23 février 2017

GÂTEAU À LA COMPOTE DE POMMES

Parmi les nombreuses recettes de gâteaux aux pommes, le pire étouffe-chrétien côtoie le meilleur moelleux à souhait, et le plus facile à réaliser, c’est celui que je préfère ! Avec un reste de compote, il est encore plus rapide à réaliser. Ici j’ai utilisé de petites pommes rouges elstar, très goûteuses pour la compote vanillée.

GÂTEAU POMMES 3GÂTEAU À LA COMPOTE DE POMMES

Pour 6 personnes
• 200 g de compote de pommes (4 pommes environ) • 50 g de beurre ou d’huile neutre • 50 g de sucre •100 g de farine • 1/2 sachet de levure • 1 pot de yaourt • 2 œufs • 1 sachet de sucre vanille • 1/3 gousse de vanille • 1 pincée de sel

– Prépaer à l'avance une compote de pommes avec les 4 pommes, la gousse de vanille ouverte et un peu d'eau. Dès que les pommes sont ramollies, les écraser au presse-purée et laisser finir la cuisson. Laisser bien refroidir.

– Préchauffer le four à 180°C.

– Dans un saladier, battre le beurre, fondu au préalable, ou l’huile avec le sucre.  Ajouter les œufs puis le yaourt, le sel, le sucre vanillé, la farine et la levure. Verser la compote en gardant 2 cuillerées à placer au centre du gâteau.

– Beurrer un moule à manqué ou utiliser un plat en silicone, verser la pâte dans le moule. Enfourner pour 35 minutes à surveiller, pointe de couteau sèche.

– Laisser refroidir avant de démouler.

 

 

Posté par MK30 à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


12 février 2017

GÂTEAU DE SEMOULE

avant-c’était-meilleur !

Souvent, j’ai des envies régressives le dimanche… Aujourd’hui un gâteau de semoule comme avant-c’était-meilleur ! Il aurait été caramélisé si je n’avais abandonné la casserole de sucre sur le feu un peu trop longtemps. Entremets ou goûter, laissez-vous emporter par la douceur et le moelleux de ce dessert. (Voir aussi le riz à l’impératrice).

 

GÂTEAU SEMOULE 2GÂTEAU DE SEMOULE

• 750 cl de lait frais • 180 g de semoule • 1 yaourt nature • 90 g de sucre • 4 œufs • ½ cuillerée à café de sel • arôme vanille • 1 citron • 40 g de raisins secs • 1 noix de beurre • sucre glace

– Faire tremper les raisins secs dans un bouchon de rhum ou d’eau tiède.

– Verser le lait dans une casserole, la semoule et la peau d’un demi-citron. Monter à ébullition et laisser cuire doucement, en remuant souvent. La semoule cuite, retirer les peaux de citrons, incorporer le beurre et laisser refroidir le mélange.

GÂTEAU DE SEMOULE 1

– Préchauffer le four à 180°.

– Battre les œufs avec le sucre. Ajouter le sel, le zeste du demi-citron restant et 1 cuillerée à café d’arôme vanille. Ajouter le yaourt et battre au fouet pour un appareil homogène.

– Bien mélanger la semoule et l’appareil aux œufs, ajouter les raisins égouttés et verser dans un plat à manquer en silicone pour éviter de beurrer le plat.

– Enfourner pour 45 minutes. Vérifier la cuisson, pointe de couteau encore humide, puis laisser refroidir et recouvrir de sucre glace.

J’ai ajouté quelques morceaux d’écorce d’orange. A déguster tiède ou frais, au choix

 

 

06 novembre 2015

LE CHOU À LA CRÈME DES DIABÉTIQUES

Et des autres aussi...

Bienvenue aux diabétiques, avec de nouvelles recettes adaptées, légères, sans sucre, mais tout aussi agréables à déguster. Attention : l’utilisation d’un édulcorant reste toujours interdit aux enfants. Pour cette recette, il est nécessaire aussi d’en choisir un résistant à la chaleur.

CHOU CREME SANS SUCRELE CHOU À LA CRÈME DES DIABÉTIQUES

Pour la pâte à choux

• 60 g de farine • 2 œufs • 25 g de beurre • 125 ml d’eau • édulcorant thermostable à volonté • 1 pincée de sel

Pour la crème

• ½ l de lait demi-écrémé • 30 g de farine • 2 œufs • 5 gouttes de vanille liquide • édulcorant à volonté

La crème

– Battre les œufs avec l’édulcorant, un peu de lait froid et la farine

– Porter le reste de lait, aromatisé avec la vanille, à ébullition, et le verser sur le mélange.

