01 mars 2018

CRÊPES À LA FARINE DE SARRASIN

Chouette des crêpes sans gluten, salées ou sucrées, elles feront un bon repas du soir avec une salade. Aujourd’hui, avec œuf et jambon pour les salées, et citron vert et sirop de gingembre pour les sucrées.

CRÊPES À LA FARINE DE SARRASIN
Pour 12 crêpes environ

CREPE SARRASIN

• 250 de farine de sarrasin • 25 cl de lait • 25 cl d’eau • 2 œufs • 40 g de beurre • huile neutre • sel et poivre

Pour la garniture

• 1 demi-tranche de jambon par crêpe • 1 œuf par crêpe • 1 citron vert • sirop de gingembre

– Dans un saladier, faire un puits dans la farine et y casser les œufs. Mélanger. Ajouter le lait petit à petit et ensuite le lait. Verser le beurre fondu. Saler et poivrer légèrement.

– Couvrir avec un torchon et laisser au frais pendant 2 heures.

– Pour une crêpe salée : chauffer la poêle avec un peu d’huile. Verser une petite louche de pâte pour obtenir une fine crêpe. Si la pâte est un peu trop épaisse, ajouter un peu d’eau. Laisser cuire et retourner quand la pâte se détache facilement.

– Casser un œuf au milieu, saler, poivrer  et laisser blanchir avant de poser une demi-tranche de jambon et du gruyère si vous aimez. Plier les bords et servir.

– Pour une crêpe sucrée : verser la pâte et retourner la crêpe quand le côté est cuit. Ajouter un peu de jus de citron et badigeonner d’une cuillerée à soupe de sirop au gingembre ou plus simplement de sucre. Plier en quatre et servir.

Avec un verre de cidre, c’est encore meilleur ! (avec modération)

 


24 décembre 2016

COCOTTE DE POIRES ROCHAS, FIGUES, CHATAIGNES, CHAMPIGNONS DE PARIS, CEPES

 

ACCOMPAGNEMENTFrais, surgelés, déshydratés, tous les ingédrients sont bons pour se simplifier la vie et réussir de beaux plats. Cet accompagnement est particulièrement goûteux. Une recette de Mon menu de Noël 2016.

COCOTTE DE POIRES ROCHAS, FIGUES, CHATAIGNES, CHAMPIGNONS DE PARIS, CEPES

• 4 poires rochas • 4 figues • 15 châtaignes • 400 g de champignons de Paris • 2 poignées de cèpes déshydratés • 2 belles échalotes • 1 gousse d’ail • 1 poignée de persil ciselé • 1 cuillerée à soupe de sirop de dattes • 1 cuillerées à soupe de sirop de gingembre (qu’on peut remplacer par 2 cuillerées de miel) • 1 cuillerée à soupe de gras de foies gras (ou autre graisse de canard) • 1 bouchon de cognac

– Sortir les figues, les châtaignes, les champignons de Paris, l’échalote, l’ail, le persil du congélateur 2 heures en avance. Faire tremper les cèpes dans de l’eau tiède.

– Faire revenir l’échalote, l’ail, les châtaignes, les figues, les champignons de Paris et les cèpes égouttés dans la graisse chauffée. Eplucher les poires et les couper en quartier. Les ajouter. Saler et poivrer. Verser le cognac et laisser évaporer.

– Ajouter les sirops et laisser compoter.
Serrvir bien chaud avec le confit de canard rôti.

 

 

28 novembre 2011

DECOUPER LA MANGUE À LA HERCULE POIROT QUI LE TENAIT D’UN DUC ANGLAIS

MANGUE

DECOUPER LA MANGUE À LA HERCULE POIROT QUI LE TENAIT D’UN DUC ANGLAIS

• 2 mangues • 1 jus d’1/2 citron vert • 5 cl de sirop de canne • 5 cl de sirop de gingembre (dans 1 épicerie asiatique sur 6 explorées à Belleville et dans le 13e à Paris) • feuilles de menthe

– Faire pénétrer un couteau pointu tout autour d’une mangue dans la hauteur. C’est la position du noyau. Enfoncer une cuillère à soupe et suivre le noyau pour le détacher de la pulpe. C’est fait. On obtient deux moitiés. Former un quadrillage au couteau et retourner comme un gant. On peut soit déguster la demi-mangue à la petite cuillère, ou mieux à la fourchette et au couteau, comme dans toute bonne famille, soit continuer la recette.

– Détacher les morceaux de mangue et verser dans un plat creux. Procéder de même pour la seconde mangue.

– Préparer un sirop avec le jus du ½ citron, le sirop de canne et le sirop de gingembre. Verser sur les morceaux de mangues. Remuer et mettre au frais une ½ heure. Décorer d'une feuille de menthe et servir.