05 décembre 2016

BUFFET DE CRÉMAILLÈRE ENTRE COPAINS

3 décembre 2016
Des fruits et légumes à foison

– 2005. Première crémaillère d’installation. – 2016. J’ai eu le plaisir d’inviter à nouveau des amis à fêter le changement de décor que j’ai fait subir à mon appartement, et par conséquent à moi, pour mon plus grand plaisir ! En déplaçant les meubles de manière judicieuse, j’ai réussi à donner l’impression que les murs du living s’étaient écartés… Une réflexion qui fut menée à trois et vaut donc mieux qu’un seul. La salle à manger est maintenant beaucoup mieux délimitée dans cette pièce unique, plus sobre et, surtout bien plus pratique !

AMARYLLIS3Sous le signe de l'amaryllis

C’est une occasion pour offrir à mes amis un buffet sympathique et coloré, fait de petits détails qui entourent de grands plats classiques, internationaux ou nouveaux. Un triple thème préside à ce repas : on fête par la même occasion l’anniversaire de mon amie Caty, originaire d’Ardèche, les caillettes et la glace ardéchoise aux marrons glacés sont donc présents. Et comme j’ai reçu des héritages de cuisine d’Europe de l’Est et du pourtour méditerranéen, une entrée du célèbre duo Ottolenghy et Tamimi, l’Israëlien et le Palestinien installés maintenant à Londres (GB) : la purée de betteraves – à ne pas confondre avec un bol de concentré de tomates, Richard ! – que j’adoooorrrrre ! Et d’autres choix tout aussi goûteux. Alors, vous me suivez ? C’est encore une fois un dîner qui plait d’abord aux herbivores occasionnels qui m’entourent, mais qui procure à tous les fruits et légumes nécessaires. J’en ai compté plus de 30, ce qui serait mon record pour un seul repas, en intégrant bien entendu les herbes aromatiques. Suivez les liens pour retrouver les recettes.

 

BUFFET DE CRÉMAILLÈRE

Pour 15 personnes

L’apéritifMINI VOL-AU VENT

pinaoriginal

• il  était  composé de cocktails à base de gin avec sirop de sureau, de bitter gingembre, de Schweppppessss, ou de citron vert et d’autres boissons sans alcool (Voir Explorer Cocktails Box)… accompagnés de minis vol-eu-vent poulet-quenelle de veau et cèpes, sauce champignon améliorée.

 

Les entrées

• un velouté de potiron dans le potiron, avec chataîgnes et becon craquant, réchauffa du grand froid bien présent ;

POTIRON

• un coleslew, chou, carottes, pommes, raisins secs ;

COLESLOW

• les caillettes d’Ardèche, petits cornichons au vinaigre et gros cornichons sucrés-salés polonais ;

2 PLATS DE CAILLETTES

 

 

• la purée de betterave au yaourt grec, zaatar et sirop de dattes ; voir ci-dessous cette nouvelle recette.

PURÉE DE BETTERAVE OTTOLENGHY

• une salade italienne avec sucrines, tomates cerises, olives noires et pignons de pin, sauce parmesan avec les petits pains pizzi leccisi, posés près des lasagnes.

• sur la table des petits pains italiens, les pizzi leccesi

PIZZI LECCISI

 

Le plat

• des lasagnes aux fruits de mer, gratinées, avec ajout de coquilles saint-jacques, saumon frais et moules, sauce tomate et béchamel ;

LASAGNES

• sur la table des gressini.

Les fromages

• la terrine de roquefort aux raisins, aux noix et au cognac ;

• la tome au lait de brebis ;

• et une proposition de conflit avortée entre les adeptes du chèvre de Valencay, et ceux du chèvre de Pouligny, deux belles pyramides tronquées ;

• sur la table, du pain d’épices MAP et maison et une miche.

PAIN D'EPICES

 

Les desserts

GATEAU FROMAGE BLANC CITRON VERT• Le gâteau d’anniversaire, gâteau au fromage blanc algérien et citron vert sur lit de biscuits gingembre, soit le gâteau au fromage blanc traditionnel (keise kiren) revisité et modernisé ;

• le strudel aux cerises et crème anglaise, encore une fois oubliée dans le frigo ! ;PICT0005_1

• la salade d’agrumes avec ananas et raisin blanc, au sirop de gingembre et sirop de dattes.