– Faire cuire l’ensemble en remuant jusqu’à épaississement. Laisser refroidir.

La pâte à choux

– Préchauffer le four à 220°.

– Dans une casserole, mettre l’eau, le beurre, la pincée de sel et l’édulcorant. Porter à ébullition et ajouter la farine d’un seul coup en remuant énergiquement, jusqu’à l’obtention d’une masse compacte.

– Hors du feu, ajouter les œufs un par un.

– Dresser 4 tas de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfourner pendant une vingtaine de minutes pour obtenir une teinte dorée, sans ouvrir le four pendant la cuisson.

– Laisser refroidir les choux sur une grille, puis couper le chapeau et garnir en répartissant la crème.

Apport nutritionnel par personne : 259 Kcalories ; 14 g de protéines ; 12 g de lipides, 23 g de glucides.

 

12 juillet 2015

COMMENT RÉUSSIR UN CLAFOUTIS AUX PRUNES AU FEELING ?

Cueillir les « quetchus prunus vulgaris » directement de l’arbre à la passoire. Les laver un peu et retirer les noyaux. Préparer une crème sans utiliser la balance : voilà la recette du clafoutis aux prunes du jardin, un des plus réussis de mon répertoire (voir aussi le clafoutis aux mirabelles et nougat). Mêmes recettes pour les cerises et les abricots.

 

CLAFOUTIS QUETSCHUSPRUNUS VULGARIS

CLAFOUTIS AUX PRUNES

• 750 g de prunes dénoyautées • 4 œufs entiers • 2 poignées de sucre en poudre et 2 sachets de sucre vanillé • 3 cuillerées à soupe de farine • 2 rasades de lait entier (environ 30 cl)• 1 rasade de crème fraîche liquide entière (environ 15 cl) • 1 pincée de sel

– Préchauffer le four à 180° (7).Enduire un plat à gratin de beurre.

– Battre les œufs avec les sucres. Ajouter la farine, puis le lait et la crème fraîche.

– Disposer les fruits lavés et dénoyautés au fond du plat à gratin. Verser l’appareil et enfourner pour 30 minutes. Vérifier avec la pointe d’un couteau la solidité de l’appareil.

– Saupoudrer le plat d’un peu de sucre et placer sous le grill pendant 5 minutes.

A déguster tiède ou froid.

 

Posté par MK30 à 01:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 avril 2015

RIZ À L’IMPÉRATRICE

Riz au lait aux fruits confits et caramélisé

L’envie se fait parfois pressante de déguster une de ces recettes dont notre enfance a été traversée avec bonheur. Oui mais confectionner un riz à l’impératrice pour une personne friserait l’indécence et, surtout, gare à l’explosion des taux de diabète ! Mais voilà que la relève arrive et mon petit-neveu Sasha le gourmand a fait honneur à l’un des fleurons de la pâtisserie de ménage française, ainsi que son papa Thomas !

 

IMG00442

RIZ À L’IMPÉRATRICE

• 175 g de riz rond • ¾ l de lait • 125 g de sucre en poudre • 4 œufs • 1OO g de mélange de fruits confits coupés en dés • 50 g de beurre • pincée de sel • 8 morceaux de sucre

–Rincer le riz à l’eau chaude. Le faire cuire dans le lait bouillant avec sucre en poudre et vanille, pendant 30 minutes, jusqu’à absorption complète du lait. Retirer la gousse de vanille.

– Verser dans une terrine, ajouter le beurre. Battre les jaunes d’œufs et les incorporer, ainsi que les fruits confits coupés en petits dés.

– Préchauffer le four à 180°.

– Monter les blancs en neige ferme avec le sel. Incorporer à l’appareil.

– Dans un moule à flan (ici à charlotte), faire un caramel avec le sucre en morceaux à sec en répartissant le caramel sur les bords. Tenir avec une manique, le moule étant très chaud.

– Verser la préparation. Mettre au four au bain-marie pour 30 minutes.

– Sortir le moule du four, laisser refroidir avant de démouler.

Au moment de servir, décoller le fond caramélisé en plaçant le moule dans un peu d’eau chaude, cela facilitera grandement le démoulage !

