pour les débarrasser de l'excédent. Les tremper dans les œufs battus avec sel et poivre. Passer dans la chapelure. Faire revenir à feu vif sur les deux faces dans 1 cuillerée à soupe d'huile d'olive dans la même sauteuse que les légumes.

– Quand les tranches de jarret sont bien dorées, les réserver. Ajouter les légumes, le vin blanc, le bouillon, les tomates, quelques zestes d’orange et le bouquet garni dans la cocotte. Poser délicatement les morceaux de jarret sur les légumes. Assaisonner et laisser mijoter sur feu doux pendant 1h30, sans toucher la viande.

– Préparer la gremolata : effeuiller le persil, prélever les zestes des agrumes et couper l'ail en petits morceaux. Hacher grossièrement.

– Au moment de servir, réchauffer l'osso-buco et parsemer de gremolata. Servir en posant un morceau de viande, et arroser les pâtes de sauce.

Accompagner, au choix,  de spaghettis, tagliatelles, zitis, conchiglie, lumache, macaronis ou même spätzles et ferfels…