 

 

SALADE DAGRUMES• la glace ardéchoise, crème de marrons, glace vanille avec chantilly et marron glacé : malgré la consigne pour ce buffet très bien garni de manger lentement, faire un break, ou plutôt un trou normand avec le velouté de potion-chataîgnes, COUPE ARDÉCHOISEpersonne n’est allé jusqu'à la glace et c’est dommage…

Les boissons

• Du chablis blanc au côte-du-rhône, bien entendu, en passant par une grande varitété de rouges et du Champagne rosé au dessert, accompagnés de salvetat, eau pétillante peu salée, ma préférée en ce moment. Et vous savez qu’il faut varier les eaux minérales !

Ce buffet entre amis fut, de l'avis général, digne de la rencontre, et je fus bien aidée pour ces 24 heures de préparation par le nouvel agencement de la cuisine. Je remercie encore les mains habiles de Vladimir M. !

 

 


23 juin 2013

BUFFET A L'ORIENTALE POUR 30 PERSONNES

Ça y est, c’est reparti pour l’organisation de grands buffets. Je sais que vous cherchez souvent sur Internet des idées pour recevoir. Alors, je ne peux résister à vous soumettre le rendez-vous d’hier soir qui fêtait les formidables résultats musicaux de la jeune pianiste Mariam et du jeune flûtiste Dario, mes amis.

A l’initiative de Caty, la maman de Mariam, j’ai investi sa cuisine pendant une journée, pour un buffet mémorable et d’un coût qui est resté modeste, jusqu’à l’arrivée du vin et du champagne (avec modération) ! Pas de grandes nouveautés dans les recettes, que vous retrouverez grâce aux liens sur mon blog ; mais c’est l’ensemble qui a produit son effet, ce mélange de saveurs des 17 fruits, légumes, et herbes agrémentés d’épices et deux plats chauds, l’un de crevettes et l’autre de keftas. Et, bien entendu, l’apothéose, le feu d’artifice des desserts simplissimes qui fait que nos téléphones ne cessent de sonner aujourd’hui. C’est le strudel aux cerises qui a remporté tous les suffrages, une recette ancestrale qui me fait adorer encore plus mes origines, si cela était possible !

Une précision : chaque recette, hormis le temps d’épluchage et d’éminçage des légumes (mot absent du dico, mais 1947 - Bulletin de la société chimique de France), ne prend pas plus de 5 à 10 minutes de préparation, strudel compris. Nettement plus pour rouler les boulettes voir "TRUCS ET ASTUCES", même avec deux petites-mains compatissantes.

En lien, une variante ou la recette complète en question sur mon blog. Voir aussi le buffet libanais pour 120 personnes.

 

ENTRÉES

 • Carottes au cumin. 1,5 kg de carottes coupées en rondelles, cuites à l’eau et assaisonnées d’huile d’olive, de jus de citron, de belles gousses d’ail, sel poivre et cumin.

• Betteraves au cumin. 3 paquets de betteraves cuites, coupées en petits dés, 1 gros oignon, huile d’olive, citron, sel poivre et cumin.

Pommes de terre à l'harissa. 2 kg de pommes de terre cuites avec la peau, épluchées et coupées en rondelles. Mélanger 1 petit bol d’huile d’olive à 3 cuillerées à soupe d’harissa et du sel. 

• Crevettes, ail et graines d’anis.3 paquets de grosses crevettes surgelées, avec la queue, 2 gousses d’ail, 1 cuillère à café de graines d’anis, coriandre fraîche, sel et poivre. 

TABOULE

• Taboulé libanais. 500 de couscous moyen, 1 concombre, 4 tomates, légumes coupés en petits dés, 2 bouquets de persil frisé ciselés, le jus de 6 citrons, sel et poivre et huile d’olive au moment de servir. A faire 6 heures à l’avance. 

 

POIVRONS GRILLÉS

 

Poivrons marinés. 2 kg de poivrons vert, rouge, jaune, cuits entiers au four pendant une heure. Ensuite refroidissement dans un sac plastique pour faciliter l’épluchage. La peau part ainsi toute seule. Ajouter ail, huile d’olive, cumin, sel et poivre. A préparer la veille.

J’avais prévu des petits feuilletés chauds à la feta et coriandre qui finalement sont passés à l’as. Dommage, cela aurait bien complété la variété du buffet d’entrées somme toute très coloré. 