           

 

Posté par MK30 à 04:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


18 mars 2015

BROWNIE-CHEESECAKE MARBRÉ AUX FRAMBOISES

Un beau gâteau d'anniversaire très savoureux

 

BROWNIE CHOCO FRAMBOISEBROWNIE-CHEESECAKE CHOCO MARBRÉ AUX FRAMBOISES

A préparer la veille

• 200 g de chocolat noir • 200 g de beurre mou • 110 g de farine • 400 g de sucre en poudre • 5 œufs • 1 cuillerée à café de vanille liquide • 60 g de framboises • 400 g de saint-moret

 – Faire fondre le chocolat en morceaux. Mélanger le beurre avec 250 g de sucre obtention d’une mousse. Ajouter 3 œufs, puis la farine et enfin, le chocolat fondu

– Verser les ¾ de la préparation dans un moule carré beurré (ici dans un grand moule à manquer à charnière) et recouvert de papier sulfurisé.

– Préchauffer le four à 170°

 – Dans un saladier, battre 150 g de sucre avec le saint-moret, les 2 œufs et la vanillle jusqu’à obtention d’un mélange onctueux. Etaler sur le brownie.

– Ecraser les framboises en en gardant 5 entières pour la déco.

– Disposer des cuillerées alternées de la pâte à brownie restante et de framboises écrasées. Mélanger légèrement avec la pointe d’un couteau pour le marbrage.

 – Enfourner pour 35 à 40 mn. Laisser refroidir sur une grille puis placer au frigo pour la nuit.

 

14 décembre 2013

LA COMPOTE FINE

Quelques fruits tachés pommes ou poires, qui ont fait leur temps, une tarte à faire en perspective, vite une compote, mais pas n’importe laquelle, la compote fine. Deux versions pour deux textures différentes suivant l’usage.

compote pommes

LA COMPOTE FINE DE POMMES

• 4 pommes • 60 g de sucre • 300 cl d’eau • 1/3 de bâton de vanille

– Préparer un sirop avec l’eau, le sucre et la vanille fendue. Faire chauffer sur feu doux.

– Peler les fruits en réservant la peau saine, les pépins, la queue, en gros tous les déchets sains. Couper les chairs en quartiers.

–Verser la peau, les pépins, et la queue dans la casserole et laisser cuire 20 minutes. Passer le bouillon obtenu. Réserver au chaud.

Première version

– Recouper les quartiers de fruits en petits morceaux. Les plonger dans le bouillon. Quand ils remontent à la surface et prennent une allure translucide, arrêter la cuisson, et faire refroidir dans un compotier. Rapide, joli et bon à la fois.

Deuxième version

– Plonger les quartiers de fruits dans le sirop. Laisser cuire à feu doux une vingtaine de minutes, en écrasant à mi-cuisson et deux minutes avant la fin avec un presse-purée. Laisser refroidir dans un compotier. Version à utiliser en fond de tarte ou tout simplement en dessert, pourquoi pas avec une cuillerée à soupe de fromage blanc.

 

AVERTISSEMENT

Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits. Ils sont la propriété  de La Table de MK30. Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite

 

Posté par MK30 à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 juin 2013

CONFITURE DE MELON ET CONFISUC

Comment transformer un melon vraiment pas terrible, et surtout pas assez mûr et très ferme, en une délicieuse confiture.

 

CUISSON CONFIT MELON

CONFITURE DE MELON ET CONFISUC

• 1 kg de chair de melon • 1 kg de Confisuc • 2 jus de citron • 1 zeste d’orange • 4/5 feuilles de menthe • 1/3 de bâton de vanille 

 – Ebouillanter les pots et couvercles, les mettre à sécher retournés sur un torchon.

– Eplucher et couper en morceaux le melon. Le mettre à cuire avec le jus de citron et la vanille jusqu’à attendrissement, soit une vingtaine de minutes. Ajouter un peu d’eau si nécessaire. Ecraser au presse-purée ou à la fourchette. Laisser refroidir. 

– Ajouter le Conficuc et bien mélanger. Vider la cosse de vanille, garder les graines et mélanger. Laisser reposer trois heures au frais dans la cuisine. 

CONFIT MELON CONFISUC

– Porter à ébullition et tourner à la cuiller en bois pendant 7 minutes.

– Verser immédiatement dans les pots, poser une feuille de menthe, fermer les pots et les retourner jusqu’à refroidissement.

