piroshkiLa pâte

• 1 livre de farine • 1 verre d'huile d'arachide • 1 verre de lait • 25 g de levure boulangère • 1 pincée de sel • 1 pincée de sucre

La farce

• 300 g de bœuf cuit dans le bouillon du bortsch • 1 c à s d'huile neutre • 1 gros oignon émincé très finement • sel et poivre • persil et aneth fraîches hachées • 1 œuf

– Délayer la levure dans un peu d'eau tiède. Verser la farine avec le sucre et le sel dans une terrine, faire une fontaine et mélanger la levure. Verser peu à peu le lait tiédi également. Bien pétrir pour éviter la formation de grumeaux. Si la pâte est trop dure, ajouter un peu de lait.

– Couvrir d'un torchon et laisser lever dans un endroit tiède jusqu'à ce qu'elle double de volume (1h30, à surveiller)).

– Quand la pâte est bien levée, la pétrir encore un peu pour évacuer l’air, puis l’étaler sur une épaisseur d'1/2 cm. Découper des cercles de 8 cm.

– Faire fondre l’oignon émincé à la poêle huilée. Préparer la farce : effeuiller la viande prélevée dans le bouillon et la mélanger à l’oignon haché et aux herbes. Assaisonner.

– Déposer 1 cuillerée à soupe de farce  et refermer en demi-lune. Mouiller légèrement les bords et souder fortement.
Déposer les piroshkis sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, piquer à la fourchette et badigeonner d'œuf battu. Laissez reposer 15 minutes à température ambiante avant de les faire cuire 12 minutes dans un four préchauffé à 200°C. Les sortir bien dorés.

A manger chaud avec le bortsch.