08 mai 2012

SPARE RIBS

SPARE RIBS

 

En faisant cuire les travers dans un bouillon aromatisé avant de passer au gril, on conserve les spare ribs bien colorés et goûteux. (Voir nouvelle recette SPARE RIBS AUX CHIPS DE PATATE DOUCE)

SPARE RIBS

 • 1,5 kg de travers de porc coupé en quatre parts • 1 gros oignon • ½ boîte de tomates pelées • 1 brique de purée de tomates • 1 grosse cuillerée à soupe de moutarde forte • 5 cl de vinaigre de vin • 30 g de sucre roux ou miel • 1 cuillerée à soupe de Worcester Sauce • quelques gouttes de Tabasco • huile • sel et poivre • 4 grosses pommes de terre • noix de muscade • 1 pot moyen de crème fraîche • 10 brins de ciboulette

– Préparer la sauce : faire revenir l'oignon émincé dans l’huile, ajouter les tomates pelées et la purée de tomates. Ajouter la moutarde, le vinaigre, le sucre, la Worcester Sauce, le Tabasco, saler et poivrer. Laisser cuire à feu doux pendant 45 minutes.

– Préparer les pommes de terre : les laver, les essuyer, les entourer de papier d’alu. Les mettre au four pendant tout le temps de la cuisson de la viande.

– Pendant ce temps, faire griller à sec les morceaux de travers au four et les tournant pendant ½ heure. Jeter le jus s’il s’en forme.

– Passer le four en mode four à 220°. Arroser la viande régulièrement de la sauce à la tomate, en la tournant régulièrement. La laisser caraméliser pendant ¾ heure.

– Préparer la sauce des pommes de terre : crème fraîche, ciboulette ciselée, noix de muscade, sel et poivre.

Servir les travers avec leur sauce, et les pommes de terre coupées en deux et creusées à la petite cuiller, avec leur sauce.

 


10 septembre 2011

RILLETTES "JEAN CARMET"

Humour et charcuterie font bon ménage ! (Voir aussi les "rillettes de porc au vin blanc", recette classique)

 

RILLETTES JEAN CARMET;JPEGRILLETTES « JEAN CARMET »

• 1 kg de travers de porc frais • 1 kg de pointe ou échine désossée • 1,5 kg jarret demi-sel • 4 oignons • 200 g de saindoux • 30 cl de vin blanc sec • laurier • poivre

– Préchauffer le four à 120° (4).

– Couper la viande en gros morceaux. Dorer dans une cocotte allant au four avec une noix de saindoux. Egoutter. Remettre dans la cocotte avec les oignons en quartiers, le laurier, le vin, deux verres d’eau et du poivre.

– Mettre au four de 8 à 10 heures. Passer une fourchette régulièrement. Enlever les os au fur et à mesure qu’ils se détachent. Eventuellement, rajouter de l’eau.

– Remuer longuement en éliminant couenne et os. Mettre en pot. Refroidir et mettre au frais. Le lendemain, faire fondre le saindoux et le verser dans les pots, mettre le couvercle et placer au réfrigérateur.

Ce mode de cuisson conserve pendant plusieurs semaines.

(Voir d'autres recettes de charcutaille avec "Réveillons le cochon qui sommeille en nous")

 

 

25 août 2011

PAELLA INRATABLE

La paëlla est toujours mieux réussie en été. Il est bien préférable en effet d'acheter les légumes d'été en été. Les aubergines en provenaces des serres des Pays-Bas sont rarement mûres!  Cette recette qui me vient tout droit de Isi, mon père, se fait en deux temps : la sauce en cocotte et le riz dans sa paëlla (poêle). Je rassemble le tout quand c'est cuit pour servir, et le plat n'est jamais sec. Il supporte aussi le retard des convives, ce qui n'est pas fréquent.

Des recettes de paëlla il y en a autant que de "paso doble". Cela tient, comme bon nombre de recettes françaises, à ce qu'elle soit l'archétype du plat familial qui se transforme vite en plat de superfête en remplaçant les crevettes par des lagoustines. On y met ce qu'on trouve dans son frigo : légumes (fonds d'artichaut), poissons (lotte), viandes (lapin). ici, je la prépare au poulet et au travers de porc, recette qui peut être considérée comme une base. Faites votre propre choix ! Une qualité subsidiaire de cette recette : quand la cuisson des ingrédients est en route, fini l'encombrement, le plan de travail est vide, et merci pour les cuisiniers-plongeurs !