On obtient ainsi 4 pots de confiture environ.

Posté par MK30 à 22:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 décembre 2011

✩ ASPIC D’AGRUMES AUX ÉPICES

AGRUMES EN GELÉE AUX ÉPICESASPIC D’AGRUMES AUX ÉPICES

A préparer au minimum 4 heures à l’avance, donc facile à faire la veille.

Pour le sirop

• 500 g de sucre • 2 étoiles de badiane • 1 gousse de vanille • 2 bâtons de cannelle • 1 orange • 4 cuillerées à soupe de rhum ambré (ou de cointreau, liqueur à l’orange)

Pour la garniture

• 2 pamplemousses roses • 2 pamplemousse blancs • 2 pamplemousse rouges • 3 oranges • 12 feuilles de gélatine

– Laver, brosser sous l’eau chaude, sécher et prélever le zeste d’une orange à l’économe. Dans une grande casserole, faire bouillir le sucre, 75 cl d’eau avec la badiane, la cannelle, la vanille fendue et le zeste, pendant 10 minutes.

– Peler les pamplemousses et 2 oranges à  vif en récupérant aussi le jus. Faire tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide pour les ramollir.

– Prélever les épices et les zeste pour le décor et jeter les feuilles de gélatine, essorées dans les mains, dans le sirop bouillant.

– Verser une fine couche de sirop dans un moule à manquer passé sous l’eau froide, sans l’essuyer. Mettre au congélateur 10 minutes pour faire prendre la gelée. Disposer ensuite une couronne de quartiers d’agrumes en alternant les couleurs. Réserver au froid.

– Mettre les agrumes restants et le jus récupéré dans le bol du mixer, et mixer grossièrement par à-coups. Mélanger au sirop, laisser tiédir et ajouter le rhum ambré. Avec une petite louche, verser ce mélange dans le moule et le placer au réfrigérateur pour au moins 4 heures.

– Pour démouler, plonger le fond du moule et les parois dans un peu d’eau chaude pendant quelques secondes et retourner sur un plat. Décorer le centre avec les épices et zestes réservés.

 

05 décembre 2011

✩ CHARLOTTE AUX TROIS PARFUMS

CHARLOTTE TROIS PARFUMS

CHARLOTTE AUX TROIS PARFUMS

A préparer la veille

• 18 à 24 biscuits à la cuiller suivant la taille • ½ l de lait entier • 6 jaunes d’œufs • 150 g de sucre • 40 cl de crème liquide très froide • 1 gousse de vanille • 6 feuilles de gélatine (12 g) • 100 g de fraises • 2 cuillerées à soupe de mandarine impériale • 3 cuillerées à soupe de sirop d’orange • 1 zeste d’orange râpée non traitée • 10 g de beurre • oranges confites pour le décor

– Mettre le boldu robot au réfrigérateur avec les batteurs. Mettre un saladier dans l’eau froide. Porter le lait à ébullition avec la vanille, couvrir et laisser infuser. Mettre les feuilles de gélatine à tremper à l’eau froide.

– Battre les jaunes d’œufs avec le sucre à blanchiment et ajoutant le lait débarrassé de la vanille tout en battant toujours.

– Porter à feu doux dans une casserole. Faire épaissir en remuant, jusqu’à ce que la crème nappe la cuillère en bois. Hors du feu, incorporer la gélatine essorée et la faire dissoudre. Passer au chnois en  versant dans le saladier froid.

– Monter la crème liquide en Chantilly. Mixer les fraises.

– Préparer trois récipients dans lesquels verser la crème divisée en trois. Répartir dans l’une les zestes d’orange et le sirop, dans la deuxième la mandarine impériale et dans la troisième, le coulis de fraises. Incorporer le tiers de la Chantilly dans chaque récipient, délicatement. 

– Poser un cercle à pâtisserie ou le tour d’un moule à manquer à bord amovible sur le plat de service. Couper une partie des biscuits à la hauteur du moule. Les disposer, face bombée extérieure et bord arrondi en haut sur tout le tour. Tapisser le fond avec le reste de biscuits et les chutes.

– Remplir le moule par cuillerées des trois crèmes alternativement. Mélanger à la fourchette pour avoir un effet de couleurs striées. Recouvrir d’un film fraîcheur.

– Mettre la charlotte au réfrigérateur.

Servir en retirant le cercle et le remplacer par un ruban de couleur orange. Décorer de physallis.