21 avril 2019

TAJINE DE GIGOT DE 7 HEURES

7 heures de cuisson, pas moins, pas plus, ça laisse le temps de voir venir pour ce gigot d'agneau exceptionnel, cuit dans un bouillon parfumé, avec légumes, miel et épices, ici dans un plat à tajine électrique. Une magistrale façon de fêter Pâques.

 

TAJINE GIGOT 7 HEURESTAJINE DE GIGOT DE 7 HEURES
Pour 5 personnes

• 1 gigot  d'agneau raccourci (1 entier pour 8 personnes) • 3 tomates • 2 fenouils • 3 navets • 3 carottes • 2 oignons • 4 gousses d'ail blanc  • 2 cuillerées à soupe de miel • 2 cuillerées à café de ras-el-hanout • 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive • sel, poivre • 300 g de couscous parfumé • 12 abricots secs • 75 g de raisins secs • 50 g de beurre • 1/2 l de vin blanc sec• coriandre • persil • cannelle en poudre

– Peler les tomates, les fenouils, les navets et les carottes puis les couper en cubes ou en lamelles. Peler les oignons et les émincer. Peler l’ail. Faire tremper les raisins et les abricots à l’eau tiède additionnée de cannelle pendant 10 minutes et égoutter.

 – Préchauffer le plat à tajine avec un peu d’huile au fond et tous les légumes. Les faire légèrement revenir.

– Faire dorer le gigot en cocotte sur toutes ses faces avec moitié huile d’olive, moitié beurre. Poser dans le plat à tajine sur les légumes. Napper de miel, parsemer d’épices, saler et poivrer. Verser le vin et ajouter de l’eau chaude autant que le plat peut en contenir. Ajouter un peu d’eau si nécessaire en cours de cuisson, et vérifier l’assaisonnement.

 

– Laisser mijoter pendant 7 heures à feu doux, en retournant et arrosant régulièrement le gigot : il va confire, et se caraméliser. Ajoutez les fruits secs 30 minutes avant la fin de la cuisson.TAJINE GIGOT 7 HEURES COUSCOUS

 TAJINE COUSCOUS PARFUMÉ

 

– Disposer les morceaux de gigot découpés à la cuillère, la sauce, les légumes et la semoule dans des assiettes creuses. Parsemer de coriandre et de persil ciselés et servir aussitôt. Présenter le reste de sauce en saucière.

Un bon accompagnement, le couscous parfumé.

Si l'os du gigot dépasse, en début de cuisson,20190421_162910 un bon coup de torchon assure la fermeture du plat

 

 

 


29 décembre 2018

MON DÎNER DE RÉVEILLON EN SOLITAIRE – PÂTES AUX LANGOUSTINES À L’INDIENNE

On peut choisir de rester seul en cette soirée spéciale, surtout si, comme moi vous êtes allés de libations en libations pendant tout le mois de décembre ! Mais ce n’est pas une raison pour se priver d’un bon repas. Les années passées (voir Noël en solitaire, par exemple), j’avais choisi de me faire aider par des achats de surgelés pour en faire le moins possible.
Cette année, je satisfais à mes envies par une entrée traiteur, un plateau indien avec samousas, oignons bahji, pakoras aux légumes (Lidl), des pâtes aux langoustines à l’indienne, dont ma recette suit et un gâteau, le succès au citron (Lidl).
Je vous souhaite à tous une bonne année 2019, qu’elle se termine, ou pas, en bonne compagnie !

recette_samoussa_reunion-810x540

oignons-bahji

 

 

 

 

 

 

LANGOUSTINES PAPARDELLE CURRYPAPARDELLE AUX LANGOUSTINES À L’INDIENNE

Pour ce plat d’exception, j’ai choisi des pâtes démesurées, les pappardelle, longues, larges et gourmandes.
Pour 1 personne

• 100 g de pappardelle • 6 langoustines moyennes crues • 1 poignée de petits pois (facultatif) • 1 tomate • 1 petit oignon • 1 petit piment • 1 gousse d’ail • 1 petit morceau de gingembre • 1 cuillerée à café de curry madras • 1 petite cuillerée à café de concentré de tomate • 1 petite brique de lait de coco • feuille de coriandre

– Faire bouillir une grande casserole d’eau salée.