 PLAT

 • Tajine de keftas à la tomate. Pour la sauce tomate, utiliser deux grands et larges plats de cuisson, deux grands poêles font l’affaire. Faire une sauce tomate répartie dans les deux plats avec 2,5 kg de tomates en boîtes, 2 grands packs de coulis de tomates, 4 cuillerées à soupe de concentré de tomates, 3/4 litre d’eau, 1,5 kg de carottes coupées en tronçons de 2-3 cm., 4 gros oignons, cumin, coriandre, cannelle, ras-el-hanout, sel poivre, coriandre fraîche. Laisser cuire une bonne demi-heure. On peut, bien entendu, utiliser des tomates fraîches mais la cuisons est plus longue et plus risquée avec les tomates que l’on trouve actuellement. 

KEFTAS TOMATE

Préparer les keftas : pour une bonne tenue, je fais ma recette classique de boulettes tout bœuf, avec 3,6 de viande hachée, 6 œufs, 3 gros oignons, un bouquet de persil plat ciselé, 2 cuillerées à soupe bombées de farine de pain azime (qu’on peut remplacer par ½ baguette rassise et trempée dans de l’eau et du lait et bien essorée), cumin, coriandre, sel et poivre.

Mouiller légèrement les mains et rouler des boulettes dans les paumes de la taille d’une noix. Les plonger dans la sauce, sans les superposer, les retourner à mi-cuisson. Et laisser cuire 10 mn avant de servir. Si, comme moi, vous n’avez pu poser toutes vos boulettes dans les plats, passer le restant au four pendant ¼ d’heures à 180°, en les retournant à mi-cuisson également. Celles-ci peuvent se déguster froides avec les entrées.

DESSERTS

Salade de fruits rouges. 3 kg de fraises, 2 barquettes de framboises, 1 gros sachet de fruits rouges mélangés surgelés, pour ne pas dire tout en le disant, de chez Picard, un peu de sucre pour dégeler les fruits plus vite, 1 jus de citron.

• Glaces riches et variées. Glace libanaise aux pistaches et fleur d’oranger, glace aux figues et à la cannelle, glace au caramel beurre salé, glace vanille, sorbet à la mangue.

 

PICT0001_2

• Strudel aux cerises. Pour deux gâteaux, 2 rouleaux de pâte feuilletée, 2 bocaux de cerise dénoyautées au sirop (ou au naturel), 350 g de beurre, 250 g d’amandes pilées, 150 g d’amandes effilées, écorce d’un demi-citron émincée, 120 g de sucre glace. La suite sur le blog !

Comme cela a dû vous sauter aux yeux, et en toute logique, les trois desserts s’accordent parfaitement ensemble et donc peuvent se servir dans la même assiette, ce qui simplifie hautement le service !

Coloré, goûteux, plaisant à tout le monde, donnez-moi aussi votre avis sur ce buffet dans un commentaire ou en cochant quelques étoiles si vous êtes d'accord !

 

  

11 septembre 2011

STRUDEL AUX CERISES

Quand on a été élevé au strudel et au keiss kuren, il en reste toujours quelque chose et pas seulement de la cellulite ! Les bienfaits de la cuisine juive...

IMG00214

STRUDEL AUX CERISES

• 1 rouleau de pâte feuilletée au beurre ou 250 g de pâte à strudel • 1 bocal de cerises dénoyautées au naturel ou au sirop ou 500 g de cerises fraîches dénoyautées et passées 10 mn au four • 150 g beurre • 100 g d'amandes en poudre • 50 g d'amandes effilées • 100 g de sucre glace • 1 zeste épais de citron

 

– Chauffer le four à 190°.
Egoutter les cerises. Faire fondre 100 g de beurre. Mélanger la moitié du beurre avec les amandes en poudre et les amandes effilées, le zeste de citron et le sucre glace. Étaler la pâte sur le papier sulfurisé, sur le plan de travail. Badigeonner des 50 g de beurre fondu restants, il en reste donc 50 g. Étaler les cerises puis la préparation au centre, en réservant un tour de 5 centimètres de marge.

– Rouler le strudel en fixant bien les bords avec le beurre. Le plier en fer à cheval et le poser avec le papier sulfurisé sur un moule à tarte ou une plaque de cuisson. Faire fondre les 50 g de beurre restants et badigeonner entièrement le strudel.
Faire cuire 45 mn au four. Saupoudrer de sucre glace et servir chaud ou froid, nature ou accompagné de crème anglaise.

 

 

Posté par MK30 à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,