21 décembre 2011

LETTRE À NOELLIE

Chère Noellie, 

« Alors ce brunch-tarot de dimanche dernier ? Une réussite ? Tous les invités sont-ils arrivés à l'heure ? Greg a-t-il bien pris l'ascenseur ? » Ce sont les questions que tu me poses, toi la malheureuse qui, malade, n’a pas pu venir.

Rassure-toi, chacun a bien tenu son rôle : moi dans celui de croquemitaine, j’avais prévenu les 18 invités que le resto ouvrirait de 13h30 à 14 heures, forte de l’expérience des brunchs précédents. J’avais dû préparer, un mois plus tôt, des œufs cocotte une bonne partie de la journée, en fonction des arrivées. Pour pallier cet inconvénient, et pour un aimable partage des tâches, chacun était chargé d’apporter quelque chose. Une façon aussi de responsabiliser et tenter de les faire venir plus tôt. A l’heure dite, on était quatre, ma fille Caroline et mes petits-enfants Orane et Lucas, avouant tous une petite faiblesse due à leur longue soirée de fête la veille. Mais la journée allait être longue pour eux. Ils devaient recevoir le soir la famille du père de Caroline dont c’est l’anniversaire des 71 ans (là, je ne le râte pas le vieux !)

Comment vas-tu toi ? Te remets-tu ?

Je te réponds, ce soir, en regardant ou plutôt en écoutant le film de Scorcese sur les Rolling Stones. Zénial !

Compte-rendu : tout le monde est arrivé en retard, Raphaël, mon petit-cousin bassiste que je voulais te présenter, a apporté le gâteau que tu avais proposé, avant de tomber malade. Alex en retard n'a pas apporté l'entrée qu’il avait commandée à Patrice qui, lui, n'est carrément pas venu, sans me prévenir, alors que je lui avait remonté les bretelles de son caleçon la troisième fois qu'il m'avait fait le coup. Il n'a pas encore compris qu'on a, lui et moi, créé une relation individuelle, en dehors de ses relations avec Alex, et que la politesse, c'est pas pour les chiens...

Grégo est monté à pied, très en retard ! Comme je te l’ai déjà expliqué, après une étude approfondie, c’est le seul de mes 12 509 visiteurs à prendre l’ascenseur pour monter l’étage ! J'ai dû préparer aussi du jus d'orange frais. Il devait apporter des jus de fruits et on commençait à avoir soif. Cousine Violette avait bien apporté le vin blanc magnifique, mais peu de mes invités en boivent, la plupart sont des ados et ne boivent pas. A part Valentine qui adore le champagne. Line et Thomas, très en retard n'ont pas apporté les autres boissons sucrées ou eaux minérales prévues.

Les trois filles : Orane, Valentine et Alice avaient passé de dures soirées la veille, se sont couchées sur le divan en travers. Photo râtée jointe. Comme tu le vois, je leur ai mis une couverture.

Orane et Valentine, depuis le premier mois de leur existence, ont toujours sauté dans mon lit, versé leurs yaourts à boire à la fraise, et je m'en aperçois quand je me couche...

Valentine avait appelé à 13h30 pour dire qu'elle n'était pas bien non plus et qu'elle n'avait pas fait la salade, et qu'elle n'avait pas acheté de quoi la faire. Bref, la deuxième entrée a sauté aussi. Et elle est arrivé sans Jordan, avec son frère Romain et le pain, au passage, délicieux.

J'avais : tomates cerises, radis ; j'ai fait : crevettes thai congelées décongelées 10 minutes à l’eau tiède, macérées avec ciboulette, piment, huile, citron vert 30 mn, puis mise en brochette par deux par Orane et mise au four 10 mn. Puis, lâché le plat des mains, je ne sais pas pourquoi. Très joli plat en terre de l’usine de Varages dans le Var, cassé, crevettes intactes et mangées. Une brochette par personne, plus un rab pour ceux qui voulaient : la part des absents ! Grande rigolade.