Orane Paella

PAELLA INRATABLE

Pour 8 personnes - Préparation et cuisson : 1h15

• 1 poulet coupé en huit • 1 ruban de petits travers de porc • 1 chorizo fort • 300 g de supions • 1 kg de moules • 10 grosses crevettes (petites gambas) • 1 kg de tomates bien mûres à peau tendre • 2 courgettes • 200 g de petits pois écossés ou en conserve • 1 aubergine • 1 poivron vert • 2 gros oignons secs • 12 oignons grelots nouveaux • 3 gousses d’ail • 600 g de riz rond • sel, poivre • 10 filaments de safran • 1cuiller à café de curcuma • thym, laurier • huile d’olive • ½ boîte de tomates concassées • 1 petite boîte de concentré de tomates • 1 citron • sel,poivre  1 piment oiseau

– Laver, gratter et relaver les moules sous un robinet d’eau froide, sans les faire tremper dans l’eau. Les faire ouvrir à feu vif dans une grande casserole en les faisant sauter, jusqu’à ce qu'elles soient toutes ouvertes (5 minutes environ). Retirer les coquilles en gardant une dizaine entière pour la décoration du plat.

– Dans une cocotte, mettre de l’huile d’olive et faire revenir le poulet, le travers coupé en morceaux et la moitié du chorizo coupé en rondelles, saler et poivrer légèrement. Réserver.

– Faire revenir les supions et réserver. Rajouter de l’huile d’olive si nécessaire. Faire sauter les grosses crevettes les cuire 5 minutes, et réserver pour la décoration du plat.

– Laver les légumes. Emincer les oignons secs et l’ail et les mettre à revenir dans la cocotte ajouter les poivrons coupés en lamelles. Verser les courgettes coupées en rondelles et l’aubergine coupée en morceaux.

– Une fois les légumes bien revenus, ajouter les tomates, la boîte de tomates concassées, la boîte de concentré de tomates et bien remuer le tout. Mettre les petits pois s’ils sont frais, sinon attendre 10 minutes avant la fin de préparation.

– Remettre la viande, le chorizo, les supions et les moules décoquillées dans la cocotte. Assaisonner, ajouter le piment oiseau, le thym, le laurier et la moitié su safran. Couvrir et mettre à feu doux. Laisser cuire pendant 45 mn.

– Dans une poêle à paella, mettre de l’huile d’olive à chauffer (sur deux feux) et faire revenir les oignons nouveaux et le reste de chorizo coupé en rondelles. Laver le riz, l’égoutter et le faire revenir dans la poêle jusqu’à ce qu’il soit transparent. Mouiller avec un peu de sauce passée et de l’eau chaude, saler et poivrer et mettre le reste de safran. Compléter avec du curcuma si la couleur jaune n’est pas assez prononcée.

– Faire cuire à feu doux, en tournant la poêle régulièrement d’un quart de tour pour uniformiser la cuisson. Ajouter aussi régulièrement de l’eau chaude jusqu’à cuisson complète du riz (30 à 40 minutes). Vérifier l’assaisonnement.

– Avant de servir, verser le contenu de la cocotte dans la poêle avec une passoire, le jus en second. Ne pas noyer avec la sauce et attention à ne pas faire déborder. Remuer délicatement le tout, placer les grosses crevettes et les moules en coquille. Disposer quelques rondelles de citron.

– Recouvrir d’une feuille d’aluminium et baisser le feu jusqu’au moment de servir.

On peut préparer la sauce à l’avance, le matin pour le soir par exemple ou même la veille en la gardant au réfrigérateur, et faire cuire le riz au dernier moment.

Il m'arrive aussi de préparer la recette avec des fruits de mer surgelés en ajoutant, bien entendu, les grosses crevettes roses (surgelées aussi). C'est une de leur meilleure utilisation.