Installée sur un tabouret de bar au kiosque à huîtres de Monaco, marché de la Place d’Armes, je reçois, telle la reine-mère, les amis de mon fils Emmanuel qui officie en ce lieu, l’Oustaou de Manegu. Vous pouvez y déguster les Perles de Monaco, des huîtres d’une fraîcheur sans égal, élevées et affinées sur place, en buvant (avec modération) un bon blanc ou une bonne bière. On y trouve aussi du crabe et des crevettes mayonnaise, ce qui ne gâte rien. Moi j’ai eu la chance de voir arriver Bob, un des traiteurs de la place, les mains chargées de sacs de barbajuans, cette spécialité de Monaco qu’il ne faut pas râter.

 

BARBAJUANS

BARBAJUANS DE MONACO

La pâte

• 400 g de farine• 10 cl huile d'olive • 1 œuf • 15 cl eau

La farce

• 100 g d'oignons blancs • 150 g de poireaux • 500 g de vert de blettes • 500 g d'épinards • 250 g de ricotta • 50 g de parmesan râpé • 4 cuillerées à soupe d'huile d'olive • 2 œufs

– Mélanger tous les ingrédients de la pâte dans le bol du robot jusqu'à ce qu'elle forme une boule. La laisser reposer une heure au frais.

– Émincer oignons et poireaux et les faire fondre sans colorer.

– Laver les feuilles de blettes, les cuire à l'eau bouillante pendant 5 minutes. Bien les égoutter et les hacher.

– Mettre les légumes dans un saladier, ajouter la ricotta, les œufs, l'huile d'olive, le parmesan, sel et poivre. Bien incorporer les éléments.

– Lorsque la pâte a reposé, l’abaisser, découper des cercles et déposer des petits tas de farce dessus.. Mouiller la pâte tout autour de la farce puis repliez la pâte dessus comme pour former de petits raviolis.

– Plonger les barbajuans dans de l'huile à 180 °C. Les égoutter sur du papier absorbant et déguster.