– Mixer la tomate réduite en purée, ajouter le piment égréné, pour atténuer le piquant, et l’oignon émincé, la pâte de curry et laisser mijoter 10 min.

– Cuire les pâtes à l’eau bouillante salée, en respectant les consignes du fabricant.

–  Ajouter les crevettes crues et les petits pois à la sauce. Bien mélanger. Laissez cuire, à feu doux encore 10 min, puis ajouter le lait de coco.

– Laisser frémir quelques minutes. Egoutter les pâtes et les arroser avec la sauce aux langoustines. Servir brûlant, parsemé de coriandre fraîche.
Ce fut un régal !

 

 

14 décembre 2018

SAMOUSA DE THON EPICE

Le samousa, (samoussa, sambossa, samosa, samsa, samusa) est un beignet triangulaire originaire du nord de l'Inde. Il est composé d'une fine pâte de blé garnie d'une farce de légumes ou de viande, de piment et d'épices, notamment la coriandre et le curcuma. Ici avec du thon en boîte ma fabrication est bien meilleure que celle de Picard aux légumes (choux, châtaignes d’eau et ciboule), d’après mon neveu Romain !

 

recette_samoussa_reunion-810x540SAMOUSA DE THON EPICE
Pour 15 pièces

• 1 boîte de thon au naturel • 10 feuilles de brick • un petit morceau de gingembre découpé • 2 tomates moyennes • Le jus d’un demi-citron •  1 petit poivron jaune • 1 gros oignon • 1 cuillerée à café de curcuma • sel et poivre noir

– Dans une poële, faire revenir l’oignon coupé en petits morceaux pendant cinq minutes. Ajouter les tomates et le poivron coupés en petits morceaux. Couper le gingembre épluché et le verser. Saupoudrer de curcuma. Saler et poivrer

– Ecraser le thon et l’ajouter en fin de cuisson (30 minutes) avec le jus du citron.

– Couper les feuilles de brick et les plier en deux dans la longueur. Disposer un peu de thon et une pointe de gingembre au bord de chaque bande, puis replier en donnant la forme d'un triangle.

– Dorer dans une poêle avec un filet d'huile végétale et retourner quand le samousa est bien doré d’un côté. Débarrasser sur papier torchon et servir bien chaud.

 

Posté par MK30 à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

CURRY DE CREVETTES A L'INDIENNE

Le curry découle du mot tamoul, kari (கறி), signifiant « ragoût », « plat mijoté ». C’est un plat ayant son origine dans la gastronomie du Sous-continent indien. Il se caractérise par une combinaison complexe d’épices et d’herbes comprenant en général des piments frais ou séchés. L’usage du terme « curry » pour désigner un plat est donc, en général, limité aux plats préparés dans une sauce. Le terme curry ou cari des épices n'est pas employé en Inde où on utilise différents noms selon les régions, et dont le plus répandu est masala en Inde du Nord, ce qui signifie « mélange ».
La poudre de curry, telle qu'elle est connue actuellement, date du XVIIIe siècle où ces mélanges étaient préparés par des marchands indiens pour les membres du gouvernement colonial britannique et de l'armée retournant en Angleterre.(Wikipedia)

 

CURRY DE VRECETTESCURRY DE CREVETTES A L'INDIENNE
Pour 15 personnes

• 1,5 kg de crevettes crues surgelées avec la queue ou fraîches • 500 g de petits pois surgelés • 3 civettes fraîches  • 1 petit piment vert • 4 tomates • 4 gousses d'ail • 2 oignons secs • 4 cm de gingembre • 3 cuillerées à soupe de pâte de curry madras • 3 cuillerées à café de concentré de tomates • 800 ml de lait de coco • feuilles de coriandre fraîche

– Mixer les tomates. Ajouter les tomates réduites en purée, le piment égréné, pour atténuer le piquant, et les oignons secs émincés à la pâte de curry et laisser mijoter 10 min.

–  Ajouter les crevettes crues et les petits pois. Bien mélanger. Laissez cuire, à feu doux encore 10 min, puis ajouter le lait de coco et les oignons frais émincés finement.

 – Laisser frémir quelques minutes. Servir brûlant, parsemé de coriandre fraîche et accompagné de riz basmati.