21 avril 2019

TAJINE DE GIGOT DE 7 HEURES

7 heures de cuisson, pas moins, pas plus, ça laisse le temps de voir venir pour ce gigot d'agneau exceptionnel, cuit dans un bouillon parfumé, avec légumes, miel et épices, ici dans un plat à tajine électrique. Une magistrale façon de fêter Pâques.

 

TAJINE GIGOT 7 HEURESTAJINE DE GIGOT DE 7 HEURES
Pour 5 personnes

• 1 gigot  d'agneau raccourci (1 entier pour 8 personnes) • 3 tomates • 2 fenouils • 3 navets • 3 carottes • 2 oignons • 4 gousses d'ail blanc  • 2 cuillerées à soupe de miel • 2 cuillerées à café de ras-el-hanout • 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive • sel, poivre • 300 g de couscous parfumé • 12 abricots secs • 75 g de raisins secs • 50 g de beurre • 1/2 l de vin • coriandre • persil • cannelle en poudre

– Peler les tomates, les fenouils, les navets et les carottes puis les couper en cubes ou en lamelles. Peler les oignons et les émincer. Peler l’ail. Faire tremper les raisins et les abricots à l’eau tiède additionnée de cannelle pendant 10 minutes et égoutter.

 – Préchauffer le plat à tajine avec un peu d’huile au fond et tous les légumes. Les faire légèrement revenir.

– Faire dorer le gigot en cocotte sur toutes ses faces avec moitié huile d’olive, moitié beurre. Poser dans le plat à tajine sur les légumes. Napper de miel, parsemer d’épices, saler et poivrer. Verser le vin et ajouter de l’eau chaude autant que le plat peut en contenir. Ajouter un peu d’eau si nécessaire en cours de cuisson, et vérifier l’assaisonnement.

 

– Laisser mijoter pendant 7 heures à feu doux, en retournant et arrosant régulièrement le gigot : il va confire, et se caraméliser. Ajoutez les fruits secs 30 minutes avant la fin de la cuisson.TAJINE GIGOT 7 HEURES COUSCOUS

 TAJINE COUSCOUS PARFUMÉ

 

– Disposer les morceaux de gigot découpés à la cuillère, la sauce, les légumes et la semoule dans des assiettes creuses. Parsemer de coriandre et de persil ciselés et servir aussitôt. Présenter le reste de sauce en saucière.

Un bon accompagnement, le couscous parfumé.

Si l'os du gigot dépasse, en début de cuisson,20190421_162910 un bon coup de torchon assure la fermeture du plat

 

 

 


31 octobre 2011

BORTSCH À LA RUSSE

Une bonne soupe à la viande, épaisse à souhait, à présenter avec des piroshkis qui sont des petits pâtés à la viande et aux oignons, dorés au four dont vous trouverez la recette ci-dessous ou dans la rubrique "ENTRÉES".

BORTSCH À LA RUSSE

Pour 6 personnes

Le bouillon  

bortsch-_2883

• 1 kg de bœuf (gîte-gite) + 300 g pour les piroshkis • 1 os à moelle • 250 g de carottes • 250 g de navets • 1 cœur de chou blanc • 1 oignon piqué de 2 clous de girofle • 1 gousse d'ail • 1 betterave rouge • sel, poivre • 1 cuillerée à soupe de paprika • 1 pincée de piment de Cayenne

Pour servir

• 160 g de crème fraîche • 1 jus de citron • persil ciselé • aneth ciselé 

– Mettre à bouillir 2 l d'eau dans un faitout. Y jeter la viande, l'os et tous les légumes coupés finement (sauf la betterave rouge). Saler, poivrer. Fermer et laisser cuire 2h45.

– Râper la betterave rouge. L'ajouter au pot-au-feu et cuire encore 15 minutes.

– Mettre 1 cuillerée à soupe de crème fraîche battue avec le jus de citron, dans chaque assiette. Verser le bortsch et saupoudrer d’herbes ciselées.