28 décembre 2011

Noël AUTOUR DE LA POULARDE DE BRESSE, SAUCE VIN JAUNE ET MORILLES

MON MENU DE RÉVEILLON

Et voilà comment, en dix minutes, le tour des copains a été fait et six sont partants pour un réveillon chez Catherine, avec partage des tâches dont je me préparerai, bien entendu le principal, parce que ça me plaît et que j’ai du temps devant moi. Nous serons donc dix avec Mariam sa fille et Mémé Rosa, sa mère. Dans le détail :

En apéritif

– Les bouchées de saumon fumé au fromage type Boursin aux herbes

– Mon foie gras, accompagné de pain d’épices et de confiture d’oignons, raisins secs et cerises  FOIE GRAS ENTIER

Une entrée dont je ne connais pas encore la teneur

Le plat

– Deux poulardes de Bresse sauce vin jaune, morilles et riz sauvage (voir la recette ci-dessous)

Les fromages  FROMAGES CHEVRE MARIE-LAURE

Le dessert

– La terrine de chocolat aux clémentines confites  TERRINE DE CHOCOLAT AUX CLÉMENTINES CONFITES

 

✩ POULARDE DE BRESSE, SAUCE VIN JAUNE ET MORILLES  POULARDE VIN JAUNE MORILLESJPEG

• 2 belles poulardes coupées en 8 morceaux • 40 g de beurre • 4 cuillerées à soupe de farine • sel • poivre blanc • 2 verre de vin jaune (25 cl) • 50 cl de crème fleurette • 250 g de morilles séchées • 1 cuillerée à café de cerfeuil ciselé • 450 g de riz sauvage

– La veille, chauffer 2 l d’eau. Mettre les morilles dans un saladier et verser l’eau chaude dessus. Puis laisser tremper jusqu’au lendemain en renouvelant ensuite avec de l’eau froide 2 ou 3 fois, jusqu’à ce que l’eau soit limpide.

– Le lendemain, égouttez bien les morilles et allumez le four à 180°.

– Faire revenir dans le beurre les morceaux de poulardes dans une grande cocotte qui va au four. Saler, poivrer et saupoudrer de farine. Couvrir la cocotte et la mettre dans le four pour 30 mn.

– Sortir la cocotte du four, retirer la volaille et faire réduire presque entièrement le jus de cuisson sur le feu.

– Verser le vin jaune et faire bouillir 3 minutes. Remettre les morceaux de volaille dans la cocotte avec la crème, les morilles, le cerfeuil et poursuivre la cuisson encore 25 minutes à découvert. Vérifier l’assaisonnement.

Servir avec le riz sauvage cuit nature suivant les instructions.

DERNIÈRE HEURE
La poularde de Bresse, vin jaune et morilles est une recette d'une simplicité bling-bling à réaliser. Je vous la recommande tout particulièrement.

 


23 décembre 2011

TERRINE DE CHOCOLAT AUX CLÉMENTINES CONFITES...

... et crème à la menthe

Une renversante bûche de Noël au design japonisant, très simple à réaliser, mais à préparer de préférence ce soir pour demain ! ou pour le 31...

TERRINE DE CHOCOLAT AUX CLÉMENTINES CONFITESTERRINE DE CHOCOLAT AUX CLÉMENTINES CONFITES

Le chocolat
• 200 g de chocolat à cuire (à pâtisser) fort en chocolat (70 %) • 100 g de chocolat à cuire normal + un peu d’eau • 15 cl de crème fraîche • 70 g de sucre • 1 noix de beurre • un moule à cake

Les clémentines
• 7 clémentines à peau fine • 200 g de sucre en poudre • 1/3 de gousse de vanille • 30 cl d’eau

La crème à la menthe
• 50 cl de lait • 30 feuilles de menthe • 4 jaunes d’œufs • 30 g de sucre

La veille
– Faire confire les clémentines lavées à l’eau tiède préalablement (pour enlever la cire) et piquées avec une aiguille. Faire bouillir 30 cl d’eau avec le sucre et la gousse de vaille fendue. Mettre les clémentines dans le sirop, couvrir et laisser cuire à feu très doux pendant 40 mn.

– Laisser les clémentines refroidir dans le sirop, puis en mixer 3 en compote et garder les 4 autres dans le sirop au frais pendant 12 heures dans une boîte fermée. Aller se coucher.

– Le lendemain, beurrer le moule à cake au pinceau.

– Egoutter les clémentines et les décalotter aux deux extrémités. 

– Faire fondre le chocolat au bain-marie avec un peu d’eau et le sucre en poudre. Ne pas toucher pendant qu’il fond. Quand il est fondu, bien le lisser avec une cuiller en bois et ajouter la crème tiédie préalablement (micro-onde une minute ou plus par 10 secondes). Bien mélanger et bien lisser mais rapidement.

– Verser deux centimètres de crème au chocolat dans le moule, puis laisser prendre 5 mn au réfrigérateur. Puis poser les 4 clémentines au centre du moule sur la tranche en les serrant bien et couler le reste de chocolat. Mettez au réfrigérateur pendant 12 heures (4 heures au congélateur t sortir 1/4 d’heure avant de servir).

– Démouler la terrine, présenter sur un plat, décorer de quelques copeaux de chocolat ou autre fantaisie trouvée à domicile (physalis…). Couper les tranches à l’aide d’un couteau trempé dans l’eau bouillante et servir avec la sauce à la menthe et la compote de clémentines.

La crème à la menthe

– Faire bouillir le lait avec les feuilles de menthe. Faire infuser pendant une heure hors du feu, puis passer et presser les feuilles.

– Dans une casserole, fouetter 4 jeunes d’œufs avec 30 g de sucre, verser peu à peu le lait parfumé à la menthe. Faire épaissir sur le feu en remuant sans arrêt et sans faire bouillir. Laisser refroidir. Mettre au frais.

C’est à partir d’une recette à moitié ratée – chocolat trop amer, pas assez sucré, trop dur –que j’ai créé celle-ci, où le chocolat , à l’arrivée, est comme un parfait glacé, absolument délicieux !!! j’ai recréé le parfait sans le savoir. Depuis, on m’appelle Mme Jourdain…

Quant à la sauce à la menthe, c’est une crème anglaise. Remarquable…