Caty et ses fromages, Mariam et ses partitions, nous a joué le 2e scherzo de Chopin qu'elle avait déchiffré avec Greg la dernière fois. Une merveille. Elle a 16 ans. Les deux petits couillons Romain et Valentine refusent de jouer quand il y a du monde. Line oui, et moi je joue toujours la même chose et mal (gag récurrent). C'est la valse "Amour et Printemps", (1927), indicatif du cinéclub.

On a commencé le tarot quand on s'est enfin décidé à débarrasser une partie de la table et que la plupart des invités s'était égaillée : Thomas, Mariam, Caty, Romain jusqu'à 21 heures, parti pour rejoindre une soirée, et Greg. Line dormait sur le divan, très contente, dure soirée aussi, a découché chez son amie Victoria, je crois, celle qui a des moustaches...

Thomas a gagné au tarot (+ 800 points environ) au grand dam de Romain qui l'a appris aujourd'hui et ne le supporte pas, bien qu'il aient souvent joué ensemble appelés par le roi. Moi, j'ai fait des essais du genre : j'ai 4 rois, je m'appelle moi, et je perds (- 800 points environ).

Côté nourriture :

– le porc au curry vert thai était un dé-li-ce, pas de restes (3 kg de viande + aubergines et petits pois, riz aux champignons noirs).

– les cupcakes au beurre de cacahuettes et ganache chocolat, pas de restes (doggy bags)

– la salade de fruits exotiques frais, ananas, mangue, banane, kiwi, grenade, melon vert du brésil, pomme, raisin blanc et rose, sirop de sucre de canne, sirop de gingembre, jus de citron et citron vert. Beaucoup de succès.

– encore une fois, j’ai oublié de servir la crème anglaise, trop bien rangée dans le frigo. C’est systématique et pourtant, je n’ai rien contre les Roastbeefs, au contraire…

Lucas arrivé en petite doudoune et tee shirt manche courte se plaignait d'être mal foutu. Je l'ai eng... Thomas a ouvert les fenêtres parce qu’il est gêné par la fumée de cigarettes, a g… parce qu'on fumait, puis s'est allumé ses cigarettes, tranquille ! Mariam en tee shirt s'est mise à la fenêtre et à tousser, refus de mettre son pull. je l'ai eng….

Servi salade et fromages et restes de desserts, vers 21h30, au milieu des cartes, très bon...

Soirée terminée à 0h45 (dernier métro pour Greg), taxis pour les filles, vélos pour les garçons...

Pas de fouillis à la maison (Caro a ramassé les morceaux presque entiers du plat).

On recommence vers le 28 décembre, je crois. je n'ai pas encore dit où, mais je sais où ça va se terminer...

En conclusion : Greg qui a un périscope à la place des yeux est incapable de dire : "J'ai merdé au 3e pli".

Tu vois, on ne s’ennuie jamais en famille !

SAPIN 2011
Ah, j’oublie, étant donné le peu de place et le nombre important d’invités, j’ai opté pour deux petits sapins en pots de 30 cm de haut, avec trois boules rouges chacun, pas plus, et un petit poinsettia qui est, depuis, sur la fenêtre, à sa place à l’extérieur.

Apanage des familles composées, décomposées, recomposées qui multiplie ainsi les grands-parents et que je ne verrai donc pas à Noël, j’avais préparé des enveloppes rouge et bleu contenant mes petits sablés alsaciens et une carte de vœux, choisie parmi les innombrables souvenirs glanés au fil de mes promenades en France ou ailleurs. J’aime beaucoup le tableau « Trou de mémoire » de Georges Perec dont Raphaël a hérité, et aussi Chagall, Picasso, Eugène Boudin, le musée Guggenheim de New York et Bilbao…

Des petites enveloppes aussi pour les petits-enfants de Caty et Jean-François, Esther et Zachée lui, le plus jeune qui avait adoré les sablés l’année dernière.

Bises

RECTIFICATIF
Thomas et Line ont apporté plein de jus de fruits, nous les en remercions.